UA-105021232-1

vendredi, 13 mars 2009

Référendum abouti

Le référendum "Halte aux Interdits" pour un réaménagement du territoire fermé permettant d’exister autant les fumeurs que les non-fumeurs ou encore les sporadiques a fait un tabac. Voilà, c’est fait ! Les Dissidents de Genève et la Société des cafetiers-restaurateurs devaient réunir 7000 signatures recevables au regard de la loi mais en recueilli … 14'458, soit plus du double du nombre attendu pour que soit validé un référendum. Le débat qui enfume les cénacles depuis quelques mois ne résume pas aux fumeurs et aux non-fumeurs; preuve en est que des membres des deux catégories font partie des associations faîtières.pulp-fiction.jpg

- La première leçon à tirer est que la défense des libertés publiques tient à cœur les Genevois.

- La deuxième est que les citoyens ont si bien intégré un principe de philosophie du droit, qui veut qu’il ne peut avoir de justice sociale quand un pourcentage de la population en est exclue, sans une réelle promotion des la liberté au sens courant du terme.

- La troisième, tout aussi réjouissante, réside dans le fait qu’ils ont refusé une loi imposée par le « haut » de manière péremptoire et s’opposant à une règle constitutionnelle. Privée de base légale, l’interdiction absolue de fumer dans tous les lieux publics s’est vue ensuite encadrée par une loi d’application adoptée par le Grand-Conseil, introduisant la possibilité de fumoirs (ce qu’elle ne dit pas, c’est si ces très suggestifs endroits protégés ressusciteront le style des modèles des années ’50 mais bon, ça n’est pas l’objet de la question, me direz-vous…)

- La quatrième est que les électeurs n’ont pas marché dans la combine instauré de toutes pièces par quelques hommes orgueilleux, assis sur un statut qu’ils ne méritent pas. À force de vouloir interdire tout ce qui peut l’être, sous prétexte d’un bien prétendument absolu, les hommes de pouvoir se sont tirés une balle (pas d’ordonnance, je vous rassure !). Or, l’épineuse question reste de savoir pourquoi des hommes de pouvoir notoirement reconnus pour leur incompétence demeurent en place alors que des harcelés continuent à errer dehors.

La fatwa lancée par quelques ayatollahs, grassement soutenus par un pouvoir public (le terme service public serait inapproprié, bien sûr) dont les mensonges et les positions hors-la-loi, manquant singulièrement de pédagogie, n’aura pas eu raison des électeurs, déjà souvent durement éprouvés, maltraités et somme toute déçus par l’arrogance injustifiée et l’absence de rigueur politico-juridique par l’organe même dont on est en droit d’attendre l’exemplarité des décisions selon les cadres formels en vigueur !

Bref, les signataires ont compris le sens de l’un des buts statutaires fixés au début de l’action dissidente : Prévenir, dénoncer et combattre le harcèlement des citoyens et des habitants aux prises avec des abus technocratiques imposés par des administrations ou des autorités investies de la puissance publique.


Cette semaine, les députés nationaux sont réunis dans la capitale fédérale ; comment considèrent-ils aujourd'hui cette fumante Genferei ?

palais2.jpg

 

 

 

 

07:00 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : fumée, cigarette, interdiction, loi, liberté | |  Facebook

Commentaires

Joli résultat! Merci à ceux qui ont eu le courage d'organiser ce "sondage" d'opinion des gens dans la rue ...

Écrit par : benpal | jeudi, 12 mars 2009

Bonjour Benpal! Merci de relever le courage comme qualité républicaine...
Je rappelle ici qu'un dossier complet se trouve dans : http://www.lesdissidentsdegeneve.ch/

Écrit par : Micheline | jeudi, 12 mars 2009

"C'est fait!"... Bon...

Reste à faire le plus difficile... convaincre les 80% de la "majorité majoritairement majoritaire" (pour reprendre les propos d'un blogueur dont je préfère taire le nom) de voter en faveur de ce référendum...

Y va falloir chauffer les mégots et affûter les arguments négationnistes...

Écrit par : Déblogueur | jeudi, 12 mars 2009

Deblogator a encore frappé ! Waouh !
Peut-être qu'il comprendra, en frottant ses deux neurones l'un contre l'autre (Fiat lux !), que - parmi les 12'000 signataires - il y a un certain nombre de gens qui font partie de la majorité majoritairement majoritaire qui a, elle, enfin compris qu'elle a été trompée par la propagande mensongère de ce bon docteur Rielle et de ses acolytes sur la "fumée passive létale" et qui a aussi compris les conséquences néfastes de ces interdictions imbéciles sur la vie (et la survie !) des bistros.

