mardi, 23 septembre 2008

Beer ne fait pas front face à ses responsabilités …

 "Certains attendent que le temps change, d'autres le saisissent avec force et agissent." (Dante)

aveugle.jpgAprès avoir dit publiquement que l’enseignement spécialisé était engorgé à cause de prématurés de plus en plus nombreux, Beer s’est expliqué sur plusieurs media (à croire qu’il a plus le droit que quiconque de s’expliquer de ses bourdes sans en être gêné), plusieurs voix se sont élevées en criant au scandale : non, le fait d’être prématuré ne prédispose pas nécessairement à un retard mental ! En effet, le Pr. Irion, médecin-chef du service d’obstétrique des HUG ne stipule aucunement qu’il y ait de plus en plus de naissances avant terme qu’auparavant; la proportion de 6-7% est restée stable ces vingt dernières années. Aussi, rassure-t-il que les progrès de la médecine permettent de dépister très vite quelqu’anomalie ; les enfants naissent globalement en bonne santé grâce à ces évolutions techniques en rapport au haut taux de mortalité enfantine d’antan. C’est dire que le tabagisme, l’alcool et la surcharge de travail n’ont rien à voir avec les cas d’enfants déficients.

En émettant un lien causal entre handicap et prématurité, le chef du DIP se tire une balle dans le pied, tout ça pour pallier à son inefficience en matière de prévoyance d’attribution des places aux enfants en grande difficulté de suivre une scolarité normale ! Facile de se déresponsabiliser de la sorte !

Le traitement des dossiers est calamiteuse et vous osez par une pirouette vous sortir de ces mauvais pas ??!!??

Les parents d’enfants handicapés sont montés aux barricades après la parution dans la TdG du vendredi de la rentrée de l’interview de Charles Beer, qui s’exclama « Les prématurés saturent l’enseignement spécialisé ». Mais il se défend en rétorquant que ce sont ses services qui l’ont informé du phénomène et qu’en aucun cas, son intention n’était de stigmatiser les prématurés. Tu parles, Charles !

L’honnêteté exigerait qu’il démissionne avec effet immédiat. Mais il veut attendre les prochaines élections pour … prendre un autre département. Vous avez déjà vu ça ailleurs ?

Il s’était exprimé ainsi au lendemain du camouflet de la votation du 24 septembre 2006 et il a continué à mettre dans la merde des profs, des parents en désarroi, des élèves qui ne désirent qu’apprendre quelque chose, ce dans le plus grand mépris de l’expression populaire à qui il doit son poste de carrière ! Un tel aveu d'incompétence appelle à un désaveu public! Non, mais, quand on compare les situations professionnelles des plus dégoûtantes subies par des gens corrects avec ce genre de mascarade pourrie, il y a de quoi s'inquiéter sérieusement de la santé de nos institutions!

09:54 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

Commentaires

M. Beer : partez!! Vous n'avez rien à faire d'ATTENDRE les prochaines élections. Faites de la place! Non seulement vous être un vrai salopard comme vous vous êtes comporté tout au long des travaux suite à la votation d'ARLE mais en plus vous n'avez pas une once de jugeotte sur les enjeux de ce qui a été voté. Jamais un instrument républicain n'a été traité avec autant d'illégalité, d'illégitimité et de bêtise que l'IN 121 dans l'histoire de notre Constitution. Vous devez payer vos fautes. Vous n'avez aucune légitimité à occuper une telle fonction avec ses privilèges...

L'aveu de Beer de son incompétence crasse, de sa malhonêteté intellectuelle et morale est fait! Le drame dans tout ça, c'est toutes les fautes non réparées et le fait qu'il n'e soit pas obligée de démissionner (ailleurs, il y aurait été forcé), de s'inscrire au chômage...

Écrit par : juliette de c. | dimanche, 21 septembre 2008

Se tirer une balle dans le pied, Micheline, c'est tirer en bas? Bon, il y a peut-être une solution: que quelqu'un apprenne à CB à faire du yoga, particulièrement la posture sur la tête (très bonne pour le cerveau). Comme cela, la prochaine fois qu'il veut se tirer une balle dans le pied.... hum hum... vous voyez ce que je veux dire?...

