UA-105021232-1

mardi, 31 mars 2009

La sexualité dévoilée aux enfants

J'espère que vous avez passé un bon week-end et réglé le tic-tac de vos horloges, montres (rolex ou pas). Pour bien commencer la semaine ainsi que la saison d'été, penchons-nous sur un fait marquant qui va avoir lieu tout soudain : l'exposition sur le Zizi.  C’est désormais un fait incontestable : Le Guide du zizi sexuel  » de Zep et Hélène Bruller est un best-seller planétaire ! Titeuf_1-2af86.jpgTraduite en plusieurs langues, même en chinois, l’oeuvre présente visiblement une valeur didactique aux yeux de beaucoup de monde, malgré la diversité culturelle existant en la matière. On y livre des bons trucs pour draguer … ou encore tout ce que l’on peut savoir sur les préliminaires.

Or, plus qu’un mode d’emploi à la manière de Georges Perec, l’expo se veut pédagogique (non pas pédagogiste), soucieuse de l'éveil culturel des jeunes générations.

 

 Une adaptation de l’album a été ainsi réalisée pour le plus grand bonheur … des pré-ados. Après la Cité des Sciences dans la capitale française, l’exposition le Zizi sexuel se déroulera à Palexpo-Genève. 

Lire la suite

08:37 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : zep, sexualité, dessin animé, enfance, exposition | |  Facebook

jeudi, 26 mars 2009

Maître ou enseignant ?

 "Quand on part de rien et qu'on n'arrive à pas grand chose,

on n'a de merci à dire à personne." (Pierre Dac) 

 

PROFmix_et_remix.gif

 

- Maître Marc Bonnant méprise à juste titre le métier de prolo qu'est devenue l'enseignement. "De mon temps, on avait affaire à des maîtres et non à des enseignants" pourrait constituer un bon résumé de cette pensée! En effet, depuis que l'école est devenue un laboratoire, elle a perdu de sa substanfique moelle. L'idéologie d'un certaine caste technocrate prime sur la transmission de savoirs fondamentaux, le gardiennage justifie le nombre d'heures édifiant de ces jeunes vissés sur leur siège, le pourvoir d'achat de cette profession a chuté de 30% pour devenir un métier de prolo sans compter les pressions inutiles subis par quelques morpions ayant gravi un échelon hiérarchique faute d'être de bons profs. Et voilà, que Madame la Baronne de Rotschild souhaite voir les profs bien sapés... encore faut-il 2 choses : en avoir les moyens et ne pas être stigmatisé par les collègues préférant les guenilles baba-cool au costard-cravate. Le code doit changer, donc! La société est-elle prête à changer ses paradigmes et la pensée unique qui la gouverne?

 

- L'Arle, que beaucoup ont soutenu, se fait mousser avec l'exposition le Zizi sexuel ... Après avoir loupé le volet politico-administratif des dossiers soumis à votation populaire (seule preuve d'une combat gagné) par la faute de quelques orgueilleux incompétens que beaucoup de membres n'ont plus eu envie de suivre, elle perdrait encore de sa crédibilité. À deux pas des votations sur le CO, ça n'est pas très sérieux et pas respectueux pour les électeurs qui ont soutenu les projets pour une éducation juste et efficiente.MixetRemix_dessin.jpg

 

- Les puristes ont beau nous admonester, la caravane (sémantique) passe. Ils se battent pour des causes perdues d’avance, ils ne monteront jamais sur aucun podium; c'est peut-être ce qui fait leur charme, allez savoir .... Molière se moquait déjà de la langue de Vaugelas, au début de sa codification ...

 

Mais appréhender les règles de la langue ne rime pas forcément avec psycho-rigidité : Le Club de la Grammaire s'efforce avec génie de sauvegarder la langue française grâce à la recherche du mot juste l'explication des normes en vigueur ... Une telle exigence s'avère être un excellent remède à la langue de bois, à la novlangue et au politiquement correct frisant l'insignifiance!

 

BON WEEK-END À VOUS AUSSI !!!

 

 

22:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 24 mars 2009

De la belle mort

La star de la téléréalité anglaise s’est éteinte dimanche. Jade Goody aura ainsi mis en scène ses derniers jours, selon son vœu : par sa production médiatique, elle aura réussi à amasser une somme en vue de mettre sa progéniture à l’abri du besoin.

