UA-105021232-1

samedi, 28 novembre 2009

Quelle farce, ces prévisions!

« La parole dépourvue de sens annonce toujours un bouleversement prochain. »

(René Char)

 

 

 

Civitas s’interroge sur la véracité des thèses « prouvant » les catastrophes écologiques annoncées habituellement dont le réchauffement climatique et surtout sur ses causes – humaines - et les remèdes apportés. Le 19 novembre, on vient de célébrer la Journée mondiale de l’enfance, qui coïncidait cette fois avec la vingtième année de la Convention relative aux droits de l’enfant. Quelques jours après, des actions ont été menée tambour battant pour sensibiliser l’opinion au problème de la violence faite aux femmes.

 

Bon, entre les femmes et les enfants, on observe empiriquement un lien direct ...

 

Mais dans le même temps, le rapport 2009 du Fonds des Nations Unies pour la population décide de mettre en garde d’enfanter encore parce que cela constitue l’élément fondamental des émissions de gaz à effet de serre. Le document recommande illico presto de faire moins d’enfants et d’éviter aux petits bouts de chou de faire leur petit rot après avoir avalé leur biberon.


écolo2.jpgAlors que les instances décisionnelles ont toujours renoncé à parler de surpopulation dans le monde comme étant la cause première de la misère dans certains pays ou milieux les plus défavorisés, sous prétexte qu’il y a assez de nourriture et d’espace pour les milliards d’êtres humains vivant sur terre, sans cesse en croissance d’ailleurs, elles affirment « que des modes viables de consommation et de production ne peuvent être atteints et maintenus que si la population ne dépasse pas un chiffre écologiquement viable. »

 

Parlons chiffres ! Selon les hypothèses avancées, si en 2050, l’humanité atteint 9, 15 milliards, elle viendrait à consommer 2 milliards de tonnes de CO2 en moins que si elle se compose de 7, 9 milliards d’âmes. L’écologie allant de pair avec l’économie dans la plupart des analyses à la mode, cette différence équivaudrait ainsi au remplacement de centrales à charbon par … 2 millions de turbines éoliennes d’une puissance d’un mégawatt !

 

Quand les prévisions astronomiques tendent à ressembler aux prévisions astrologiques, on est en droit de se méfier ... Qui peut prévoir rationnellement que les températures augmenteront à Genève de 2 à 5 degrés d'ici la fin du 21e siècle?

 

Les campagnes médicales dans le cadre de l'aide au développement traditionnelle se sont souvent réduites à des vaccinations en masse sans être autorisées à distribuer - en masse également - les moyens contraceptifs, ce en ajoutant encore plus de malheur au malheur existant. Les raisons humanitaires seraient-elles soumises à des impératifs supérieurs?

 

Quoi qu'il en soit, on sait qu'aujourd'hui près de 200 millions de femmes dans les pays dits émergents ont besoin urgemment de moyens contraceptifs au risque de mettre leur vie en péril ainsi que celle de leur progéniture.  

 

 

 

18:07 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : lois, taxes, écologie, démographie, surpopulation, famine, pollution | |  Facebook

Commentaires

l'homme est aujourd'hui un plaie pour la terre!

vive la grippe A!

Écrit par : dominiquedegoumois | samedi, 28 novembre 2009

En effet, il l'a peut-être toujours été ... mais s'il n'existait pas, qui pourrait faire des analyses pareilles? Trêve de plaisanterie,le malheur sur cette terre, c'est que l'homme n'est pas libre (il ne choisit de naître ni de mourir) et que toute sa vie se déroule comme une survie de tous les instants dont les moyens ne sont pas nécessairement ceux qu'ils se choisiraient en toute intelligence.

Les besoins sont impériaux n'ont que faire de sages impératifs.

L'homme, une plaie pour la terre? Brièvement, une solution : http://civitas.blog.tdg.ch/archive/2008/10/06/de-l-homo-sapiens-a-l-homo-disparitus.html

Aussi longtemps que j eme souviens, j'ai toujours su que la surpopulation était la cause première de la pauvreté dans le monde. Mais ce n'est pas toujours politiquement correct, du cours de géo au collège à certaines commisions de coopération! Pour ma part, personne ne peut m'inculper d'une telle faute ...

p.s. : j'ai découvert votre signature depuis quelque temps dans la blogosphère et j'avoue bien l'apprécier

Écrit par : Micheline | samedi, 28 novembre 2009

Heureusement que les Chinois ont eu la politique du contrôle des naissances! Les conséquences, on les devine facilement ...

