jeudi, 19 février 2009

Consommez durable !

écolo.jpgNotre ère nous réserve bien des surprises ! C’est le moins qu’on puisse dire… La vague verte sur laquelle nous surfons nous a apporté des objets nouveaux mais aussi des concepts et néologismes en tous genres.

 

Les produits écolo-bio ont la cote ; ils aiment titiller notre désir de retour à la nature non sans satisfaire à un sens éthique qui voudrait que tout artefact est nécessairement superficiel, voire franchement néfaste.

 

 

 


Si en plus telle utilisation intègre le travail des 1,3 milliards de paysans dans le monde dont plus d’1 milliard vit très au-dessous du seuil de pauvreté et s’astreignent à exploiter la terre de leurs mains, rétablissant par là un semblant d’équilibre des forces entre Sud et Nord, ces mêmes produits sont qualifiés d’équitables  ou de manière synonymique aussi de durables.

 

De multiples conseils éconologiques nous apprennent comment faire ... des économies avec l’écologie : en effet, une vaste littérature accompagne nos habitus perpétuellement perfectibles. idéesdurables.jpg

 

Tiens donc, BIC réussit à switcher jetable et écolo avec ses nouveaux rasoirs * dits durables au point d’inventer le concept de barbe verte. Grâce à sa gamme ecolutions, ladite marque se propose de réduire l'empreinte écologique de ce produit phare.

 

Ah, le pouvoir du langage de transformer la réalité n’a pas fini de nous étonner !

  

 

* Avec son manche en bioplastique réalisé à partir de maïs, ses colorants végétaux et son emballage minimaliste fabriqué à base de carton recyclé, ce rasoir révolutionnaire à 3 lames permet d’économiser environ 30% de dégagement de CO2 en comparaison à ses frères d’infortune. C’est ainsi que la consommation d’eau que son utilisation génère se voit nettement diminuée.

14:52 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : développement durable, éoliennes, locavore, consommation, vert, écologie | |  Facebook

Commentaires

Bonjour belle brune à la mèche rebelle !
Précisons encore que le néobobo vraiment écolo mange des épinards avant de se raser pour être tout à fait dans le vert !

;o)

Écrit par : Blondesen | jeudi, 19 février 2009

"Chéri, as-tu la barbe verte? - Non. Et bien, je t'offre en cadeau un bouquet de rasoirs durables..."

Mais où sont donc les bobo, aux longs cheveux et barbe foisonnante? Moi, qui croyais que les hyppies (embourgeoisés, certs) ressemblaient plus à l'Homme de Cromagnon, plus proches de la nature!

Écrit par : Kathy | jeudi, 19 février 2009

Aux pubeurs* : "À quand la barbe durable???

* créateurs en publicité, créateurs de mots en somme
(après vérification, on assure que le terme existe)

Écrit par : Hirsute | jeudi, 19 février 2009

La barbe durable? Chez les talibans, tiens... Bic devrait inventer pour eux le peigne jetable pour barbe durable: manche en résine de pavot et dents en balles de kalachnikov recyclées.

Écrit par : hommelibre | jeudi, 19 février 2009

LA BARBE !!! Les Khmers verts ne vont tout de même pas nous forcer à brouter de l'herbe, tout de même...

Écrit par : François T. | jeudi, 19 février 2009

Faut être timbrés pour emmerder la planète avec de telles inepties ! Bientôt, il faudra jouer " À qui lave plus VERT ? "

Écrit par : La Pythie | vendredi, 20 février 2009

À voir parallèlement dans le Magazine mensuel PHILOSOPHIE n° 25, une illustration de Jul "rasoir pour tous" :

" Un agent sonne à la porte de Karl Marx. - Bonjour Monsieur, je suis venu vous présener notre nouvelle gamme de rasoirs trois lames.

La première s'attaque à l'accumulation primitive du poil.
La deuxième procède à son expropriation et
la troisième lame redistribue le rasage de manière égalitaire justifiant
ainsi notre slogan : "De la pilosité, faisons table rase!"

Et voilà que Karl Marx ne sait plus comment faire pour cesser cette logorrhée mais s'écrie néanmoins : - Merci, mais ... je ne suis pas intéressé! "

Écrit par : Micheline Pace | samedi, 21 février 2009

J'adoooooooooore le dessin sur "les éoliennes à Bruxelles" au haut de votre texte! Le climat politique étant si pourri, pas le temps pour les pôv' Suisses de s'occuper d'écologie!

Qu'on se rassure, même si le pays est à la traîne, on sait qu'il y a une éolienne à Collonges, pour la région granco-genevoise ainsi qu'en Valais.

Si les investissements dans les énergies vertes sont encore faibles ici, c'est surement parce que les investissments financiers toussent foooooooooort ...

Écrit par : Kathy | mercredi, 25 février 2009

Pour détendre l'atmosphère, sortons de la politique par une blagounette jolie, jolie. C'est l'histoire d'une courgette et d'une banane.

La courgette dit :
- Moi, on m'épluche et on me jette à la poubelle.
La banane lui répond :
- T'as de la chance, moi, on m'épluche et on me mange.

Tu creuseras ta tome avec tes dents ...

Écrit par : KissMe | dimanche, 31 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.