jeudi, 04 février 2010

Une école genevoise à Haïti

L’île d’Haïti a connu une histoire tragique. Occupée par Napoléon, elle ne connut jamais une démocratie libérale. Le règne de dictateurs n’a rien arrangé. Des enfants esclaves se comptent par milliers.

 

Fondée en 1996, l’Ecole genevoise en Haïti a été ravagée par le terrible séisme qui engloutit 200'000 habitants. Pour la soirée de soutien pour la reconstruction de l'École genevoise en Haïti, l’action de solidarité, organisée par un comité de soutien, autour de Madame Danielle Oppliger, s’est déroulée sous les meilleurs auspices. Elle a rassemblé sympathisants, élus et artistes réputés.

 

La marche au flambeau lança un astre dans la nuit tombante jusqu’au bâtiment Pitoeff où nous accueillirent punch et repas haïtiens, entre autres.

 

L'Ecole genevoise en Haïti sera reconstruite grâce à la générosité de pouvoirs publics et de particuliers. Situé en banlieue de Port-au-Prince, l’édifice abrite des enfants parmi les plus défavorisés pour qu’ils puissent suivre une scolarité et bénéficier d’un repas chaud par jour.

 

Pour plus d’informations, on peut visiter les sites

 

http://www.lerespect.org

 

ou

 

http://bit.ly/EcoleHaiti

 

et afin que le site soit remis sur pied

 

CCP 12-79335-7 - Association humanitaire l'Avenir- Danielle Oppliger - 1224 Chêne-Bougeries – (en mentionnant « reconstruction école genevoise »).

 

Parce que l'éducation constitue la base pour une économie prospère, condition sine qua non d'une société viable et pour nos amis haitiens  ...

 

haiti-ile.gif

11:21 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

La seconde plus grande île des Caraïbes, après Cuba, connaît un destin funeste.
De l'extérieur, on s'attend à un paradis terrestre entouré de belles eaux, et de l'intérieur, on y trouve violence, famine, esclavage, folie.

Écrit par : François T. | jeudi, 04 février 2010

Adieu Magalï! Femme de courage, avocate de professionelle menait en Haïti un combat devant la justice pour que soient reconnus les viols et condamnés les abuseurs. Le tremblement de terre l'a emportée à tout jamais ce 12 janvier tandis qu'elle tentait de sauver les enfants qui se trouvaient dans la maison détruite. Les mots manquent devant un tel drame!

Des récits de ce genre se ramassent à la pelle malheureusement ...

Écrit par : adieu | dimanche, 14 mars 2010

Imaginez que tous les Sénégalais d'Haïti "rentraient chez eux" ... suite à l'invitation du Président Wade, c'est un peu comme le fléau de l'immigration incontrôlée sur les côtes de la péninsule italienne qui remonte sur le continent ... européen. Triste pour ce peuple si abandonné!

Écrit par : hello | mercredi, 26 mai 2010

Bonjour à toutes et à tous, ayant été touchée par ce sinistre et donatrice (certes modeste) pour la reconstruction de l'école genevoise, je souhaiterais savoir si quelqu'un avait quelque renseignement sur l'état de la situation.

Merci d'avance à celle ou à celui qui aura la gentillesse de nous en informer!

Écrit par : aïcha | samedi, 19 juin 2010

La complexité de la situation des Haïtiens se poursuit en effet. Le rapporteur spécial précise qu'il y a de quoi d'^tre préoccupé par la détérioriation de la situation humanitaire dans le plateau de Hinch où les populations locales et déplacées sont de fait abandonnées, sans asistance malgré l'aide internationale! Il faudrait penser à :
- mettre en place d'une politique de coordination des actions humanitaires déployées là-bas;
- élaborer une stratégie durable en vue de protéger les personnes déplacées;
- intégrer les mécanismes des droits humains en vigueur au centre des programmes de reconstruction, notamment en protégeant les femmes des viols dans ces cabanes d'infortunes par les forces en place et la protection des enfants de l'esclavagisme dans lequel ils sont enrôlés de force par leurs pairs;
- lutter contre la corruption endémique qui sévit à tous les niveaux au détriment des plus vulnérables et éradiquer l'impunité de certains dirigeants responsables de cet état d'indigence.

Si quelqu'un avait quelqu'information sur l'état des reconstructions en cours, promises par les aides humanitaires, privées et publiques.

Écrit par : Micheline | dimanche, 20 juin 2010

Les commentaires sont fermés.