:o)

Écrit par : Blondesen | jeudi, 12 mars 2009

Hasta la vitoria siempre! Romeo y Julieta para todos!

Écrit par : Azrael | jeudi, 12 mars 2009

Si, Azrael... La vitoria siempre! Porchè Romeo y Julieta? @ Deblogueur : quelle que l'issue du scrutin, l'essentiel aujourd'hui est d'avoir récolté ces signatures parmi lesquelles se trouvent certainement aussi des futurs convaincus à des espaces de libertés pour tous et pas seulement pour quelques têtus anti-tout juste pour le plaisir de commander! L'illégalité du procédé a éclaté au grand jour; même Unger, en tant que patron de la santé et ancien torrailleur, n'a pas su proposer un cadre à cette prohibition! Pourtant les murs de l'hôpital regorgent de ces slogans anti-tabac depuis belle lurette...

Écrit par : Blagueur | jeudi, 12 mars 2009

Et les incompétents en place? La population saura-t-elle virer un Beer, qui bourde après bourde, s'essuie encore une affront (le CIPRET est abrité par le DIP, s'il est besoin de le rappeler)? Des destitutions auraient déjà dû avoir lieu ...

Écrit par : Gargamelle | jeudi, 12 mars 2009

Bonsoir Blondesen, Déblogueur, Azrael, Blagueur, Gargamelle!

Je rentre d'une séance sangsue et prends connaissance de votre contribution maintenant.

Toute cette histoire est intéressante pour toutes les raisons évoquées; je tiens à remercier tous les audacieux et valauereux avocats qui ont flairé la supercherie dès le début, soit la rentrée '08!

La défense des valeurs républicaines et la promotion du respect entre citoyens doivent revenir à l'ordre du jour...

Bien à vous tous!

Écrit par : Micheline | jeudi, 12 mars 2009

Bonsoir Micheline,

Plus qu'une séance sangsue, à vous lire j'ai l'impression que vous vous êtes fait une cure de vitamines !! Vous dégagez une énergie wouhahou !!!
Bonne nuit à vous quand même.

Écrit par : Loredana | jeudi, 12 mars 2009

Tombé par hasard sur ce site, qui vous attribue la palme d'or de la griffe, euh ... de la plume sur le sujet de la torraille, Micheline :

http://www.lesdissidentsdegeneve.ch/index.php#fus_801

Bonne journée ensoleillée en ce vendredi 13 !

Écrit par : François T. | vendredi, 13 mars 2009

@Blagueur

M'enfin!!!!Parce que : http://www.cubanbest.com/romeoyjulieta.html !

Écrit par : Azrael | vendredi, 13 mars 2009

Les 12'000 signatures seront remises au Service des Votations ce vendredi 13 mars 2009 à 14h30 ... Gageons que ce chiffre mythique portera bonheur à la lutte contre les politiques liberticides menées dans ce canton du bout du lac, la risée de la capitale fédérale.

Pour précision : ce référendum demande simplement "l’application à Genève de la loi fédérale sur la fumée passive, qui permet non seulement la création de fumoirs ad’hoc, mais autorise chaque patron-exploitant d’un établissement public de moins de 80 m2 – cafés de villages et de quartiers tout particulièrement- de le déclarer « fumeur » ou « non-fumeur », ce qui sauvegarde la liberté du commerce et celle de choix des citoyens." C'est ce qu'on peut lire aussi sur le site indiqué.

Bravo au Comité référendaire! Espérons qu’une solution équilibrée sera trouvée à Genève, cité internationalement connue jadis pour sa tolérance où baucoup philosophes des Lumières sont venus y publier des chefs-d'oeuvres!

Écrit par : Philippe Billard | vendredi, 13 mars 2009

« La recherche en anesthésiologie est sous le choc après qu'un des chercheurs les plus influents du domaine a admis avoir totalement inventé la plupart de ses données. »

Les ayatollahs de tous les styles ont beau jeu decontinuer à proclamer que la terre ne tourne pourtant pas ...

Des députés ont sérieusement mis en doute l'utilité du CIPRET alors que des associations en partie bénévoles effectuent un travail social important!!!

