samedi, 27 février 2010

Le Colonel Kadhafi prêche dans le désert ...

LS2.jpg

"Les peuples n'ont jamais que le degré de liberté que leur audace conquiert sur la peur."(Stendhal)

 

Les chiens aboient, la caravane passe … Aux abois, le Colonel Kadhafi ne sait plus comment « justifier » la prise d’otage d’un Suisse qui n’a rien à voir avec l’arrêt d’un minable en juillet 2008. Pour prétexte, il invoque une votation populaire de novembre 2009  qui veut simplement ne pas miner la laïcité durement acquise d’un état de droit dont les règles démocratiques remontent à plusieurs centaines d’années.

 

Le clan Kadhafi à cran recherche encore la confrontation, via la provocation, pour se disculper des mauvais agissements d’un fils à papa mal élevé, dont les coups portés à sa femme le jour de Noël à Londres ont défrayé la chronique.

 

En libérant un seul otage, il a perdu la face. Dans son fonctionnement de résilience, le guide de la révolution lybienne en appelle à la guerre sainte – le djihad - contre la Suisse et aux musulmans du monde entier à boycotter les produits helvétiques ! Interdire les avions et navires dans leurs ports et aéroports en fait partie. Faut-il le rappeler : lui qui se gausse de pouvoir dire qu’il a le temps (oh, le cynique !) alors que les Suisses ont les montres, il ne se gênait pas de commander il y a peu un chargement de montres suisses pour fêter ses 40 ans de règne absolu !

Ni tactique ni stratégique, son appel au djihad à l'occasion de la commémoration de la naissance du Prophète ne revêt aucune légitime religieuse ou politique. "C’est contre la Suisse mécréante et apostate qui détruit les maisons d’Allah que le djihad doit être proclamé par tous les moyens". En effet, la construction des mosquées n’est nullement  mise en cause par cette décision souveraine puisque la religion musulmane n’est en aucun cas interdite de pratique et que par conséquent la paix confessionnelle est assurée. L’apostat ou le blasphémateur, c’est plutôt lui, vu qu' on ne peut lancer une djihad en dehors d’un contexte déterminé. hostages.jpg

Sa dernière diatribe provoque donc l’ire ou le rire. L’ONU, devant laquelle il criait au démantèlement du petit pays multilingue et multiculturel le 6 septembre dernier (après le 8 juillet à Aquila lors du G 8), condamne ces éructations, les qualifiant de « dommage ».

Affaibli sur la scène internationale, arabe comme africaine, le Colonel ne saurait mieux faire pour sa passation de pouvoir. Détrôné de son titre de « Roi des rois » le 31 janvier 2010, il n’aura peut-être plus que les yeux pour pleurer ses indécences, à moins que ce ne soient des larmes de crocodiles. Pour sûr, ce qu’il importe aujourd’hui, maintenant ses pantalonnades reconnues, c’est la libération du second otage suisse jeté en prison, Max Göldi … retenu depuis 588 jours ...

LS3.jpg

19:54 | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook

Commentaires

@Micheline Pace

On va oublier oublier le temps d'écrire ce message de quel parti politique vous faites parti et vos piques sournois, et on va vous inviter à nous poser des questions intelligentes dénuées de tout sentiment de supériorité, sur votre blog ou le nôtre! Nous sommes toujours prêtes à discuter avec celles et ceux qui sont polis et veulent un échange courtois et respectueux. Quant à celles et ceux qui - sous couvert de certaines questions - veulent faire passer un message insultant dans le seul but d'essayer de nous blesser et d'attiser la haine, on leur fait comprendre qu'ils se trompent d'adresse!

Après quelques mois de notre présence sur le blog de la TdG, certains ont dû se rendre compte qu'on est pas de pauvres soumises qui se laissent dicter leur conduite! Nous avons assez à faire avec un tas de blogueurs pas sympas du tout, matcho à en vomir, et pardessus tout, racistes et xénophobes! Alors vous, en tant que femme, on attend de vous un comportement digne et une manière civilisé pour discuter!

Voilà! La balle est dans votre camps et vos questions polies seront les bienvenues!

