lundi, 12 janvier 2009

e-réputation

 

A l’heure où le Web 2.0 est devenu un canal prescripteur contribuant à précipiter la diffusion des informations, il semble utile de se demander quelle portée ont ces messages véhiculés sur la toile informatisée.

Chose rigolote : une amie a fait sa petite enquête me concernant (pourquoi pas? après tout, c'est un sujet comme un autre!) Elle a tapé mes nom et prénom sur le moteur Google. Les résultats ne se font pas attendre!

Beaucoup de choses que l’on fait, dit ou pas, se reflètent sur le net. Mais pas tout ! Et pour cause : certaines contributions n’y sont pas répercutées et certains propos rattachés à vos coordonnées, écrites en gros, n’y sont pas relayés de manière conforme. Pire : ils ne correspondent pas du tout à une prise de parole de la part du "signataire".

Les conséquences peuvent en être franchement dramatiques ou cocasses, voire inquiétantes. Indéniablement, ils forment notre e-réputation… Si ces données ne constituaient qu’une anecdote, elles ne revêtiraient aucun intérêt, autrement que particulier. Mais l'intérêt est quand même qu'elles soient publiques et qu'on peut y recourir comme on veut. Faites-en l'expérience... ça ne sera pas dénué d'expérience...

En parcourant le chemin, voici ce qu’on y découvre par exemple :

Devenir maman à 13 ans reste exceptionnel en Suisse | Suisse ...

Blog. Micheline Pace. Voeux pieux? Rebelote. C’est le même cirque, chaque année. Que ce soit à la rentrée des classes ou au premier ...

Or, ce titre qui a fait la Une des journaux ces derniers jours n’a jamais abrité un avis sur le sujet de ma part, ni sur un forum de discussion, ni sur un blog, bref sur aucun medium. De surcroît, ce titre est mis en lien avec un billet rédigé sur mon propre blog « Vœux pieux »

Mise en abyme

Micheline Pace sur Es-tu un/e ami/e d'Arthur ? arkencielle sur Bilan 2008 · Mère sur J22 - Question de perception ? ...

L’info n’est pas claire : un autre nom est lié au mien et aucun commentaire n’y est adjoint. Mais le plus drôle réside dans le fait que mon nom est en en relation avec un titre d’un billet d’un blog où je n’ai posté aucun message.

 

Bienvenue sur SmokeEasy

 Pour vous changer les idées et bien commencer l'Année 2009: les affriolants dessous... de montres de Micheline Pace Churchill CIVITAS, le blog de Micheline ...

 L'intéressant est aussi de constater que votre identité soit affichée en lien avec les commentaires qui en font référence. (Ici, le commentaire est sympa, en l'occurrence!)

Quand on pense que dans le monde chaque seconde, près de 14 notes sont publiées sur les blogs, 160 communications sont échangées, 500 pages web sont créées ou complétées, on peut légitimement et naturellement se demander quelle valeur exacte attribuer à tous ces messages immédiatement accessibles. La question vaut d’autant plus que des employeurs s’y fient pour leurs processus de recrutement d’un postulant, des partis politiques s’en inspirent pour se former une opinion sur leurs membres, des comités s’en remettent pour choisir leur candidat à une élection interne.

Dans la parano généralisée qui caractérise notre époque mondialisée autant que de processus d'individuation, l’interrogation reste donc ouverte. Pour ma part, j'ai pour principe de vérifier une information, un fait, un jugement, une opinion!!!!

Le web comporte certainement les instruments nécessaires pour fonder ou entretenir une image publicitaire mais également les ingrédients pour salir, voire détruire gratuitement la réputation d’une personne. Sachez enfin qu’il n’existe aucun « contre-pouvoir » à la googlisation. Votre e-réputation y est scellée et nul espoir de dégooglisation n’est prévu...

don quichott.jpg

Gustave Doré, la Folie de Don Quichotte, 1863 (Illustration du 1er premier chapitre du Don Quichotte de Cervantès évoquant le pouvoir des lectures sur l'imagination. Ici, Don Quichotte « dévore » des livres de chevalerie.)

08:23 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour! Aucun souci: votre réputation n'a rien à craindre en commentant mon blog ;-) Vous avez rédigé un message auquel j'ai répondu sur le post "Es-tu un/e ami/e d'Arthur". Bien à vous, Mj

Écrit par : Marie-Jeanne | lundi, 12 janvier 2009

"Bonjour belle brune à la mèche rebelle !"
Vous admettrez, ma chère Micheline, qu'avec de telles entrées en matière, je fais tout mon possible pour que personne - en consultant la toile - ne vous prenne pour une blonde !

;o)

Écrit par : Blondesen | lundi, 12 janvier 2009

Bonjour Marie-Jeanne! Merci pour votre prompte réaction. Au plaisir de vous relire bientôt... Bonne semaine!

