UA-105021232-1

mardi, 21 octobre 2008

POST TENEBRAS ?

livre.jpgLe sort en est jeté!  Pour la Constituante, deux clans s'affronteront, avec leur bibliothèque respective accumulée durant des décennies de pratiques politiques. Le résultat des urnes nous révèlent au moins 5 constats :

- Que ceux qui se sont le plus investis sur le terrain ne soient pas les mieux notés au final, il faut s’y attendre : là, n’est pas le problème car bien naïf celui qui l’aurait voulu.

- Or, une analyse brève nous livre quelques secrets sur les ressorts de ceux qui votent et ceux qui ne votent pas. Les déçus, les laissés-pour-comptes, les râleurs, les véritables acteurs de la société sans relais dans les partis constitués – majoritaires - se sont abstenus à participer, autrement dit, ils n’ont pas exercé leur droit politique pour lequel beaucoup ont perdu leur vie dans d'autres tempms et lieux. C’est leur doit, certes.

- Il apparaît clairement que Genève n’a pas voté pour le changement. La répartition des forces politiques en place s’accorde avec ce qui est sorti du scrutin. La classe votante a donc en grande partie voté ce qui lui correspond. Peu importe les actions décriées quant à certains de leur représentant, peu importe aussi l’hypocrisie de certaines promesses non tenues, peu importe également de se savoir trahi ou spolié … pourvu que les étiquettes soient sauvées !

- Les clans continueront à faire semblant à se déclarer la guerre tout en jouant sur des illusions dans le but explicite que surtout rien ne change « puisqu’on a l’habitude que ça se passe ainsi ». Si plus de 60% de la population n’est pas entendue dans cette configuration, on s’en moque, l’important étant que l’on se retrouve en terrain connu et que quelques oligarchies puissent poursuivre leur chemin. On est heureux de l’apprendre : jouer dans un bac à sable, dans une cour d’école ou dans la cour des grands revient au même !

- L’ennui installé, la tiédeur comme température ambiante, les vieilles rengaines cristallisées peuvent reprendre de plus belle, au grand dam de forces vives existantes. On ne voulait pas d’un GC bis…. Vraiment ? Là encore, le désir caché contredit on ne peut mieux les intentions avouées.

St Thomas.jpgDiogène Laërce s’aidait d’une lanterne – après avoir brûlé toute sa bibliothèque – pour éclairer le chemin parcouru ; l’occasion – manquée parmi d’autres - nous donnait le pouvoir de s’en servir afin d'illuminer le chemin à venir (pour les générations futures, s’il en est) et réécrire une nouvelle constitution. Genève méritait mieux! Désormais, les dés sont jetés...

Souhaitons néanmoins aux personnes de qualité élues, tous bords confondus, de pouvoir faire entendre leur voix entre les bâillements de briscards incrustés, issus des 30 Glorieuses, mus par le seul égoïsme de durer, désirant avant tout en répétant les erreurs du passé  pourvu qu'on continue à parler d'eux ... Bonne chance aux valeureux !

Soeur Emmanuelle s'est éteinte. O peut encore espérer qu'une lumière inonde les travaux de la nouvelle constitution... pour qu'enfin, la sagesse insuffle à la raison instrumentale quelques principes...

 

 

 

 

20:58 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Dommage que vous n'ayez pas élue. Mais vos point de vue sont d'ores et déjà pris par quelques-uns! Par exemple,le doit au logement opposable repris par un cacique de l'ASLOCA! Niels de Dardel, vieux briscard politicard s'est octroyé tel principe. Ainsi va la vie ...

J'aime bien votre style, percutant, intelligent, efficace! Sachez que vous avez ravi mon coeur solitaire et désabusé.

En conclusion, consolez-vous. Car vous vous deriez chier comme un rat mort dans cette Assemblée inutile. Je souhaite à vous ainsi qu'au MCG de pousuivre votre route. Ne changez rien! Votre lanterne vous emmenera vers des orizons peut-être plus lumineux...

Écrit par : Chocolat | lundi, 20 octobre 2008

Les Lumières n'ont pas transpercé l'obscurantisme ambiant! Genève a connu la Réforme mais point la Renaissance. Tout de même, félicitations aux élus MCG!