Écrit par : Inside | samedi, 27 février 2010

OSERAI-JE VOUS LAISSER MA PROPRE REFLEXION: JE VOUS LAISSE JUSTE CONSIDERER CE QUI SUIT ET HORS-MEDIA OCCIDENTAUX. RAPPELEZ VOUS AUSSI COMMENT DERNIEREMENT LES GRECS SE SENTENT FLOUES PAR NOS MEDIAS, ET CONSIDEREZ QUE L'ENSEMBLE DES PAYS DU TIERS MONDE SONT TRAITES EN PIRE QUE LES GRECS...
Pourquoi les appeler des otages: réflexion


Des otages, vraiment ?

Qui sont les 2 hommes d’affaires arrêtés en Libye ? Les
faits, parfois occultés par nos médias, disent qu’il s’agit de 2 personnes qui
ont été arrêté pénalement pour affaire frauduleuse. Ce qui veut dire ?

Lorsqu’on connaît la manière de faire des banquiers suisses
aux Etats-Unis : le démarchage des clients pour les inciter à mettre leur
argent sur un compte caché en suisse au mépris des lois des pays concernés, il
est sensé qu’ils auraient dû être également interpellé si le gouvernement
suisse, au mépris de ses propres bases légales ne les avaient pas protégés.
Comble du dégoût, pour se protéger, ces banquiers ont préféré livrer les
clients qu’ils avaient eux-mêmes contactés !

Y a-t-il un parallèle entre New York et Tripoli ? A savoir
que jouer sans arrêt à la limite de la légalité, quel que pu être le pays, peut
entraîner n’importe quelle arrestation qui ne mérite pas que le gouvernement
suisse ainsi que les médias s’en mêlent. Il y avait probablement beaucoup plus
de ces businessmen profiteurs qui s’adonnait à leur pratiques frauduleuse, et
jusqu’à maintenant, ils étaient tolérés en Libye, jusqu’à l’affaire des
domestiques maltraités par la jeune famille Khadafi…

S’il y une cause à effet évidente entre l’arrestation du
jeune couple Kadhafi, et les 2 golden boys suisse, on ne peut pas se sentir
responsable des actes de ces derniers qui doivent savoir qu’outrepasser
certains droits, ne garantissent qu’une liberté de principe, souvent générée
par l’argent.

En Thaïlande, lors des Full Moon parties, la drogue ouvre
les esprits et les portemonnaies. On se croit tout permis, et on néglige que
l’on se trouve dans un pays ou la possession de drogue est extrêmement
réprimée.. Et ces touristes arrêtés sont-ils pour autant qualifié d’otages ?
Le gouvernement fait-il tout son possible pour les rapatrier, les journaux
médiatisent-ils ces affaires ? Non.

Nos 2 hommes d’affaires ont donc eu la malchance de se
trouver dans le mauvais pays au mauvais moment, et le crime n’est pas encore
tout à fait légal, même si cela semble de mise dans nos sociétés où le crime
financier justifie les moyens.

En outre, il n’est pas normal que les citoyens soient
choqués par cette affaire, cela démontre à quel point, les médias et la droite
en général, ont réussi à détourner les citoyens de leurs capacités de lucidité
élémentaire, lorsque on se sent normal lorsqu’on ne s’émeut plus que des gens
meurent de faim à l’autre bout de la planète, du moment que notre système nous
nourrit. Dans la presse actuelle, on le remarque aussi aux Etats-Unis ou le
citoyen, en principe républicain, mais il y a aussi certains démocrates de
droite, qui sont choqués qu’Obama souhaite élargir la couverture sociale, ce
qui est pourtant la moindre des choses et un droit élémentaire dans un pays
aussi « avancé » et
« civilisé » que sont les Etats-Unis. Cet égoïsme cache la
réalité que l’on oublie bien vite les vrais valeurs si des personnes
malfaisantes les remplacent par autres choses…

PS : Voici pour
la théorie, mais en vérité, ces 2 hommes d’affaires, qui séjournaient près
d’une piscine à l’ambassade suisse (selon Jean Ziegler) et toujours pas jugé
après bientôt 2 ans, et en outre, disparus des « écrans TV » (alors
que M. Polanski a déjà eu droit à deux recours et à des avocats) ressemblent
bel et bien à des otages de luxe. Aussi, en temps normal, il semble peu
crédible qu’ils n’auraient pas été arrêté.

