UA-105021232-1

dimanche, 31 janvier 2010

La crise

La Crise n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre mais surtout de lancer ses piques à beaucoup qui ont dû essuyer ses effets sans en avoir été les instigateurs (dont je fais modestement et solidairement partie) … On trouve ainsi quelques perles :

crise2.jpg

 

Les veilleurs de nuit en ont assez de vivre au jour le jour

 

Les boulangers connaissent des problèmes croissants

 

Les bouchers veulent défendre leur bifteck

 

Les carillonneurs qui ont le bourdon

 

La tuile s’abat sur les couvreurs

 

Les éleveurs de chiens sont aux abois

 

Les pédicures sont contraints de travailler d’arrache-pied

 

Même les prostituées se trouvent dans une mauvaise passe

 

Les éleveurs de volaille sont les dindons de la farce

 

Les ambulanciers ruent dans les brancards

 

 

Les footballeurs de l'équipe sélectionnée gagent à l'arrache

 

 

crise3.jpg

 

Posez-vous la même question vous concernant ! Peut-être êtes-vous plus chanceux …

 

 

Bonne semaine à vous aussi !!!

21:22 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : le langage, la crise, les locutions | |  Facebook

Commentaires

...de jolies perles! bonne semaine Micheline

Écrit par : haykel | dimanche, 31 janvier 2010

... et les cordonniers sont de plus en plus mal chaussés ... et les cadres bancaires toujours plus riches (sans rien produire, sans mérite particulier) ... et moi, et moi, et moi, dans tout ça? cqfd

Écrit par : xyz | dimanche, 31 janvier 2010

Le Sommet de Davos tire à sa fin. La Place des Affaires inaugure aujourd'hui. La question de la crise se pose avec véhémence. J'aime bien comme il est traité ici. Bonne semaine à vous, Micheline

Écrit par : Philippe B. | lundi, 01 février 2010

Plus on travaille dans cette ville, plus on perd! Et ne parlons pas de la recherche de logement et des subsides quand on gagne des salaires officiels!

Écrit par : Ludivic K. | lundi, 01 février 2010

Un peu d'humour est bien venu dans un monde où l'on a tendance à tout expliquer avec la crise !

Merci Micheline, je vous souhaite une semaine souriante.

Écrit par : Ghethev | mardi, 02 février 2010

"Dans ces grandes crises, le coeur se brise ou se bronze", dixit Balzac. Et la crise de foi, personne n'en parle !? Comme le disait un penseur français illustre mais inconnu : "Dans les crises politiques, le plus difficile pour un honnête homme n'est pas de faire son devoir, mais de le connaître."

Écrit par : ya-sager | jeudi, 21 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.