Écrit par : GHP | samedi, 14 mars 2009

Le doigt accusateur du moraliste ne montre jamais le trou du c.. du moraliste parce que, si le doigt accusateur du moraliste montrait le trou du c.. du moraliste...il ne serait plus un doigt accusateur! Les gens qui s'acharnent contre les fumeurs, se prennent hystériquement pour des victimes, approuvent bovinement toutes les lois liberticides et gobent docilement toutes les propagandes "ad odium" m'inspirent du dégoût, au même titre que les racistes ou les bigots-puritains...L' OSTRACISATION d'autui est une politique abjecte.

Écrit par : de Nara | dimanche, 15 mars 2009

Dans la presse de ce week-end, il est fait étalage de la victoire du référendum, du double de paraphes recueillies.

Il est triste de constater tous ces efforts déployés pour survivre dans un rapport de force imposé par l'Etat, qui aurait pu se solder par un vrai dialogue entre partenaires ou citoyens qui se respectent. Notre société rabougrie est vraiment malade pour devoir résoudre tous les problèmes à coup de procès, d'initiatives individuelles ... Nous vivons vraiment dans une société de laquelle l'on ne se sent pas faire partie!

Bravo encore aux courageux! Protégez-vous néanmoins de quelques rapaces qui sont venus en cours de route, "politiques de renom", vous soutenir soi-disant alors qu'ils n'auraient rien fait au début et ont eu m^me le culot de critiquer la dissidence de l'action ...

Écrit par : Philippe B. | dimanche, 15 mars 2009

"... quelques ayatollahs, grassement soutenus par un pouvoir public"
Non seulement soutenus et financés, mais carrément mandatés:

Extrait du rapport du Secrétariat du Grand Conseil, 11 nov 2008:
"M. Unger, sur la question de savoir si le CIPRET devait participer ou non
à la campagne, indique s’être posé la question car le CIPRET la lui avait
posée. Il relève qu’il y a probablement peu d’individus assez éclairés pour
comprendre qu’une institution, mandatée par l’Etat pour lutter contre le
tabagisme, ne prenne pas position sur une initiative de cette nature. Dès lors,
il a conclu qu’il fallait autoriser cette participation à la campagne.
Selon un rapport de CIPRET, un montant de 65 000 F a été investi dans la
campagne relative à l’initiative 129.
M. Unger explique que ce montant de 65 000 F avait été pris sur les
budgets de prévention du CIPRET pour la campagne, en accord avec le
département. Il indique que la présence des armoiries genevoises était une
exigence de la part du département, comme cela est requis chaque fois
qu’une entité mène une action grâce à de l'argent reçu de l’Etat."

Écrit par : benpal | dimanche, 15 mars 2009

Bravo aus farfelus qui ont remis en cause le vote des genevois qui a 80% est contre la fumée dans les lieux publiques, point barre. On sait depuis des décénies que la fumée passive est aussi dangereuse que l'active. On sait que les employés des bistrots sont dans leur inmense majorité pour l'interdiction.
mais non,,,, "on touche aux libertés", liberté de rouler en 4x4, de porter une arme à feux, de fumer partout, de faire ce que je veux et que les autres fassent ce qu'ils veulent tant qu'ils font ce que je veux.

On votera à 80% encore ou 70% ou 60% peu importe. Ce qui m'étonne cest que ceux qui se disent les représentants du peuple (tel le MCG) sont les 1er à bofouer la volonté populaire.

Écrit par : Toxo | dimanche, 15 mars 2009

Bonsoir Benpal, merci de nous faire part d'une telle info de taille!
@ Toxo : n'étant pas membre du MCG, je ne comprends pas votre remarque.

Ayant des amis bistrotiers, je vous assure que leurs avis sont bien partagés: il y aura de la place pour tous les goûts! Et c'est tant mieux car ce que veulent les référendaires, c'est l'application de la loi fédérale, laquelle prévoit des aménagements pour tous et un égal respect des libertés!

Écrit par : Micheline | dimanche, 15 mars 2009

@Toxo: "On sait depuis des décénies que la fumée passive est aussi dangereuse que l'active."
Quel fumée passive? Celle d'une cigarette ou celle de cinq cigarettes? Où est vootre logique la plus simple? Si c'était le cas, je ne vois pas pourquoi j'arrêterai de fumer, étant donnée que je suis exposé à la fumée passive de temps en temps.

