UA-105021232-1

vendredi, 06 mars 2009

1 jour née la Femme

reiser.jpgDimanche (allez, ce week-end), la planète entière célébrera la Journée internationale de la Femme. D'aucun (e) s se réjouissent de mettre en exergue les situations insoutenables dans lesquelles des femmes se trouvent ; d’autres imaginent pouvoir exprimer quelqu' égard à chacune des femmes de leur environnement tout en se persuadant nonobstant qu’un seul jour annuel ne suffit pas.

 

Demandons-nous ainsi dans notre âme et conscience quelles sont nos héroïnes fétiches, quels sont les combats nécessaires à mener encore, quelles représentations des rôles sexuels président aux décisions publiques ou personnelles. 

 

 

 

(1) La femme est-elle

 

Ø       l’avenir de l’homme

Ø       un loup pour l’homme

Ø       l’égale de l’homme ?

 

(2) Quel est le combat le plus pressant à l’échelle mondiale pour la femme ?

 

Ø       l’égalité salariale à compétences et à postes équivalents

Ø       l’éducation à la contraceptionmadonna_1.jpg

Ø       l’image de la femme dans les médias, la publicité, la littérature

 

(3) Parmi ces femmes, laquelle a su le mieux représenter le combat féministe ?

 

Ø       Margaret Thatcher  

Ø       Madonna

Ø       François Giroud

 

 

(4) À choisir l’action de l’une de ces femmes, laquelle vous semble-t-elle la plus propice à une révolution de la "condition féminine" ?

 

Ø       Aung San Suu Kyi, qui combat pour la liberté d’expression en Birmanie

Ø       Axelle Red avec sa chanson Rester femme

Ø       Aurélie Filipetti, députée socialiste française, qui porte plainte pour violences conjugales contre son conjoint, l’économiste Thomas Piketty

 

(5) À votre avis, quand la femme des années ’70 a commencé à porter la mini-jupe, voulait-elle

 

Ø       changer la société

Ø       juste se faire plaisir ?

 

 

logocentre1.gif(6) Quelle est l’icône du féminisme de ces 50 ans dernières années ?

 

Ø       Raquel Welsch

Ø       Monique Laederach

Ø       Benazir Buttho

 

 

 

 

  

 

(7) Parmi toutes les raisons pour lesquelles il est bon d’être une femme, laquelle vous semble-t-elle la plus caractéristique ?

 

Ø       Une femme peut toujours prétendre qu’elle a ses règles – qu’elle est donc indisposée – si elle n’a pas envie.

Ø       Elle peut ne pas payer l'addition au restaurant sans pour autant passer pour une radine.

Ø       La femme n'a pas besoin de se crever à la gonflette pour être sexy.

 

femmes-Mt-Ararat.jpg

       

12:17 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook

Commentaires

pssssst Micheline ?
Je n'ai pas besoin de raisons pour aimer, admirer, apprécier et respecter les femmes et La Femme TOUS LES JOURS !

;o)

Écrit par : Blondesen | jeudi, 05 mars 2009

yessssss, Blondie! La Femme en phantasme et les femmes en réalité : c'est impayable dans ce monde de brutes ...

Que vous invoque une femme qui lèche une aubergine, puis une asperge ?

Écrit par : Micheline | jeudi, 05 mars 2009

heuuuuuuu Micheliiiiiiiiiine !
... hahum... rien, cela ne m'invoque rien
(puis-je rouvrir les yeux ?)

mdr!

:o)

Écrit par : Blondesen | vendredi, 06 mars 2009

Apres "Des potiches et des hommes", "Les raisons de la colère", nous allons lire... "Les hommes préfèrent les blondes, mais ils épousent les légumes"...