S’ils n’avaient pas été otages, mais arrêté en toute
légalité, voici ce à quoi, on aurait pu s’attendre, et ce à quoi on a
raté ! Quand on apprend le nombre élevé d’hommes d’affaires qui
outrepassent les libertés économiques dans le monde (il n’y a pas que la vague
des Swiss Bankers, même moi, je pratique dans l’illégalité (je vous passe les
détails !), et cela ne doit pas vous décevoir, et discréditer ma réflexion
sur cette affaire, car vous seriez surpris que vous aussi, pouvez-vous vous
retrouver dans l’illégalité, ainsi fonctionne notre système économique basé sur
l’argent avant la légalité et auquel on n’a parfois les mains liés par un contrat
de travail tout à fait reconnu officiel par les autorités. Mais officiel semble
ne pas vouloir dire légal.. et les autorités aussi du reste) Bref, Kadhafi
aurait pu sûrement faire arrêter une dizaine d’hommes d’affaire (du genre une
vaste opération contre les financements illégaux, spéculatifs, que sais-je), ce
qui aurait empêché de faire la comparaison entre les 2 affaires, celle de
l’arrestation de Genève et des 2 otages. De cette manière, il aurait bénéficié
de la vague anti-swissbanker aux Etats-Unis, pour un nettoyage de la crasse
financière que sont souvent les intermédiaires et les actionnaires pourris et
au-delà. Ensuite, cela aurait fait boule de neige, et encourager d’autres états
à faire pareille, de se permettre d’arrêter un maximum d’hommes d’affaires,
ceux-là même qui se trouvent toujours bien au chaud dans n’importe quel
collimateur du système juridique du pays dans lequel ils trafiquent. Cette
remise à plat des droits des hommes d’affaires et des multinationales, auraient
pu servir à allumer la mèche de la rébellion, et dépoussiérer les droits de
l’homme pour faire respecter ou améliorer les lois et traités internationaux
économiques pour une société plus harmonieuse et égalitaire, ainsi que redorer
la crédibilité des Etats de droits, ce qui aurait été la réponse la plus
concrète face à la crise de la bulle spéculative du système capitaliste. Alors
oui, dommage que Kadhafi, qui pourtant, comme il a dit récemment,
« portait la Suisse dans son cœur », ne nous aie pas rendu service,
et ne s’est contenté qu’à redorer le blason familial et le couple blessé en ne
prenant que 2 personnes.. comme par hasard. Qui prendra le relais ?

Cette négligence de Kadhafi est une aubaine pour la Suisse
qui a arrêté M. Polanski (heureux propriétaire d’une demeure à Gstaad, la
capitale du drogué doré) Ceci afin de satisfaire les exigences des Etats-Unis.
De cette manière, en respectant un mandat international d’un pays qui ne
respecte ni les droits de l’homme, ni les droits de l’ONU (par exemple lors de
la guerre en Irak, soutenu en plus par des médias tout aussi conquis qui ont
lancé un French Bashing à l’époque), la Suisse retrouvait un ami, auquel elle a
pu faire du pied, pour l’aider éventuellement à récupérer ces 2 otages.

Écrit par : nick detou | samedi, 27 février 2010

http://www.dailymotion.com/video/x85oli_les-fran%C3%A7ais-d%C3%A9noncent-les-crimes-d_news

Écrit par : mouchkito | samedi, 27 février 2010

@ nick detou,
Bravo pour ce commentaire clair et bien ciblé.
Vous avez là un point de vue digne d'intérêt sur cette affaire helvético libyenne.
On a gonflé cette affaire démesurément et ceci au grand plaisir ce fantasque Kadhafi qui en profite allégrement en lançant des messages quelque peu loufoques.
Je ne parlai même pas des réactions épidermiques et souvent xénophobes des médias, de politiciens qui pour la plupart sont très mal informés de ce qu'est véritablement la Libye, son régime dictatorial et de son chef.
Je ne parlai même pas non plus du comportement et de l'incompétence de nos autorités politiques et diplomatiques. On pourrait en faire, là, une œuvre loufoque.
Nick detou, vous avez raison de mettre aussi en parallèle d'autres affaires troubles de par le monde oú la Suisse est et a été impliquée.
Bien à vous.
(°_~)

Écrit par : Rollmops | samedi, 27 février 2010

http://www.terredisrael.com/wordpress/?p=13104

Écrit par : mouchkito | dimanche, 28 février 2010

http://www.dailymotion.com/video/xbitot_kadhafi-est-juif_news

Écrit par : mouchkito | dimanche, 28 février 2010

Relisons la pièce la plus politique - et la plus polémique - de Voltaire "Le fanatisme ou Mahomet le prophète" à l'aune des faits actuels! Que ceux qui croient aisément que cette affaire est gonflée de toute pièce, se revisite cette charge poétique de l'islam et ils verront peut-être le sens des différents articles et commentaires publiés dans la presse ...

