UA-105021232-1

mardi, 29 décembre 2009

Quelques images de la Suisse dans la presse internationale

De la discrète Suisse, il est rare de voir des représentations. Or, force est de constater que notre pays a inspiré quelques caricaturistes durant l'année écoulée.

 

Une brève réflexion philosophique s’impose néanmoins. Une image appartient au monde visible : elle peut représenter un objet (matériel) ou exprimer une idée (immatérielle). Si elle vaut parfois plus que 1000 mots comme le suggèrent nos amis chinois, elle ne parle pourtant pas, me direz-vous ! Effectivement, elle opère dans le silence … Mais l’art pictural a pour ambition de faire parler l’image, c’est-à-dire de la rendre aussi expressive que la littérature. Aussi, le langage de l’image s’avère être un langage de notre propre subjectivité.

 

Sans plus attendre, en voici donc quelques-unes dépêchées dans différents journaux étrangers ... À chacun son appréciation !

Bertrams.jpg

Dessin de Bertrams publié en Hollande dans Het Parool

 


 

 

Cminarets1.jpgChappatte_Suisse.jpg1185_file_b_dilem_cern.jpgi949170224-4MixRemix.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4Schot.jpgHic-Algérie.jpg
Dessin de l'Algérien Hic

09:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : la suisse, la lybie, images, dessins, humour | |  Facebook

Commentaires

Yeeeeeeeee ... On s'en fout de l'image que les gens se font de la Suisse! Ils nous jalousent pour notre démocratie directe (même si les mots d'ordre ne sont pas respectés)!!!

Écrit par : François T. | mardi, 29 décembre 2009

Les détracteurs de la Suisse nous envie nos instruments démocratiques directs, le champion Federer, notre chocolat, un professionnalisme certain dans différents domaines de gestion, nos couteaux renfermant plusieurs ustensiles.

Blague à part, j'en connais qui m'ont avoué de pas vouloir dans un pays si calmes, de robots morts vivants et d'eunuques. Les mêmes critiques du système stalinien se propagent nous concernant ... Perso, je n'aimerais pas non plus être née en Lybie pour des raisons politiques évidentes ou au Mozambique où tu crèves de faim, dans la campagne thaïlandaise où l'on envoie de force des fillettes se prostituer en ville, etc

Merci d'accepter ce coup gueule. Bonne soirée!

Écrit par : Laure | lundi, 25 janvier 2010

La Suisse est une île, lieu géométrique de tous les raffinements dans un océan de brutes. Les plus belles histoires que les hommes aient à se raconter ont des îles pour théâtre, d'Ulysse à Robinson ; sans de telles îles, la Terre serait une forêt sans oiseaux ...
- Eh, réveille-toi !
- Quoi, j'ai dit une connerie ?

Écrit par : Santo | lundi, 25 janvier 2010

Ce sont des dessins de presse. Les dernières études montrent que les européens ( la populace ) ont une image bonne de la Suisse. Et cela en pleine polémique sur le secret bancaire et sur son soit-disant paradis fiscal.

D.J

Écrit par : D.J | lundi, 25 janvier 2010

@ Santo : des verts pâturages suisses, avec leurs mourons blancs ou noirs, on en fait peut-être aussi des prisons à ciel ouvert. Beaucoup se plaigent du légalisme extrême qui étreint la population, ce pour le bien-être des politiques qui ne se gênent pas de prendre tous les pouvoirs où ils peuvent, se contre-fichant de la volonté populaire. Qu'est-ce que vous en dites?

@ D.J. : entre les images qui ne reflètent pas toujours la réalité et la vérité, il n'est pas toujours facile de choisir. Et puis, les Suisses ne sont-ils pas discrets par nature? Ah, ah, ...

Écrit par : François T. | mardi, 26 janvier 2010

@François T.
De quoi vous plaignez-vous ? Jusqu'au vertige, le peuple suisse n'arrête pas d'être sollicité dans les urnes. Occasion aussi pour lui, d'exprimer parfois son mauvais goût et ses fantasmes insulaires.
Entretenir le luxe de se faire peur en peignant le diable sur la muraille de nos privilèges, est un luxe que beaucoup nous envient ...

Écrit par : Santo | mardi, 26 janvier 2010

Voilà que les Teutons traînent à nouveau dans la boue notre pays! Quand est-ce qu'ils comprendront qu'on n' a pas à se faire traiter de bandits par eux? Les messages subliminaux qu'ont laissé transpirer certains de nos caciques ont certainement permis de telles basses attaques ...

Écrit par : François T. | mardi, 02 février 2010

Omres et lumières ... Avec le nouveau coup de massue asséné à la Suisse par l'Allemagne, le sentiment anti-allemand risque de se raviver, (tout comme à juste titre le réflexe anti-frontaliers chez nous, mais pour ça, on n'a pas dû attendre les coups de griffes de Sarko).

Berne est sous pression. Les 7 nains dorment. Personne n'a vu venir les coups malgré des signes de ces 20 dernières années ...

La guerre que se livrent quelques nantis pour définir les frontières entre fraude et évasion ne sert que ceux qui s'y livrent (publications, conférences publiques, déplacements payés, élaborations de nouvelles "règles" officielles concertées entre plusieurs copains-coquins).

Puisse au moins cette nouvelle fronde des voisins teutons rendre plus éveillés les Suisses : qu'ils n'engagent plus d'Allemands dans les bons postes de notre économie privée suisse-allemande et que les Genevois n'engagent plus de Français dans notre administration alors que tant de chômeurs pourraient occuper ces boulots!

Écrit par : Philippe B. | mercredi, 03 février 2010

Les commentaires sont fermés.