 

Chapeau bas, Madame ! Que votre âme repose en paix. Aujourd’hui, on apprend que le Parquet de Dijon a classé sans suite le dossier concernant la mort mystérieuse de Chantal Sébire, il y a tout juste un an.

Lire la suite

20:01 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantal sébire, stoïcisme, phiosophie, suicide, euthanasie, mort | |  Facebook

jeudi, 19 mars 2009

André Hediger, ancien magistrat coco traîné en justice

sobres.jpgOn dit de « Dédé » qu’il est le magistrat chéri des Genevois et que d’aucuns s’offusquent de le voir traîné ainsi en justice pour ... une somme de 2800.- frs! Le spectacle qu’il a donné aujourd’hui ressemble bien pourtant à un homme qui veut laver son « honneur » en public. Mais la déception était au rendez-vous aussi : pas grand’monde n’est venu pour écouter l’ancien maire de Genève qui ne savait plus au juste combien de fois il avait occupé cette honorifique fonction, soi-dit en passant.

 

La justice lui reproche d’avoir fait sauter des amendes pour le compte de tiers autant que pour son propre compte. Le procureur général, Daniel Zappelli s’est empressé de lui rappeler que des avis de droits élaborés au plus haut niveau lui ont été adressés sans que ce monsieur ne s’en soucie. Sa posture fleurait l’arrogance et l’incompétence faite valeur téléologique.

 

Il conteste effectivement toute infraction à la loi. À la question « POURQUOI n’avez-vous jamais réagi aux directives écrites du procureur général (l’ancien et le nouveau mais qu’importe, c’est la fonction qui compte) en l’appelant ou en lui écrivant si vous doutiez de la teneur d’une telle directive? », la réponse de l’intimé ne s’est pas trop fait attendre : « Je n’en avais aucune raison. » Ce qui rajoute au brouillard déjà lourd … Être un représentant de la république mettrait-il au-desus des lois? Or, le procureur en place, dans une forme superbe, ne s'en laisse pas conter!

 

Le fait récurrent avancé dans cette saga judiciaire est qu’ «à l’époque des faits, d’autres élus agissaient ainsi et ça ne choquait personne.» Mais ce pseudo-argument n’a pas convaincu la cour. Des pièces écrites, par milliers, ont été référencées ci et là : des billets doux attestent de relations fort privilégiées qui, en audience, ont été présentées parfois comme des faveurs … pour cas sociaux. 

 

Entre 1996 et 2006, une ribambelle de bûches ont giclé ; sur les 59 infractions reprochées, 35 concernent son propre véhicule, la Volvo verte. Du point de vue du droit, il s’avère en réalité que le magistrat coco de la Ville de Genève aurait profité de son statut de supérieur hiérarchique pour ordonner à ses subordonnés du Service des agents de Ville de procéder à l’annulation de ses bûches, dont le montant variait entre 40, 120, parfois 220francs. Tignous1.jpg

 

Une seconde audience est ajournée le 22 avril où comparaîtront 23 maires de communes afin de démontrer que les pratiques de son client existaient à l’époque partout et «lever ainsi l’hypocrisie qui règne autour de cette affaire».

 

Le but pour cet homme somme toute sans intérêt, sympa pour lui-même, rigolant de ses frasques comme un enfant pris le doigt dans la confiture, jouant une farce de plus, reste de  « quitter » la scène la tête haute tout en jouissant d’une retraite faramineuse non méritée dans sa demeure près du château de Gruyères (ben, voyons!). Faire parler de lui avec son procès lui procure ce plaisir - les annonces de sa venue à Genève étaient bien médiatisées - mais ces petites histoires ridicules n'ont pas intéressé beaucoup de gens si ce n'est qu'en coulisse, beaucoup se demandent si c'étaient eux qui se retrouvaient sur le banc des accusés, quel sort lui réserverait l'instruction.

 

Ayant joui d’une énorme conjoncture favorable pour sa carrière, il ne craint rien de pareil mais veut sauver la face.

 

Hediger restera dans les annales de la Ville de Genève comme l’un de ses représentants les plus en vue et dépourvu de talents qui réussit grâce au principe de Peter à qui on serait en droit de demander des comptes pour la génération suivante.

10:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (44) | Tags : justice, ville de genève, politique, escoquerie, sanction | |  Facebook

dimanche, 15 mars 2009

Le pouvoir évocateur des éléments naturels comestibles : c’est pas des salades !

Une phrase entendue l’autre jour sur les ondes m’a stupéfaite ! En parlant de Sarko, l’animateur lance son idée «  Après avoir profité allégrement du vide sidéral laissé par George Walker Bush, l’homme au QI d’huître qui a réussi on ne sait trop comment, à gouverner le pays le plus puissant du monde pendant 8 ans, (…) » Commenter cette idée n’est pas le propos ici bien que j’aie position-de-l-huitre.jpgtrouvé que la visée intentionnelle de ces quelques mots alignés n’était pas très gentille pour … les huîtres.

 

Les fruits de mer sont connus pour mettre du sel dans les soirées, notamment les huîtres, les plus réputées parmi tous. Essentiellement androgyne *, l’huître conserve ses vertus aphrodisiaques ! Pour les uns, leur teneur élevée en iode et en phosphore, en particulier, offriraient des qualités stimulantes … D’autres imputeraient à la laitance de l’huître un pouvoir érotique comme si la substance blanchâtre faisait penser un peu à n’importe quel liquide séminal. Le fin connaisseur des techniques de la séduction, Casanova, n’a-t-il pas inventé le baiser de l’huître, qui consiste à humer le fameux fruit de mer dans la bouche de l’être désiré, à le faire passer de langue à langue en la dégustant goulûment?

 

Il apparaît clairement que l'acte de manger, outre le fait qu'il ne se réduit pas à sa fonction nutritive,  appelle trois ou quatre de nos cinq sens. ...

 

Lire la suite

18:22 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : sarkosy, bush, huître, fruit de mer, sexe des légumes | |  Facebook

vendredi, 13 mars 2009

Référendum abouti

Le référendum "Halte aux Interdits" pour un réaménagement du territoire fermé permettant d’exister autant les fumeurs que les non-fumeurs ou encore les sporadiques a fait un tabac. Voilà, c’est fait ! Les Dissidents de Genève et la Société des cafetiers-restaurateurs devaient réunir 7000 signatures recevables au regard de la loi mais en recueilli … 14'458, soit plus du double du nombre attendu pour que soit validé un référendum. Le débat qui enfume les cénacles depuis quelques mois ne résume pas aux fumeurs et aux non-fumeurs; preuve en est que des membres des deux catégories font partie des associations faîtières.pulp-fiction.jpg

- La première leçon à tirer est que la défense des libertés publiques tient à cœur les Genevois.

- La deuxième est que les citoyens ont si bien intégré un principe de philosophie du droit, qui veut qu’il ne peut avoir de justice sociale quand un pourcentage de la population en est exclue, sans une réelle promotion des la liberté au sens courant du terme.

- La troisième, tout aussi réjouissante, réside dans le fait qu’ils ont refusé une loi imposée par le « haut » de manière péremptoire et s’opposant à une règle constitutionnelle. Privée de base légale, l’interdiction absolue de fumer dans tous les lieux publics s’est vue ensuite encadrée par une loi d’application adoptée par le Grand-Conseil, introduisant la possibilité de fumoirs (ce qu’elle ne dit pas, c’est si ces très suggestifs endroits protégés ressusciteront le style des modèles des années ’50 mais bon, ça n’est pas l’objet de la question, me direz-vous…)

- La quatrième est que les électeurs n’ont pas marché dans la combine instauré de toutes pièces par quelques hommes orgueilleux, assis sur un statut qu’ils ne méritent pas. À force de vouloir interdire tout ce qui peut l’être, sous prétexte d’un bien prétendument absolu, les hommes de pouvoir se sont tirés une balle (pas d’ordonnance, je vous rassure !). Or, l’épineuse question reste de savoir pourquoi des hommes de pouvoir notoirement reconnus pour leur incompétence demeurent en place alors que des harcelés continuent à errer dehors.

La fatwa lancée par quelques ayatollahs, grassement soutenus par un pouvoir public (le terme service public serait inapproprié, bien sûr) dont les mensonges et les positions hors-la-loi, manquant singulièrement de pédagogie, n’aura pas eu raison des électeurs, déjà souvent durement éprouvés, maltraités et somme toute déçus par l’arrogance injustifiée et l’absence de rigueur politico-juridique par l’organe même dont on est en droit d’attendre l’exemplarité des décisions selon les cadres formels en vigueur !