Les problèmes psy ressortent de notre littérature alors qu'eux ont su prendre des sages décisions sans attendre qu'une instance officielle de chez nous ne leur dise quoi faire!

Écrit par : chouchou | samedi, 28 novembre 2009

La Terre fait ce qu'elle veut! Si elle veut se réchauffer ou se refroidir, que peut faire l'être humain? Des changements climatiques ont été observés depuis des lustres!

Les écols font du business en vendant des théroies fumeuses. L'imposture n'a pas d'étiquette! es carrières se sont envolées vers les sommets de la hiérarchie du pouvoir pour imposer leurs vues et leurs taxes!

Et puis, dans la hiérarchie des êtres vivants, un arbre compte moins qu'un amimal et ce dernier moins que l'humain! La volonté et la conscience y sont pour beaucoup!

Ce qui est choquant comme le montre votre article est le mérpis d'une vie humaine ... sous couvert d'humanisme!

Écrit par : quidam | samedi, 28 novembre 2009

Connaissez-vous climatgate ?
Allez jeter un oeil !

http://www.dailymotion.com/video/xbaf6b_climategatefaites-tourner-svp-arnaq_news

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | samedi, 28 novembre 2009

Beaucoup de "données" sont des constructions truquées, ce dans le but d'alarmer les gens et de provoquer des programmes politiques qui ne serviront que ceux qui feront leur carrière dessus! "L'imposture climatique" de Claude Allègre, grand professeur en matière météorologique! Il s'est souvent foutu de la gueule de ce genre d'alarmisme!

Depuis que l'homme vit inconfortablement sur terre, il n'a jamais pu prévoir la météo au-delà de quelques jours, moins d'1 semaine!

Cette politique à faire peur doit être bannie des discours et prises de position publiques! Out les "Je vous l'avais bien dit! ou "Je sais ce qui est bon pour vous à votre insu!" ou encore "C'est bien fait pour vous! Ne venez pas vous pas vous plaindre après!"

Écrit par : chouchou | samedi, 28 novembre 2009

Un grand merci à Marion Garcia pour cette vidéo fort instructive dont le contenu pédagogique fera plier toute imposture politique!

Pour ma part, je constate une fumisterie dans certaines "théories" fort orientées! Les prévisions météorologiques à plus de cinq jours s'avère souvent un eimposture! Quant aux émissions de CO2, ce n'est pas si clair ... On sait depuis un siècle que l'océan détermine le climat. On nous explique que les terres sont englouties par les eaux mais que l'eu vient à nous manquer cruellement et qu'il faut la privatiser au plus tôt!

La révolution dite verte me fait parfois penser au petit livre que Kadhafi a offert aux 200 dames venues l'écouter dan sun hôtel luxueux lors du Sommet de la FAO la semaine dernière, si ce n'est dans sa teneur, du moins dans le ton!

Écrit par : Micheline | samedi, 28 novembre 2009

Dans notre société, si un UDC remarquait que la terre tourne autour du soleil, les Khmers verts viendraient de suite les contredire, rouges de rage ...

Écrit par : François T. | samedi, 28 novembre 2009

Ces prévisions n'apportent rien sur le plan humain, si ce n'est des idées pour la constitution de nouvelles taxes. On fera bientôt payer les pauvres des pays les plus défavorisés une taxe à chaque naissance d'enfant (nombreuses, hélas)au lieu de distribuer des contraceptifs : l'Etat sait si bien prélever là où il peut ...

Un exemple : L'Espagne a augmenté de 53% ses émissions de CO2 depuis sa signature des accords de Kyoto! Pour se mettre bien avec ses voisins, elle rachète à tour de bras des droits à polluer à la Pologne qui les a baissé elle de 29%. Soit dit en passant, la France, sans éoliennes, les a baissé de seulement 6%.