"On" sait? Qui? Et vous, vous le savez comment? Parce qu'ON vous l'a dit? Les rumeurs commencent souvent par "j'ai un ami qui a un frère qui dit qu'on sait...". Vous semblez être victime d'une propagande, dont personne ne veut ni sait citer la source.
Alors dites-nous qui est votre "ami qui a un frère qui ..." pour qu'on puisse l'informer des faits.... ou citez une source crédible!

Écrit par : benpal | lundi, 16 mars 2009

La remarque de Benpal est d'une importance capitale concernant la désinformation en matière médicale, en l'occurrence. Pour exemple, je citerai ici un fais divers qui commence à défrayer la chronique concernant des croyances et pratiques de quelques "démiurges diaboliques":


" La recherche en anesthésiologie est sous le choc après qu'un des chercheurs les plus influents du domaine a admis avoir totalement inventé la plupart de ses données.

Au cours des 12 dernières années, le Dr Scott Reuben, anesthésiste, a révolutionné la façon dont les médecins traitent la douleur des patients ayant subi une opération orthopédique. Aujourd'hui, toute la profession est atterrée : une enquête a révélé que les essais cliniques qui ont fait l'objet d'au moins 21 des articles de Reuben n'étaient que pure fiction. Pire : les médicaments antidouleur qu'il préconisait pourraient même avoir retardé la guérison de ses patients.

Le traitement de la douleur post-opératoire a été grandement influencé par les recherches de Reuben : nous parlons là de millions de patients dans le monde,» dit Steven Shafer, rédacteur en chef de la revue Anesthesia & Analgesia, qui a publié dix des articles frauduleux du médecin.

Paul White, un autre rédacteur de la revue, estime que les études de Reuben ont conduit à la vente de milliards de dollars de médicaments inhibiteurs de la COX-2, le Celebrex de Pfizer et le Vioxx de Merck, non dénués de risques, pour des applications dont les bénéfices thérapeutiques sont aujourd'hui en remis en question.

Pfizer a attribué cinq mandats de recherche indépendants au médecin. (...) Le Dr Jerome Kassirer, auteur d'un livre sur les conflits d'intérêt, explique de son côté que les résultats des chercheurs subventionnés par une compagnie ont tendance à être nettement favorables à cette compagnie.

C'est l'hôpital de Reuben, le Baystate Medical Center, qui a mis à jour l'affaire. Les enquêteurs ont demandé aux revues ayant publié les études falsifiées de les retirer.

Pour Steven Shafer, interrogé par le New York Times, les mensonges du médecin sont catastrophiques : «Il était un des chercheurs les plus prolifiques dans le domaine de la recherche sur la douleur post-opératoire. Sa fraude fait énormément reculer nos connaissances dans le domaine.»

Le Dr Reuben a été démis de toutes ses fonctions de recherche et d'enseignement. Il est actuellement en arrêt médical. Avec un certain à-propos, certains ont qualifié sa fraude, probablement l'une des plus importantes à ce jour dans le monde médical, de «Madoff médical»."

(Hélène Keller (interviews du New York Times))


Alors, Toxo, dites-nous celui qui a propagé la rumeur, se faisant des couilles en or au passage? Aujourd'hui, la crédibilité du CIPRET est mise à mal; la population est dégoûtée en outre de l'usage des deniers publics pour des campagnes qui n'auraient même jamais dus être chapeautées par l'état. En matière de conflits d'intérêts, d'incompatibilité de fonctions, c'est un cas d'école, aux yeux de quelques députés courageux, qui se sont exprimés sur son "utilité" alors ques associations subventionnées où des bénévoles assurent un travail d'aide! Pourquoi ce service n'engagerait pas un(e) dissident(e) comme adjoint de direction? En termes d'égalité de traitement de parole, ce serait sûrement un gain démocratique...

Écrit par : Micheline | lundi, 16 mars 2009

Hallucinant !!! L'industrie du tabac qui à dépensés des milliards en faussent études et en publicité serait aujourd'hui victime d'un complot des non fumeurs ...on délire vraiment.
En CH l’industrie du tabac affiche un volume des dépenses publicitaire de 66 millions de francs.
Le fonds national du tabagisme dispose, quant à lui, de 18 millions de francs, dont 6 millions pour le programme national de la campagne antitabac

On peut arrêter de manger de la vache-folle, on peut se passer des chips pleines d’acrylamides, on peut éviter les pesticides dans les fruits en choisissant du bio, mais on ne peut pas s’arrêter de respirer.

