UA-105021232-1

vendredi, 26 décembre 2008

TIC-TAC , TIC-TAC ... eros & chronos (1)

horloge1.jpgLa fin d’une année en annonce de façon prévisible une nouvelle à venir. C’est donc une affaire de temps. La mesure du temps qui passe nous est fournie mécaniquement par la montre, moyen bien plus fiable que l’alternance du jour et de la nuit, des saisons ou encore des marques sillonnant inexorablement le derme. L’essence du temps se confond par définition avec l’être, recouvrant de ce fait la durée entre la naissance et la mort. La trêve – de Noël - invoque aussi l’idée de la pause, notion temporelle par nature.

Il n'est ainsi pas inopportun d'esquisser une brève histoire du temps, et plus particulièrement des liens entre la mécanique de la mesure du temps et celle de la sexualité, phénomènes absolument consubstantiels l’existence... Existe-t-il un rapport entre les deux phénomènes ? La mécanicité des mouvements sexuels se peut-elle prévoir et être provoquée de manière ponctuelle (par exemple, un début, un point culminant, une apothéose, un décrescendo) ?

Même si la Suisse en perte de vitesse apparaît actuellement un peu comme le lieu des autos-goals, (le mot est entré dans la langue, gardant son origine hélvetique), notre pays étant caractérisé par le génie horloger, une grande manne économique en émana durant des siècles.

Une exposition des plus suggestives a lieu à Lausanne grâce aux soins de l’éditeur et patron de la galerie érotique lausannoise du même nom, Michel Froidevaux.  Il présente tout à la fois l’étonnante collection d’un amateur initié resté anonyme et publie Eros Secret, objets érotiques à transformation, magnifique œuvre réalisée par Véronique Willemin… L’art des montres fabriquées en Suisse (ainsi qu’en Chine) dès le XVIIIe siècle démontre le parallélisme entre l'eros et le chonos . Tic-tac, tic-tac … le caractère mécanique du coït évoque le tic-tac de l’horloge.

horloge3.jpgExportées sous le nom de "montres à sujets lubriques", ces objets fonctionnels utilitaires n'affichent cependant pas d'emblée leur caractère obscène mais se voient animées, parfois même sous le motif décoratif du cadran, de trésors érotiques cachés. Et voilà que quand on les remonte, on actionne le mouvement de va et vient d’un personnage qui exécute alors un coït raide et répétitif!

Aujourd’hui, il est donc devenu impossible de parler horloge, montre ou balancier sans qu’on n’imagine des sous-entendus, comme le prouve une formule employée par les filles de joie datant déjà de cette époque “Monsieur, voulez-vous que je remonte votre pendule ?”

A la bonne heure ! Le moment de l’union des cœurs et des corps est désigné par cette locution. Les Heures, compagnes d’Aphrodite (déesse de l’amour dans la mythologie grecque) guidaient vers le bonheur. Si l’aiguille  indique anciennement le pénis, le mouvement des aiguilles suggère des images fort éloquentes : il peut évoquer le rêve enfoui d’une étreinte qui part en toupie sans jamais s’arrêter, où l’envol du temps est suspendu pour un moment d’éternité. 

 

P. S. Pour d'autres images de montres coquines, à voir aussi

 http://blog.clairedessens.net/pages/Illustrations-%3A-Montres-erotiques  !!

06:30 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

Ahhh ... comme c'est beau ... la mécanique !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | vendredi, 26 décembre 2008

Rahhhhhhhhhh ... Magique ... la mécanique!

Et pourtant, ça fonctionne, comme dirait un certain physicien. Et Dieu, dans tout ça, mon cher Victor?

Écrit par : Micheline Pace | vendredi, 26 décembre 2008

On ne s'étonne pas de la vogue de mécanismes dits à "tourbillon", n'est-ce pas ?

;o)

Écrit par : Blondesen | vendredi, 26 décembre 2008

Et qui remontera la pendule des pendulaires en ces temps de crise dans l'agglo?

Écrit par : Guillaume de France | vendredi, 26 décembre 2008

Chère Micheline,

Des quelques heures qui nous séparent de la nouvelle année, que je vous souhaite la meilleure possible, je tiens à vous remercier pour ce bel article!

On aurait pu aussi qualifier cet événement culturel prodigieux de "SWISS MADE"!
Mais les Suisses ne savent tellement pas se vendre... Une telle expo qui relate même une des causes de notre prospérité mériterait effectivement une valorisation plus soutenue... A moins que la parole de Kadhafi marque encore quelques esprits frileux : "Vous avez les montres mais nous, on a le temps."

Écrit par : François T. | lundi, 29 décembre 2008

Le temps passe, les saisons passent et la mécanique du plaisir lasse, voire casse parfois. " Tic-tac... Tic-tac...

Non, ce n'est pas le tic-tac de mon horloge biologique... de ce point de vue là, rien ne presse ;-) :

- Parce que je n'ai pas de tics (encore moins de tiques !), mais du tact
- Parce que je ne veux pas de plaisirs en toc..
- Parce que je rêve d'une rencontre du tac-au-tac !

Alors n'hésitez pas à faire toc-toc ;-) ! "

Écrit par : XYZ | dimanche, 31 mai 2009

Tic-tac ... Joyeuse trêve de Noël!

Écrit par : Jojo | jeudi, 24 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.