UA-105021232-1

lundi, 14 septembre 2009

Féminiser les noms de profession, les titres et les fonctions?

fém.jpg

 "Il faut, quand on agit, se conformer aux règles, et quand on juge, avoir égard aux exceptions." (Joubert)

Avec la rentrée (scolaire et parlementaire), la question de la langue refait surface. Qui souhaite remettre sur le tapis la possibilité de la simplification de l’orthographe … d’autres se demandent s’il faut féminiser le nom des professions, selon les règles grammaticales en vigueur.

Faut-il dire une chargée de cours, une députée, une préposée, une officière, une apprentie, une avocate, une auteure, une matelote, Doctoresse, Colonelle au même titre qu’il existe bien des ouvrières, électriciennes, maçonnes, abesses, cuisinières, chômeuses?

Si la réponse était si simple, la question ne ferait pas couler autant d’encre !

Lire la suite

12:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : langue, féminisation, règles, néologismes, michèle lenoble | |  Facebook

dimanche, 06 septembre 2009

L’ONU, Kadhafi et la Suisse

La Suisse n’existe pas (Ben) ???

 

 

l'Europe coache K.jpgLa période estivale terminée, les affaires reprennent … Après avoir exigé une caution de près de 860 000 francs pour la libération de chacun de nos deux otages, Kadhafi dépose auprès de l’ONU, dont la présidence lui reviendra à partir du 15 courant, une demande de démantèlement de la Suisse. Reste à savoir si l’Autorité genevoise osera être ferme en faisant de Kadhafi persona non grata sur notre sol ...

Il répète à qui veut l’entendre que la Suisse n’est pas un Etat, contrairement à ses voisins et que de surcroît, elle constitue le bailleur du terrorisme mondial. Si c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité, alors je ne sais pas ce que c’est …

O tempore ! o mores ! Eh, bien, son désir de voir notre pays démantelé, soit réparti entre ses trois voisins, déjà exprimé lors du G8 oragnisé à l’Aquila, dans l’oreille de Berlu, est officiellement contrecarré par les instances onusiennes.

Si la demande lybienne s’avère totalement sauvage, sortie du néant psychologique et juridique, la décision de son rejet du comité compétent pour la planification du programme de l’Assemblée générale où cette question aurait dû être « débattue » ne s’est fait pas fait attendre, au nom du … principe de la souveraineté des Etats. Pire : sa recevabilité matérielle n’a même pas été prise en compte. La demande écrite "en bonne et due forme" n’aurait aucunement circulé dans les coulisses du Palais.

On retiendra donc que la requête ne sera pas traitée en une xième résolution. Quelle humiliation !

Son rêve d'atomiser la Suisse envolé, le Lion d’Afrique nie aujourd'hui avoir jamais promis la libération de nos 2 compatriotes retenus contre leur gré avant le 1er septembre, jour de la Commémoration des qurante ans de pouvoir (que Berlu a également boudé malgré les promesses de milliards pour une soi-disant ancienne petite colonie  italienne ) …

Vendredi 4 écoulé, j’étais à la Place des Nations en guise de soutien symbolique ou moral à nos deux détenus ainsi qu’à leur famille, pulvérisée par les petits jets d’eau, en fonction de toute leur force malgré une pluie insidieuses. Une goutte dans l’océan ? Quoi qu'il en soit, de toutes les personnes croisées dont je garderai un souvenir ému, surgit un blogueur emérite et surtout directeur rédac’ en chef de ContinentPremier, reponsable de presse à l’ONU : Gorgui NDOYE. Les élans d’amitié forment certainement les grands ruisseaux ... à l'instar de la devise du philosphe grec, auteur de l'expression des atomes crochus pour qui, "l'amitié d'un seul homme raisonnable vaut mieux que celle de tous les gens déraisonnables ensemble."

kadhafi-escroc.jpg
Vive Genève! Vive la Suisse!

17:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : kadhafi, la suisse, islam, laïcité, otages, violence, droit | |  Facebook