Écrit par : Toxo | lundi, 16 mars 2009

"Hallucinant !!!", oui Toxo. Hallucinant de voir ce qu'une vingtaine d'années de propagande - de vrai "lavage de cerveaux" - peut faire dans la population. Cette propagande, à hauteur de 1,3 milliard de francs/an pour l'OFSP et de 1 million de francs/an rien que pour le Cipret-Genève de ce bon docteur Rielle a eu les résultats que l'on sait, jusqu'à ce que des gens comme les Dissidents décident d'y voir un peu plus clair derrière tous ces écrans de fumée bien-pensants.
Vous en êtes encore manifestement au concept des "affreux cigarettiers" qui empoisonnent la société.
Vous devez avoir le cerveau comme une éponge...

:o)

Écrit par : Blondesen | lundi, 16 mars 2009

Toxo, après ces préliminaires, contrés par Micheline et Blondesen, il faudra passer aux actes. Alors présentez nous ces études qui ne sont pas financées par l'industrie du tabac (à laquelle on a interdit de publier des études il y a une dizaine d'années) et qui prouveraient la nocivité de la fumée passive.

je retiens mon souffle en attendant, mais pas pour très longtemps ...

Écrit par : benpal | lundi, 16 mars 2009

Tombé par hasard sur ce site, qui vous attribue la palme d'or de la griffe, euh ... de la plume sur le sujet de la torraille, Micheline :

http://www.lesdissidentsdegeneve.ch/index.php#fus_801

Bonne journée ensoleillée en ce vendredi 13 !

Écrit par : François T. | mardi, 17 mars 2009

J'ai trouvé ça:

http://www.bakchich.info/Tabagisme-passif-des-chiffres-un.html

étonnant, non?

ceci dit, j'apprécie aussi les bistrots prohibitionnistes. C'est grave docteur?

Écrit par : Azrael | vendredi, 20 mars 2009

La 14ème conférence mondiale Tobacco and Health à Mumbai sponsorisée par Pfizer et GlaxoSmithKline:
http://www.14wctoh.org/sponsors.asp

La 4ème conférence européenne Tobacco and Health à Bâle: sponsorisée par Pfizer:
http://asp.artegis.com/index.jsp?artegis_SID=0-44-46-10106-101-121-2021-61-77-9256-993182-69-1230-53-93121-122-33-85-63 (voir sous Sponsors)

Écrit par : benpal | vendredi, 20 mars 2009

Je me réjouis de voire la grosse claque que ce référendum va se prendre en votation.

Vous êtes tellement aveuglé par la dope que vous fumez tous les jours. Le plus drôle, c'est que je suis sûr que vous considérez les toxicos comme des loques sans volonté ... mirroir, mon bon mirroir !

Écrit par : Djinius | vendredi, 20 mars 2009

Si le petit Schmock couine, c'est bon signe !

:o)

Écrit par : Blondesen | vendredi, 20 mars 2009

Dijinius, versus "petit Schmock" couine. Il ne veut pas sen rendre compte que les droits populaires civiques et politiques coûtent (que ce soit en termes financiers et/ou psychologiques) encore moins à la société que s'ils n'existaient pas. Comment peut-on défendre encore un "Etat de droit" dictatorial sans didactique aucune?

Écrit par : Micheline | samedi, 21 mars 2009

Or, donc, le référendum sur la fumée OFFCIELLEMENT abouti ! On revotera en septembre pour le réaménagement des lieux fumeurs pour les cafés de moins de 80 m2. Genève demande uniquement que la loi fédérale soit appliquée en bonne et due forme. Sur la base de l’arrêté, le CE fixera la date pour la votation populaire (le 27 ?)... L’important est que la faute du CIPRET-DIP ait éclaté au grand jour et qu’elle ait été traitée juridiquement !

Écrit par : Saturne | lundi, 04 mai 2009

Depuis l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dans les lieux fermés il y a trois ans, les terrasses sont passées en trois ans de 30 000 à 45 000 en France. Mais elles sont considérées ... illégales bien que que totalement bâchées et chauffées. La justice doit se prononcer ... Dans quel monde vivons-nous?

Sans le moindre respect pour leurs frères humains, les militants antitabac se mobilisent encore une fois et engagent une offensive contre les fumeurs.

Ce qu'il faut relever, c'est l'immense perte de bistrots suite à cette imbécile interdiction mais personne n'en parle bizarrement, ni même les milieux économiques qui montent au créneau quand il s'agit de société d'armement.

Écrit par : Nada | mercredi, 04 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.