UA-105021232-1

lundi, 09 novembre 2009

Hannibal et les Alpes

Hanni1.jpgCe n’est pas pour faire de la pub à une personnalité - déjà, oh combien, célèbre - qui devrait selon les usages de bienséance être nommée persona non grata mais …  il est tout de même piquant de trouver sur un site de l'association internationale des supporters d’Hannibal Khadafi des gentillesses du genre « La Suisse est une mafia » ou une image montrant « le nouveau drapeau suisse » concocté par ses soins avec une croix gammée noire en lieu et place de la croix blanche ou encore une photo représentant un Hans-Rudolph Merz affublé d’une moustache à la Hitler avec « son » titre (en allemand, je vous prie) « Conseiller fédéral Nazi » … et j’ en passe et des meilleures.

Un appel au boycott des produits suisses comme Nestlé ou Swatch daté du 20 octobre 2009, soit la date qui signifie l'échéance de l'accord signé entre les deux pays, vient couronner le tout.


Cette même plateforme tient à alerter l’opinion publique « des affiches racistes incitant à l’interdiction de la construction des Hanni3.jpgminarets en Suisse. » Le stratagème de la propagande antisuisse est toute trouvée : démontrer que la Suisse est anitmusulmane malgré le fait que « certains villages suisses ont interdit ces affiches racistes et provocatrices » leur garantirait ainsi une motivation supplémentaire pour garder nos deux compatriotes retenus contre leur gré ... Dans cette logique manipulatrice, l'initiative UDC arrive certes à point nommé!

Dans quel sens, me demanderez-vous? 

Dans les chaudières lybiennes, on fait montre de passablement d’indifférence aux cris d’orfraie du clan impérial mais il se pourrait qu’une haine soit attisée par de tels procédés, et que par conséquent, l'appel soit écouté. Hanni2.jpg

Désormais on connaît la valeur de la parole donnée (le respect de la parole donnée reste une valeur helvétique reconnue, je vous l'accorde) par le Lion du désert.

Et si la Suisse n’a pas su négocier au début de l’affaire (après, c’est trop tard), elle aurait néanmoins pris quelques mesures de rétorsion … en refusant l’octroi de visas Schengen à quelques potentats lybiens.

Pour l’heure, on sait seulement que SSR idée suisse n’a pas daigné traiter la demande d’incrustation du décompte des jours où sont retenus nos deux otages … dans le même temps, on sait aussi que le régime a déployé d’importants moyens de communication pour suivre tout ce qui se trame autour de l’affaire Khadafi dans les médias suisses …

16:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : politique internationale, la suisse, kadhafi, otages | |  Facebook

Commentaires

La Libye se donne les moyens de combattre la Suisse en utilisant les services de sociétés internationales spécialisées en analyses et en stratégies de communication. Ce site scandaleux en est un exemple.

Il s’agit d’une guerre de propagande et l’initiative anti minarets est du pain bénit pour les Libyens.
Même si l’on croit savoir que pour l’instant, les rues de Tripoli sont plutôt indifférentes à ce sujet, la dictature tient avec cette initiative, la possibilité d’une récupération et d’une manipulation anti suisse.

Monsieur Oskar Freysinger a su jouer les incendiaires, le Peuple saura-t-il jouer les pompiers ?

Écrit par : Ghethev | lundi, 09 novembre 2009

En 218 av. J._C., le stratège Hannibal né en Tunisie décida de franchir les Alpes par le col du Petit-Saint-Bernard … dans le but de faire l'Italie. Il finit sa vie dans le déshonneur et dû se suicider, pratique courante pendant l’Empire romain pour des chefs ayant échoué.

Puisse-t-il en donner l’idée à quelques potentats d’ici et d’ailleurs !

L'interpellation de Freysinger est intéressante à juste titre: il n'est pas question de remettre notre démocratie directe que beaucoup érigent en modèle et nous envient ou de courber l'échine devant des dictatures. La Confédération a plus d'un tour dans son sac ...

Écrit par : Micheline | lundi, 09 novembre 2009

Le clan Kadhafi peut mentir longtemps comme il l'a fait pour les infirmières bulgares et pour le médecn pakistanais. On a déjà connu deux échéances ... Les 2 otages suisses sont de retour à l'ambassade? La nouvelle transmise par nos médias est donc à prendre avec des pincettes.

Leur "disparition" avait eu lieu pourtant au lendemain de la promesse de K. père à Merz de s'occuper lui-même personnellement des deux victimes ...

Ce petit jeu peut en effet encore durer.

Écrit par : Maria S. | mardi, 10 novembre 2009

En effet, cette nouvelle est à prendre avec des pincettes. En matière d'échéance, il reste encore un mystérieux sondage qui expirera le 4.12.09 à 1 h 00 : "Doit-on rayer la Suisse de la carte ?"