Écrit par : redbaron | vendredi, 06 mars 2009

Pas besoin de longs discours rabâcheurs, un petit quizz suffit ... Allez, je me lance:

1)La femme est un loup pour l'homme.
2)Le "combat féministe" le plus pressant dans le monde est l'éducation à la contraception, dans les pays du Tiers-Monde pour des raisons évidentes de surpopulation et de famine et en Occident pour des raisons d'idéologie (les filles font souvent un enfant toute seul comme si c'était leur bien).
3)La femme qui a su le mieux représenter et incarner le "combat féministes" est Madonna, qui aura réussi vie professionnelle et personnelle, réussi à dépasser des préjugés sociaux quant à la place de la femme, de ses envies présupposées dans les domaines affectifs, sexuels, maternels, etc.
4)Par son action, sa présence au monde, son charme et sa pugnanicité, Aung San Suu Kyi a oeuvré à la révolution de la condition féminine. Un homme, à sa place, se serait contenté de la représentation.
5)Le port de la mini-jupe constituait à un changement de moeurs!
6)Raquel Welsch pourrait bien être une icône du féminisme de ces 50 dernières années. Par sa force physique, son énergie sexuelle, c'est une vraie bombe qui aurait pu faire peur aux hommes. Ses prestations et sa prestance valent mieux que les discours ficelés de certaines.
7)L'avantage d'être une femme : elle peut ne pas payer l'addition au restaurant sans pour autant passer pour une radine, à l'infini.
5)

Écrit par : Philippe Thévenet | vendredi, 06 mars 2009

Vivement les femmes! Ce joli clin d'oeil à Reiser arrive à point, en ce 8 mars. Les femmes de gauche ont presque obtenu la parité dans leurs groupes au parlement. Il ne se g^nait pas d'affirmer que les femmes sont compliquées et les hommes des salauds. Comment voulez-vous qu'ils s'entendent avec tout ça?!

Son humour ravageur trempé dans la nitroglycérine n'a pas pris une ride : son trait va à l'essentiel en deux coups de crayon (accompagnés de coups de coeur et coups de queue) ...

Écrit par : Ludovic Kracowicz | vendredi, 06 mars 2009

Bonjour,
Dites..., si je fais le quizz, est-ce que vous me direz à quel profil de femme, selon vous, je corresponds ?
Je serai curieuse de savoir comment une femme ne connaissant rien de moi, à part les réponses à ce quizz, me perçoit. Est-ce faisable ?

Écrit par : Loredana | vendredi, 06 mars 2009

Chère Loredana,
j'aimerais bien vous le dire mais à vrai dire mais je ne vous connais pas. Mais surtout, ça n'est apparemment pas un test psy... Cela dit, jouez comme vous l'entendez et si quelques questions vous fournissent quelques infod, j'en suis ravie.

Bien à vous!

Écrit par : Micheline | vendredi, 06 mars 2009

La question est de savoir si en matière de sexualité, les différences entre hommes et femmes changent. Les études depuis 40 ans montrent qu'au niveau des représentations, les clichés persistent ... contrairement aux pratiques. Chez les femmes, la sexualité est toujours lié à l'affectif, à la construction de la relation, tandis que chez les hommes, la sexualité relève toujours de l'ordre des besoins physiologiques, l'hygiène vitale. En outre, cette représentation sur les hommes est seulement partagée par les deux sexes.

Or, Une différence d'importance réside dans le fait que les femmes ne se souviendraient que des partenaires qui auraient compté tandis que les hommes préfèreraient tenir une comptabilité "plus serrée".

Enfin, étrange de constater aussi à quel point le respect n'a pas évolué entre les 2 sexes, à croire que le respect, l'intelligence, l'admiration diminueraient le désir érotique ...

Écrit par : GHP | vendredi, 06 mars 2009

Chère Micheline,

Si j'ai bien compris ce n'est pas faisable, tant pis.

P.S : Ne le prenez pas mal, mais vos écrits sont d'habitude... comment dire... plus compréhensibles ?

Bien à vous aussi.

Écrit par : Loredana | vendredi, 06 mars 2009

Chaque époque définissait le beau sexe à sa façon. Le philosophe Immanuel Kant définissait le beau comme l’objet d’une satisfaction désintéressée et le sublime comme la qualité mariant beauté et moralité, d'où le concept de "belle âme". Qu'en est-il aujourd'hui dans une société si vulgaire?