Bref, les signataires ont compris le sens de l’un des buts statutaires fixés au début de l’action dissidente : Prévenir, dénoncer et combattre le harcèlement des citoyens et des habitants aux prises avec des abus technocratiques imposés par des administrations ou des autorités investies de la puissance publique.


Cette semaine, les députés nationaux sont réunis dans la capitale fédérale ; comment considèrent-ils aujourd'hui cette fumante Genferei ?

palais2.jpg

 

 

 

 

07:00 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : fumée, cigarette, interdiction, loi, liberté | |  Facebook

dimanche, 08 mars 2009

L'androgynie coupée en deux

andro2.jpg

Le 8 mars, Jour international de la femme, nous interpelle nécessairement sur un des grands mythes de notre culture hellénique : l’Androgyne. Pourquoi des femmes et des hommes, en somme ? Et si à l’origine il n’y eut pas une même entité, qui se serait divisée en deux, suite à d’incessantes luttes …

 

L’un des dialogues platoniciens parmi les plus célèbres semble nous avoir fourni une réponse. Dans Le Banquet, plusieurs personnages conversent sur la puissance du désir, l’amour érotique. Un bel éphèbe s’allonge devant Socrate mais ce dernier résiste stoïquement malgré une attirance certaine. Aristophane, l’auteur de l’Ecole des Femmes se met à raconter une légende : au commencement, les humains étaient des boules à quatre membres, androgynes, autrement dit sans distinction sexuelle ; mais après s’être attaqués à Zeus, ces boules furent alors coupées en deux et c’est ainsi que depuis ces temps ancestraux, chacun est en quête de sa moitié perdue, mâle ou femelle.Bronze-androgyne.jpg

 

Cependant, sans tomber dans un essentialisme désuet, demandons-nous qu’est-ce qui caractérise une femme. Généralement, il faut le dire tout de go, la femmes est définie comme génitrice : c’est elle qui porte les monde. Par ailleurs, la femme en tire souvent un pouvoir (mater certa, pater incertum). Mais encore là, on risque souvent à confondre deux concepts qui recouvrent deux réalités très différentes: l’enfantement et la maternité. Maintenant une grande Dame, l’a confirmé : de retour de son voyage, la mythique Carla Bruni-Sarkozy s’est épanchée sur son désir d’enfant en s’exclamant que si elle ne pouvait plus avoir d’enfant qu’elle serait prête à en adopter un. La nouvelle sonne comme un coup de tonnerre… Si l’enfantement relève d’une réalité biologique, celle de donner naissance à un enfant, la maternité désigne une relation psycho-sociale entre une femme et un enfant. D’accord, les deux vont souvent de pair dans la filiation.

 

Mais il arrive que l’enfantement ne s’accompagne pas de maternité et vice-versa. Un lien mûrement réfléchi peut se tisser dans l’adoption ou même dans une relation éducative où l’on a à s’occuper d’enfants sans parents. «L’adoption est peut-être la forme la plus pure de la maternité » proclame la 1ère Dame de France. Merci Madame !

andro3.jpg

 

 

Les clichés ont la vie dure quarante ans après (cf.http://madame.lefigaro.fr/societe/en-kiosque). Certaines choisissent de ne pas mettre au monde un enfant, d'autres se voient contrariées dans leur désir d'enfantement et optent pour une autre solution, plusieurs décident de s'occuper d'éducation sans vouloir encore surpeupler la planète. Le respect commence par là : dépasser des préjugés et valoriser chaque position philosophique étayée, entendre les positions des un(e)s et des autres …

 

 

 

 

 
Certaines femmes recherchent les femmes (les anciennes boules féminines), certains hommes recherchent les hommes (les anciennes boules masculines), certaines femmes recherchent les hommes, et certains hommes recherchent les femmes (les anciennes boules androgynes).

07:50 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

vendredi, 06 mars 2009

1 jour née la Femme

reiser.jpgDimanche (allez, ce week-end), la planète entière célébrera la Journée internationale de la Femme. D'aucun (e) s se réjouissent de mettre en exergue les situations insoutenables dans lesquelles des femmes se trouvent ; d’autres imaginent pouvoir exprimer quelqu' égard à chacune des femmes de leur environnement tout en se persuadant nonobstant qu’un seul jour annuel ne suffit pas.