Écrit par : Laure | dimanche, 28 février 2010

Voltaire « Essai sur les mœurs »



« Ce fut certainement un grand homme et qui forma de grands hommes. Il fallait qu'il fut martyr ou conquérant. Il n'y avait pas de milieu...Conquérant, législateur, monarque et pontife, il joua le plus grand rôle qu'on puisse jouer sur la terre aux yeux du commun des hommes...C'est un préjugé répondu parmi nous que le mahométisme n'a fait de si grands progrès que parce qu'il favorise les inclinations voluptueuses. On ne fait pas réflexion que toutes les anciennes religions de l'Orient ont admis la pluralité des femmes. Mahomet en réduisit à quatre le nombre illimité jusqu'alors. Il est dit que David avait dix-huit femmes, et Salomon sept cents, avec trois cents concubines. Ces rois buvaient du vin avec leurs compagnes. C'était donc la religion juive qui était voluptueuse, et celle de Mahomet était sévère...Il n'y a point de religion dans laquelle on n'ait recommandé l'aumône. La mohamétane est la seule qui en ait fait un précepte légal, positif, indispensable...Le dogme surtout de l'unicité d'un Dieu présenté sans mystère, et proportionné à l'intelligence humaine...Le peu que je viens de dire dément bien tout ce que nos historiens, nos déclamateurs et nos préjugés nous disent ; mais la vérité doit les combattre. »

Écrit par : la Franchise | dimanche, 28 février 2010

Lamartine, Histoire de la Turquie
Paris, 1854. Tome 1 et Livre 1, p. 280

“Ce n'est pas la propagation mais la permanence de sa religion qui mérite notre émerveillement; la même impression, pure et parfaite, qu'il laissa à la Mecque et à Médine, se retrouve, après douze siècles, chez les Indiens, les Africains et les Turcs, prosélytes du Coran...Les Musulmans ont su résister, uniformément, à la tension de réduire l'objet de leur foi et de leur dévotion au niveau des sens et de l'imagination de l'homme. “Je crois en Un seul Dieu et en Mohammad, son prophète”; ceci enferme la profession de Foi de l'Islam, de façon simple et invariable. L'image intellectuelle de la Divinité ne s'est jamais vue dégradée par une idole, quelle qu'elle soit; les hommages rendus au prophète n'ont jamais franchi la mesure de la vertu humaine; ses préceptes vivants ont restreint la gratitude de ses disciples dans les limites de la raison et de la religion.“

Écrit par : mouchkito | dimanche, 28 février 2010

Avouez tout de même que la tirade du Roi lybien ne partrage en rien les qualités littéraires ou philosophiques décrites finement ici ... L'exhortation kadhafienne à l'encontre de la Suisse est en fait d'une rare violence chez un chef d'Etat, tant elle est généralement réservée aux réseaux terroristes islamistes.

Les régimes théocratiques, qu'ils soient lybiens ou iraniens, véhiculent des pratques de violence, de discimination, de sexisme, de mort, qu'on ne saurait même trouver dans des textes soi-disant de référence. Par exemple, les minarets ne sont pas nécessaires à la prière : c'est bien pour asseoir un quelconque pouvoir (politique) en vigueur justifiant certaines barbaries psychologiques ou physiques au nom du divin; «Boycottez la Suisse. Boycottez ses marchandises, boycottez ses avions, ses navires, ses ambassades, boycottez cette race mécréante, apostate, qui agresse des maisons d'Allah» ne fait donc pas sens et révèle encore une fois le caractère mensonger et manipulateur de ces diatribes. Taxer les Suisses d'apostat, en regard avec le sens de la faute et la punition que comporte ce terme à leurs yeux, est aussi une injure stupide qui cache seulement une volonté de maintenir le pouvoir dans la dernière affaire qui lie ces deux pays, à savoir la détention d'un homme arbitrairement.