Les gens sont tellement habitués à s'emmerder qu'ils ne voient pas pourquoi changer ...

Écrit par : François T. | lundi, 20 octobre 2008

Le score du MCG n'est pas mauvais. Les 4 sièges sauront faire la différence entre droite et gauche. Je suis néanmoins ravie de voir que vos idées font leur chemin même si les gens sont restés proches de leur étiquette politique ...

Les dysfonctionnements ont été révélés mais les Genevois n'ont pas voulu comprendre la leçon. Tant pis pour eux!

Le pivot fera sans doute le reste ...

Écrit par : Sophia | lundi, 20 octobre 2008

Bravo Mme Pace pour votre engagement
vous étiez tous les samedis sur les stands à braver le froid et la pluie quelque fois
n'abandonner pas, du moins pas encore car dans moins de 12 mois il y aura une
autre grande et importante échéance, le grand conseil et je peux vous assurer que vous avez votre place au sein de cette hémicycle

au plaisir de vous revoir au gré des vents et des courants

Écrit par : antoine | lundi, 20 octobre 2008

Ayant du respect pour vous, Micheline, je suis atterré par ce vote. Il est vrai malheureusement que les femmes ne votent pas forcément pour des femmes. Mais je trouve affligeant de voir des personnalités riches comme la vôtre ne pas être mieux reconnues.

Vous avez mené un combat pour une éducation appropriée, une justice impartiale, une plus grande équité dans les relations politico-commerciales de la région franco-genevoise, gagné des votations populaires... et je vous souhaite de ne pas être annihilée par des vulgaires opportunistes!

Voilà, ce que je voulais vous dire. Peut-être que le rôle de la femme de l'ombre vous va à merveille ... mais à condition qu'elle n'anéantit pas vos idées généreuses, lumineuses et raisonnables!

Écrit par : Henry de W. | mardi, 21 octobre 2008

J'espère bien que vous aller continuer et que le MCG vous offrira une belle place dans sa liste à la députation en 2009.

Vous avez été une révélation politique pour moi et si vous êtes candidate je voterai pour vous!

Merci de rester active et de conseiller les élus du MCG qui sont par ailleurs parmis les meilleurs de cette Assemblée. Vous n'avez peut-être pas le nombre mais certainement une très haute qualité!¨

Trois de vos idées sont d'ores et déjà reprises:

1. La chambre des Communes
2. Linitiative destitutive
3 Le droit au logement opposable

Comme dit plus haute le dernier est accaparé par l'inéfable de Dardel qui faisait pitié à voir sur lémand bleu hiers soir alors que Mme Engleberts faisait plaisir à voir par son rayonnement et sa vision positive.

Écrit par : jimmy | mardi, 21 octobre 2008

Tout comme vous, chers Jimmy & Antoine, les 4 élus MCG suraont faire tampon aux échanges imbéciles d'insultes entre certains partisans et adversaires.

Merci pour vos mots à mon égard!

J'ai remarqué quelques "plagiats" ces dernières semianes auxquels je n'ai pas réagi car je ne m'abaisserai à ce petit jeu stérile proposé par deux-trois dynosaures mal léchés, assoiffés de reconnaissance (mal placée, en plus).

Il n'y a pas eu de Renaissance et encore moins de révolution: cette votation en est le reflet tant il est vrai qu'une nouvelle constitution est souvent créée après un profond changement de moeurs, de mentalité, de pratiques sociétales.

Ce changement culturel aussi bien que cultuel viendra de l'intérieur : nos 4 élus de grande qualité en seront les dignes porte-paroles! Bravo et bonne chance à eux ainsi qu'aux constituant(e)s de valeur de tous bords!

Écrit par : Micheline Pace | mercredi, 22 octobre 2008

Tout tend à démontrer que les deux camps qui se déchirent et s'affrontent en jouant comme dans un préau d'école n'ont aucun intérêt à décloisonner les dossiers du logement, du haut taux de précarité, des déviances d'une politique discriminative positive à l'endroit de l'embauche! Furax de voir comme on se joue des citoyens!

Écrit par : Berk | mardi, 12 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.