Il faudrait savoir si ce sont les émissions de CO2 et autre GES qui nous intéressent! Il faudrait peut-être mettre le doigt où ça fait mal : la contribution de l'agriculture aux effets de serre avec des gaz plus polluants (methane, protoxyde d'azote) que notre cher et vital CO2 ...

C'est peu dire : les prévisions avérées concernant la surpopulation et la famine ont commencé à intéresser que quand le phénomène a été lié avec le catatsrophisme écologique car ça fait vivre beaucoup de monde en termes de mandats internationaux, de postes administratifs et de carrières politiques, aux frais du contribuables, bien sûr!

Écrit par : Dr. Nemo | lundi, 07 décembre 2009

@ Dr. Nemo : En ce jour de lancement des discussions sur les révolutions climatiques commencent à Copenhague, entre gens de bien qui veulent notre bien. Mais demandons-nous une fois pour toutes si la nature de l'homme n'est pas l'homos disparitus ... après avoir été homo erectus, puis homo sapiens!

La surpopulation provoque un effet de surchauffe ... Le virus de la planète ne serait-il pas l'homme lui-même?

Écrit par : François T. | lundi, 07 décembre 2009

Rien ne nous permet d'observer de réchauffement climatique depuis 1998. Un certain refroidissement est même intervenu ces dernières années, surtout depuis 1994, l'année la plus chaude dans notre pays.

Il est à espérer que la Suisse ne poursuive pas la politique climatique environnante et quelle abrogera la loi sur le CO2 ainsi que la taxe afférente!

@ François T. : dans ce débat planétaire, on mélange en effet surpopulation et réchauffement climatique ... la faim dans le monde est pourtant un problème bien réel.

Écrit par : Dr Nemo | vendredi, 11 décembre 2009

Depuis les Lumières et avec Nietzsche à son apogée, on a fait un grand pas pour désacraliser le monde mais les mouvements religieux les plus radicaux ainsi que les ayatollahs de l'écologie poursuivent dans le sens contraire!

Ils s'accomodent d'ailleurs très bien avec le matérialisme post-moderne ambiant.

Restons donc prudents avec ces nalayses, prédictions, statistiques souvent apprêtées pour un but idéologique à des fins égoïstes (ou carriéristes).

Pour conclure, rappelons le mot de Schopenhauer :"Ne combattez l'opinion de personne ; songez que, si l'on voulait dissuader les gens de toutes les absurdités auxquelles ils croient, on n'en aurait pas fini, quand on atteindrait l'âge de Mathusalem."

Écrit par : Pffffffffffffff | samedi, 16 octobre 2010

ça ressemble aux préventocrates en matière d'hygiène ou médecine publique; toujours prêts à vouloir le bien pour vous en peignant le diable sur la muraille; l'égo, toujours l'égo est au centre de ce genre d'entreprise ...

Le bon mot de Schpenhauer rappelé par mon préopinant nous vient en aide a contrario !!!!!!

Écrit par : hello | vendredi, 04 mars 2011

Bonsoir,

Dans quelques semaines nous serons 7 Milliards d’humains...

Je suis dans mon appartement, j’entends:
Le voisin du dessus qui traine ses meubles,
les enfants de ceux du dessous qui n'arrentent pas de courir et crier,
une moto qui grimpe la pente avec un bruit assourdissant,
des gens qui en double file qui claquent leur porte,
un autre qui klaxon car bloqué par un autre en double file.

En 1988, j’étais au même endroit, mais dans un petit Mas tranquille. Depuis le terrain a été vendu, on y a construit des immeubles, des routes on été ouvertes, les collines se sont couvertes d'immeubles et de maisons. Nous sommes à Nice, nous somme 7 Milliards, 2 de plus que en 1988...

Vivement que nous disparaissions de la surface de cette terre qui nous ne méritons pas et que nous avons oublié de respecter.

Bien à vous.

(R)Évolution.

Écrit par : alain jobardot | dimanche, 11 septembre 2011

alain jobardot : très finement observé! Cet article est très instructif. Une loi se dégage en démocratie, à savoir plus les gens sont éduqués, moins ils font d'enfants ... cqfd

Écrit par : F. Diallo | vendredi, 23 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.