Enfin, si la femme est l'égale de l'homme, son avenir mais aussi le loup de l'homme comme tout homme (être humain), l'icône du féminisme qui n'en a pas l'air^reste Margaret Thatcher, qui ne laissera jamais personne indifférent!

Écrit par : Kathy | vendredi, 06 mars 2009

1) Un extra-terrestre (si on a droit à la réponse d)
2) Education à la contraception (parce qu'on ne peut plus pondre à tout va)
3) Madonna (like a virgin... waouw)
4) Aung San Suu Kyi (un peu de sérieux enfin)
5) Changer la société ET se faire plaisir (j'adooore les mini-jupes)
6) Monique Laederach (sérieux le retour)
7) La gonflette (pfff que c'est chiant le sport)

Et maintenant une devinette: suis-je une courge, une patate ou une endive?

Écrit par : Pascale | vendredi, 06 mars 2009

Ou plus léger et flatteur (because la femme est l'avenir de l'Homme).
Mante religieuse, punaise ou coccinelle ? (Araignée me plait bien aussi, ...toile enveloppante et ...étouffante)

Écrit par : Loredana | samedi, 07 mars 2009

Chère Pascale, Chère Loredane,
Trop drôle : (1)la femmes une extra-terrestre pour l'homme (et vice-versa, logiquement). Ou alors, elle serait sa mante religieuse ou araignée, punaise par son caractère au lieu d'un loup pour l'homme : ça me plait trop bien d'imaginer les hommes se faire prendre dans le piège d'une de ces créatures terrifiantes au point de se faire avaler tout cru après un coït bien allumé"
Vive les femmes!
(2) Je suis d'avis avec vous: on ne peut pas pondre à tout-va, ici comme ailleurs : dans mes petits pouvoirs dans certaines sephères - éducation, coopération internationale, politique, etc) - je me "bats" contre les croyances rattachées à l'enfantement. Mais c'est pas évident de fair réfléchir sur cette réalité exclusivement sensible. On se fait mal voir parce que beaucoup aimginent seulement qu'ils font des bébés pour eux, que c'est leur droit, etc... Nulle questionnement philosophique n'accompagne jamais une décision si grave. N'importe quoi, donc!
(3) Madonna incarne aussi pour moi la rage, l'énergie, la réussite grâce à sa personnalité et ses compétences polyvalentes (=pas toujours évident dans nos sociétés à fort caractère statutaire)!!
(4) J'aurais dit la même chose: La Prix Nobel birmane défend toutes les libertés publiques, dont celles des femmes intrinsèquement dans saon combat!
(5) Excellentissime! La mini-jupe est à la fois un habit sexy mettant en valeur la joliesse d'une femme bien foutue (alors que le kilt écossais habille une autre fonction). Paralèlement, c'est un symbole de libération de la femme dans les années de la 1ère vague féministe.
(6) Votre réponse concernant l'écrivaine suisse Monique Laedrach me touche particulièrement. Bilingue, cette femme sut me faire questionner sur ces questions en qualité de ma ... prof d'allemand (souvenir, souvenir). Moins connue que ses consoeurs françaises, parce que Suissesse, elle fut - paix en son âme - son combat littéraire fut aussi une action importante.
(7) Ah, ce satané sport!!! pas d'avis arrêté si ce n'est que les sport-matelas reste toujours le plus intéressant ... Hi, hi, hi, hi

Écrit par : Micheline | dimanche, 08 mars 2009

Blondesen, rouvrez donc les yeux ... vous, l'amateur des femmes et grand connaisseur des coins et recoins, plis et replis!

Écrit par : Oracle | dimanche, 08 mars 2009

Qu'on se LIVRE complètement ! L'écrivaine Héléna Marienske a osé un trait d'esprit : "On ne peut jouir de la beauté d'un homme que s'il est stupide, superlativement stupide."

Serait-ce un renversement des rôles?

Écrit par : La Pythie | dimanche, 15 mars 2009

La liberté, de la femme aussi, peut être au bout du fusil mais celui-ci, ce sont les hommes qui le tiennent par le manche. Quid, la fleur au fusil?

Écrit par : Philippe Billard | dimanche, 22 mars 2009

Les commentaires sont fermés.