1. Absolument
2. Négatif
3. Connait pas
4. C'est quoi ce sondage à la c* ?

Ce sondage fait suite à l'idée émise par K. en personne à l'oreille de Berlu lors du G8 en juillet dans les Abruzzes (I). Il circule partout et apparemment les gens jouent le jeu ... Tiens, ça me donne l'idée d'en faire peut-être l'objet d'un nouveau billet!

Écrit par : Micheline | mercredi, 11 novembre 2009

Berlu se propose de venir en aide pour débloquer la crise de la Suisse avec la Lybie. Il croit faire beaucoup mieux que Carla Bruni dans l'affaire des infirmières bulgares libérées ...

Écrit par : GHP | mardi, 24 novembre 2009

Ah ça c'est clair qu'il fera mieux que Carla ... il va refiler le nom de son chirurgien, ni vu ni connu Kadhaf va se refaire, à défaut d'une virginité, une jeunesse !! MDR

P.S. c'est pas Carla, mais Cécilia pour les infirmières bulgares (je sais, elles se ressemblent beaucoup, mais quand même !)

Écrit par : Volvina | mardi, 24 novembre 2009

@ Volvina : oups ... en effet, il s'agit de Cécilia et non pas de son clone, Carla! Berlu se vante de n'être pas condamné à n'envoyer qu'1 SEULE femme à Tripoli mais de pouvoir faire mieux! Autrement dit, vu que Kadhafi mobilise 200 escorts gilrs pour une soirée, il pourrait évidemment faire mieux ... Avec son pognon, il peut même négocier le tribut des immigrés qui montent la péninsule italienne, amerris à Lampedusa!

Concernant leur chirurgien-esthétique, les deux femmes, semblables à une décennie d'intervalle, elle partahent le même! C'est une amie parisienne qui me l'a prouvé!

En pensant à nos 2 otages, on se dit qu'ils ne fêteront peut-être pas l'Escalade à Genève. Et Noël? Le célébreront-ils en famille?

Écrit par : GHP | mardi, 24 novembre 2009

;o)) C'est compréhensible !

Et bin faut espèrer que ce chirurgien renouvelle son coup (coût ?) de scalpel ! Parce que deux "premières" dames avec la même tronche; c'est amplement suffisant ! (j'sais pas pourquoi mais je vois bien, dans 15 ans, Sarko reprendre le même "modèle" !!) Heuuu.... cela veut pas dire que je souhaite qu'il soit toujours lä !

Écrit par : Volvina | mardi, 24 novembre 2009

Le Suisse Joseph Deiss est élu sans surprise président de l’Assemblée générale des Nations Unies, succédant au Lybien! Bon, Max Göldi attend dans un petit hôtel son droit de quitter le territoire lybien mais le Leader Maximo continue à tenir le couteau par le manche. Dites, pour traverser les Alpes, faut-il un visa spécial (tousite, professionnel, diplomatique).

Écrit par : Philippe B. | samedi, 12 juin 2010

Sorti de prison jeudi, Max Göldi ne pouvait pas effectuer les démarches administratives vendredi car c'est le jour sacré, congé. Selon les dernières infos, cet après-midi même, il aurait reçu son passeport. Il n'y a plus que le visa ... promis pour demain dimanche ... son départ serait prévu à ce moment-là, d'après son avocat lybien Salah Zahaf. Mais les douches froides successives auxquelles on a été habitués imposent la prudence. Souhaitons-lui la dernière nuit dans ce milieu hostile et de retrouver enfin les siens!

Écrit par : Micheline | samedi, 12 juin 2010

Traiter avec des criminels ou des terroristes d'état ne semble pas connaître la même issue au niveau de la justice ... et c'est là que le bât blesse. Tant qu'on continue à faire des ronds de jambe à des graves comme Kadhafi, on ne s'en sortira pas! Il faut peut-être être moins timoré, timide, poli ...

Je voterai pour l'initiative plutôt que pour sa pâle copie qui ne ressemble à rien. Tolérence zéro pour la criminalité importée. On n'est pas chez soi à l'étranger et l'on n'a pas à faire chez autrui ce que l'on ne voudrait pas voir chez soi: voilà 2 vérités à proclamer!

Écrit par : saturnien | samedi, 23 octobre 2010

La Syrie se déchire avec son cortège de victimes invraisemblables. Que se passe-t-il en Lybie? Ce pays existe-t-il (encore)? Le fils adoré continue-t-il à manier les ficelles, dans une prison dorée, chez lui?

Il connaît tous les boutons et ne sera probablement jamais traduit devant le TPI.

Les citoyens, eux, arrivent-ils à se (re)constituer?

Écrit par : Diogène-la-lanterne | lundi, 27 août 2012

Les commentaires sont fermés.