@ Mouchkito : dommage que vous ne vous avanciez à visage découvert! J'ai bien apprécié le passage de Lamartine tant il est vrai qu'au 19e s., l'Orient exerçait une certaine fascination sur l'esprit français en particulier. A sa manière, Nerval (entre autres) nous a fait aussi goûté l'imaginaire de l'Orient.

Enfin, pour revenir à nos moutons, euh à Voltaire, on sait que derrière l'histoire se cache la satire. Voltaire désigne, avant tout autre, la vertu comme principal ressort du fanatisme. Dans cette tragédie, Mahomet apparaît comme un stratège qui sait que son empire n'est plus, que la Perse est vaincue, que l'Inde est réduite en esclavage et l'Egypte abaissée, que Byzance ne brille plus ... L'heure de l'Arabie est enfin arrivée! Pour cela, «Il faut un nouveau culte, il faut de nouvelles armes de séduction ou de destruction; il faut un nouveau dieu pour aveugler son monde.» Sa religion, Mahomet la voit donc comme une politique. Il ne croit pas aux dogmes qu'il impose au peuple, mais sait que ce dernier les épousera avec la fureur des fanatiques. Aussi, le Mahomet de Voltaire revendique-t-il le droit de berner le peuple pour peu que ce soit avec grandeur ... à l'instar du Colonel qui évoque le nom d'Allah pour justifier ses faits et gestes.

Écrit par : Micheline | dimanche, 28 février 2010

L'appel délirant à flinguer notre pays ne doit effectivement pas faire oublier qu'il y a un homme qui manque à l'appel : c'est Max Göldi, l'otage suisse resté le joujou du cinglé qui se prend pour le roi du monde!

Écrit par : hello | dimanche, 28 février 2010

"Un pour tous et tout pour lui" nous montre bien à quel point le Colonel ne partage pas nos valeurs helvétiques, lisibles à l'entrée du Palais fédéral
et qui font référence au pacte des 3 Suisses "Un pour tous. Tous pour un"!

En pensée avec l'otage Max Göldi ...

Écrit par : Laure | dimanche, 28 février 2010

Le même nombre de gens ont manifesté hier à Berne contre l'instrumentalisation de la population musulmane suisse par le régime libyen et peut-être en filigrane par solidairité à l'otage suisse resté là-bas de manière totalement arbitraire. C'est le même nombre que les gens réunis sur la Place des Nations pour le kidnapping.

Le moins qu'on puisse dire que les soi-disant modérés ne se sont pas foulés, une fois de plus !!! Ah, les mots et les choses ...

Écrit par : hello | dimanche, 07 mars 2010

603 JOURS QUE MAX GOLDI EST L'OTAGE D'UN FOU, AMI DES DICTATEURS DU CONTINENT ... UNE PENSéE POUR LUI! QUAND FOULERA-T-IL LE SOL SUISSE?

Écrit par : Laure | samedi, 13 mars 2010

Venant du sud asiatique, je confirme que le pouvoir politique pris par certains musulmans extrêmistes fait énormément de mal, quoi que les détracteurs de l'initiative anti-minarets à qui on amerait faire porter le chapeau dans cette désolante affaire Lybie-Suisse. Au Pakistan, on tue tous les jours des chrétiens, par exemple. Des violences entre chrétiens et musulmans nigérians ont éclaté à Jos et dans sa périphérie, qui ont déjà fait près de 300 morts.

Les raisons d'un tel acharnement armé? La propension de leur pouvoir dans une région qui abrite une ethnie minoritaire, chrétienne! Sans respect aucun, ils ont voulu construire une mosquée dans un quartier chrétien de Jos, ville d'un demi-million d'âmes, située entre le nord musulman et le sud chrétien et animiste. Au nom de quel Dieu a-t-on le droit d'exercer les pires exactions? Moi, je n'en connais aucun et je salue le peuple suisse pour sa clairvoyance quant au danger réel de la volonté politique de certains d'islamiser le droit et les moeurs helvétiques! Non contents d'avoir été accueillis, ils ne respectent rien ni personne, veulent le beurre et l'argent du beurre. Une amie travaillant dans un programme de coopération s'est vue emmerdée par deux-trois connards de cette trempe, qui lui signifiaient combien ils n'en avaient que faire de son aide. C'est dire que la violence est à bannir autant que se peut dans n'importe quelle société dite civilisée!