Écrit par : Micheline Pace | lundi, 12 janvier 2009

Bonjour Micheline, je dois avouer que je me pose aussi souvent la question des réputations qui peuvent se faire et de défaire sur le web. Pour commerncer, la conséquence la plus visible lorsqu'on entretient une présence virtuelle sous son propre nom est l'autocensure. Certaines prises de position et certains traits d'humour au second degré disparaîtront ou seront attenués. Ensuite, de la part de ceux qui risquent de nous googliser, on devra s'attendre, tôt ou tard, à une attitude beaucoup plus souple et tolérante, tout simplement parce qu'aucun individu de moins de trente ans (ou plus âgé, de plus en plus souvent) ne sera "libre de péché", car tout un chacun aura son blog, ses profils et affichera ou aura affiché ses opinions, ses goûts, ses photos et celles de ses copains, laissant de son identité une trace indélébile, ou presque. Bien entendu, il faudra éviter de saboter sa propre image en montrant en toute innocence des images prises au cours de beuveries et autres fêtes, ou en adhérant des idéologies extrémistes, mais le comportement devra être le même qu'on affiche dans la vie quotidienne. Les problèmes commencent quand on se met à croire que l'internet est un cercle privé. C'est au contraire une place publique, ni plus ni moins.

Écrit par : Inma Abbet | lundi, 12 janvier 2009

Les affriolants dessous sur les montres, Micheline, nous ont bien fait passer l'an. Merci de nous faire changer les idées pour bien commencer le nouveau!

Le compte à rebours - la montre à l'envers sur le blog de S. Pardo en dit long - a commencé...

L'Horloge de Beaudelaire nous rappelle le rythme des secondes.

Vous animez les mythes à merveille, ma chère.

Vous ne manquez de travailler de la touffe!

Amitiés

Écrit par : Don Quichotte | mardi, 13 janvier 2009

Procrastination et chronophagie sont les mamelles du blog!

Écrit par : Sancho Pancha | lundi, 02 février 2009

La vraie dégooglisation n'existe pas : les seules parades consistent à se jouer des moteurs de recherches pour compenser temporairement les buzz malveillants.

Écrit par : Blabla-blogueur | mardi, 03 février 2009

Bravo à l'excellente Micheline Pace, meilleure blogueuse loin à la ronde, d'avoir eu le courage de figurer parmi les membres du Comité référendaire "Halte aux Interdits" sur le site des Dissident(e)s de Genève:

http://www.lesdissidentsdegeneve.ch

Un tel acte de courage prouve qu'il reste encore dans la République et Canton de Genève, quelques esprits indépendants capables de s'écarter du troupeau de moutons de Panurge.

Voilà qui ensoleille ma journée !

Un seul bémol: quand on a lu un seul blog de Micheline Pace, on risque de devenir accro.

Écrit par : jaw | mercredi, 11 février 2009

Une recherche furtive vous concernant me fait tomber sur cette googlisation d'un haut fait de MP : on ignorait qu'ele connaissait l'albanais! Etonnant.

- proclamation de l’indépendance shpallja e pavarësisëFormat de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Version HTML
tek punëtorët me prejardhje nga kjo krahinë që dëshërojnë të qën-. drojnë në Zvicër dhe kanë leje qëndrimi në këtë vend. Micheline Pace ...

Écrit par : Tataratata | mercredi, 11 février 2009

L'adresse IP n'est plus une donnée privée. Le débat juridico-technico-webesque de la semaine a tranché; la cour de cassation a estimé que X n'a pas besoin de demander à Y d'autorisation avant de relever les adresses IP d'internautes s'adonnant aux plaisirs coupables du téléchargement illégal (à condition que cette collecte s'effectue à la main.) Intéressant, n'est-ce pas!?!?!

Écrit par : Blabla-bloggueuse | vendredi, 13 février 2009

Des sources sûres, la nouvelle vient de tomber : Facebook, le réseau social le plus efficient qui avait modifié les conditions d'utilisation de son service afin de conserver les données personnelles de ses membres à vie, dans un système d'archivage bien gardé, ce même dans le cas où ces derniers résiliaient leur inscription.

Vu la colère soutenue des des internautes, des utilisateurs eux-mêmes, la star des réseaux sociaux web a finalement dû céder pour abandonner définitivement ce projet de mesures. Ouf! Big Brother a lâché du lest ...

Écrit par : Taratata | vendredi, 20 février 2009

Trop drôle! Après une petite enquête, on tombe sur plusieurs connexions entre le nom d'une personne et des titres de blog ou des propos jamais tenus! Tiens, par exemple :

- vie privée : Le blog de Pink Cross... Micheline Pace sur Outing de Tintin - le revers de la médaille ... photo et appel à soutien Facebook) sur la version en allemand du site de PINK CROSS. ...

Par quels circuits numériques, arrive-t-on à ce genre de bizarrerie? En l'occurrence, l'auteure n'est pas du tout identifiable à ce commentaire!
Mytères et boules de gommes...

Écrit par : La Pythie | samedi, 21 février 2009

Les commentaires sont fermés.