Bravo pour votre courage à dire les chose!

Écrit par : hommelibre | dimanche, 21 septembre 2008

Charbonnier est autant faux-cul que Beer! Les voilà qu'ils se baladent au Lignon... Drôlement schtroumpfant! Pourvu que les électeurs comprennent ENFIN qu'il ne suffit pas de se dire socialiste pour l'être vraiment.

Écrit par : Philippe B. | dimanche, 21 septembre 2008

Avec les casseroles qu'il se traîne Charles Beer et le tract dégueulasse signé par le libéral autant que le socialiste, candidats intéressés uniquement à dégommer Cerutti, les votants suaront-ils faire la part de choses!

N'oubliet pas le candidat MCG est le premier à avoir adhéré à la problématique des handicapés. Ses actions de proximitié tout au long de ces derniers mois prouvent sa fibre social, son écoute des gens et le respect de la parole donnée... Votez dimanche 28 Thierry Cerutti !!

Écrit par : Antoinette | mardi, 23 septembre 2008

Vox populi, vox Dei, est généralement traduite par la "Voix du peuple est la voix de Dieu", ce qui soulignerait l'importance de l'avis du peuple dans le régime démocratique et dans certaines institutions religieuses.

Visiblement, Charles Beer ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | mardi, 23 septembre 2008

Si chaque politicien devait démissioner à chaque bourde qu'il prononce, il n'y en aurait plus aucun en place, à commencer par ceux des rangs du MCG.

Écrit par : Dji | mardi, 23 septembre 2008

@ Dji : ne racontez pas de telle sottises. Le MCG est le seul groupe à mettre le doigt sur les graves dysfonctionnements des politiques en place. Les assis cyniques, on ne mérite pas! Ailleurs, pour moins que ça, on met à feu et à sang le pouvoir...Ici, les gens sont anesthésiés alors qu'ils méritent une vie de qualité avec tous les moyens à disposition mais si mal gérés!!!!

Écrit par : Micheline Pace | mercredi, 24 septembre 2008

Décidément j'aime beaucoup même, que les politiciens MCG fassent des bourdes de langage, plutôt que des actes tyranniques et anti démocratiques à la Charles - magne - toi de démissionner !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | mercredi, 24 septembre 2008

Qu'en est-il du bébé de Rachida Dati, mère de + 40 ans? Charles Beer décrete que cette fillette sera handicapée, moteur et/ou cérébral? Votre article rédigé à la rentrée scolaire aura fait des émules, vu les nombres d'interviews dans les journaux sur ce sujet et la manière dont le Mononeurone a dû s'xpliquer publiquement!

Écrit par : Kathy | jeudi, 12 février 2009

L'école n'a pas à être un hôpital. Les mesures d'encadrement n'ont rien à voir avec une médicalisation des phénomènes d'apprentissage. Dans cette votation, deux projets de société s'affrontent.

Écrit par : oracle | jeudi, 14 mai 2009

Quelle honte le bilan du DIP! Non seulement CB a glané le prix du dernier de classe, il perdu devant le tribunal administratif et mis à mal l'enseignement jusqu'à en faire une garde personnelle.

Il s'est ridiculisé dans de nombreuses affaires internes autant qu'externes et souhaite briguer un nouveau mandat pour pouvoir toucher une rente entière de Conseiller d'Etat! Il y a eu pourtant une conseillère d'état qui s'est fait virer propre en ordre ... et pourquoi pas être cohérent aussi sur ce coup?

Écrit par : hello | jeudi, 22 octobre 2009

Dommage que le ridicule ne tue pas ni provoque un sanglant désaveu public! Une rentrée des classes mornes, les petits pouvoirs internes renforcés, des clans soudés avec son cortège d'exclus et de discriminés politiques, le chef du DIP coupant le ruban de l'école Brocher n'était pas à sa place! Il suinte tellement l'envie du fric et du pouvoir ... son air à côté-de-la-plaque aurait dû dans une méritocratie et non une médiocratie emp^cher qu'il pouiise occuper cette place au soleil, avec les privilèges en rapport. Trist spectacle d'une république qui ne sait pas défendre ses intérêts!

Écrit par : saturnien | samedi, 25 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.