 

Demandons-nous ainsi dans notre âme et conscience quelles sont nos héroïnes fétiches, quels sont les combats nécessaires à mener encore, quelles représentations des rôles sexuels président aux décisions publiques ou personnelles. 

 

 

 

(1) La femme est-elle

 

Ø       l’avenir de l’homme

Ø       un loup pour l’homme

Ø       l’égale de l’homme ?

 

(2) Quel est le combat le plus pressant à l’échelle mondiale pour la femme ?

 

Ø       l’égalité salariale à compétences et à postes équivalents

Ø       l’éducation à la contraceptionmadonna_1.jpg

Ø       l’image de la femme dans les médias, la publicité, la littérature

 

(3) Parmi ces femmes, laquelle a su le mieux représenter le combat féministe ?

 

Ø       Margaret Thatcher  

Ø       Madonna

Ø       François Giroud

 

 

(4) À choisir l’action de l’une de ces femmes, laquelle vous semble-t-elle la plus propice à une révolution de la "condition féminine" ?

 

Ø       Aung San Suu Kyi, qui combat pour la liberté d’expression en Birmanie

Ø       Axelle Red avec sa chanson Rester femme

Ø       Aurélie Filipetti, députée socialiste française, qui porte plainte pour violences conjugales contre son conjoint, l’économiste Thomas Piketty

 

(5) À votre avis, quand la femme des années ’70 a commencé à porter la mini-jupe, voulait-elle

 

Ø       changer la société

Ø       juste se faire plaisir ?

 

 

logocentre1.gif(6) Quelle est l’icône du féminisme de ces 50 ans dernières années ?

 

Ø       Raquel Welsch

Ø       Monique Laederach

Ø       Benazir Buttho

 

 

 

 

  

 

(7) Parmi toutes les raisons pour lesquelles il est bon d’être une femme, laquelle vous semble-t-elle la plus caractéristique ?

 

Ø       Une femme peut toujours prétendre qu’elle a ses règles – qu’elle est donc indisposée – si elle n’a pas envie.

Ø       Elle peut ne pas payer l'addition au restaurant sans pour autant passer pour une radine.

Ø       La femme n'a pas besoin de se crever à la gonflette pour être sexy.

 

femmes-Mt-Ararat.jpg

       

12:17 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook

lundi, 02 mars 2009

Fracture Numérique : FSN, IUT, Telecom & Cie

l'Imprononçable.jpg"L’Afrique a besoin surtout d’ordinateurs", clamait Abdoulaye Wade, président sénégalais en 2003 lors de la réunion de Lyon autour des enjeux de la fracture numérique.

Cette première conférence internationale sur la solidarité numérique où se sont réunis représentants de gouvernements, du secteur privé ou d’ONG fut soldée par l’idée d’une coopération mondiale en matière de nouvelles technologies. C'est ainsi qu'est né le Fonds de solidarité numérique (FSN),  un outil de développement dans le secteur, dont le siège fut basé à Genève, jusqu'à ... il y a peu.

L’ex-ministre français Alain Madelin préside désormais ce fonds. D’après lui, la somme allouée pour réduire l’écart entre Nord et Sud ne suffit pas à réaliser les objectifs fixés autour de ce problème transversal. La question est de savoir comment faire.

Il est un fait : l'Afrique manque aussi d'ordinateurs. Une solution viable a été trouvée par la création de filières de recyclage d’ordinateurs pour les pays du Sud ! Un chiffre a été articulé : 500 millions d’ordinateurs venant d’Europe résorberait en 5 ans le déficit numérique; par ailleurs, cette nouvelle donne tenderait par la même occasion à la résolutions des différentes fractures.

Pour info, la Banque mondiale avait promis 1 milliard de dollars –soit l’équivalent de 780 millions d’euros- à Kigali pour le numérique mais la somme n’est jamais arrivée à destination…

Aujourd’hui, les connexions en Afrique sont encore toujours trop chères.

Lire la suite

09:44 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : afrique, suisse, onu, iut, ong, fracture numérique, fsn | |  Facebook