Écrit par : Manjit | vendredi, 19 mars 2010

"Voltaire « Essai sur les mœurs »"

Voyez-vous ça! Les fanatiques islamistes de service qui citent Voltaire! Très bien! Mais il faut citer tout Voltaire et ne pas omettre ceci:

"Mahomet, c'est Tartufe les armes à la main."

Le Coran, "ce livre abominable qui fait frémir le sens commun à chaque page".

Et j'ajouterai, ce livre qui vomit sa haine à chaque page contre tout ce qui n'est pas soumis, prône la torture et l'assassinat.

Écrit par : Johann | vendredi, 19 mars 2010

Excellent comm' de Johann! Un sophiste ne ferait pas mieux ... mais là la malhonnêteté intellectuelle est sans mesure qu'elle me laisse (presque) sans voix! Merci.

Écrit par : Micheline | vendredi, 19 mars 2010

Après toutes les humiliations à l'otage Göldi et à la Suisse, voilà que l'UE demande de supprimer CERTAINS noms de la liste des Lybiens interdits de visas Schengen, sou sprétexte que c'est maintennat la Suisse qui prend en otage les autres pays! Comme quoi, la légalité souffre de définitions à géométrie variable ...

Écrit par : chouchou | vendredi, 19 mars 2010

Voltaire « Essai sur les mœurs »



« Ce fut certainement un grand homme et qui forma de grands hommes. Il fallait qu'il fut martyr ou conquérant. Il n'y avait pas de milieu...Conquérant, législateur, monarque et pontife, il joua le plus grand rôle qu'on puisse jouer sur la terre aux yeux du commun des hommes...C'est un préjugé répondu parmi nous que le mahométisme n'a fait de si grands progrès que parce qu'il favorise les inclinations voluptueuses. On ne fait pas réflexion que toutes les anciennes religions de l'Orient ont admis la pluralité des femmes. Mahomet en réduisit à quatre le nombre illimité jusqu'alors. Il est dit que David avait dix-huit femmes, et Salomon sept cents, avec trois cents concubines. Ces rois buvaient du vin avec leurs compagnes. C'était donc la religion juive qui était voluptueuse, et celle de Mahomet était sévère...Il n'y a point de religion dans laquelle on n'ait recommandé l'aumône. La mohamétane est la seule qui en ait fait un précepte légal, positif, indispensable...Le dogme surtout de l'unicité d'un Dieu présenté sans mystère, et proportionné à l'intelligence humaine...Le peu que je viens de dire dément bien tout ce que nos historiens, nos déclamateurs et nos préjugés nous disent ; mais la vérité doit les combattre. »

Ecrit par : la Franchise | dimanche, 28 février 2010

Lamartine, Histoire de la Turquie
Paris, 1854. Tome 1 et Livre 1, p. 280

“Ce n'est pas la propagation mais la permanence de sa religion qui mérite notre émerveillement; la même impression, pure et parfaite, qu'il laissa à la Mecque et à Médine, se retrouve, après douze siècles, chez les Indiens, les Africains et les Turcs, prosélytes du Coran...Les Musulmans ont su résister, uniformément, à la tension de réduire l'objet de leur foi et de leur dévotion au niveau des sens et de l'imagination de l'homme. “Je crois en Un seul Dieu et en Mohammad, son prophète”; ceci enferme la profession de Foi de l'Islam, de façon simple et invariable. L'image intellectuelle de la Divinité ne s'est jamais vue dégradée par une idole, quelle qu'elle soit; les hommages rendus au prophète n'ont jamais franchi la mesure de la vertu humaine; ses préceptes vivants ont restreint la gratitude de ses disciples dans les limites de la raison et de la religion.“

Ecrit par : mouchkito | dimanche, 28 février 2010

Écrit par : dani | vendredi, 19 mars 2010

Voltaire « Essai sur les mœurs »



« Ce fut certainement un grand homme et qui forma de grands hommes. Il fallait qu'il fut martyr ou conquérant. Il n'y avait pas de milieu...Conquérant, législateur, monarque et pontife, il joua le plus grand rôle qu'on puisse jouer sur la terre aux yeux du commun des hommes...C'est un préjugé répondu parmi nous que le mahométisme n'a fait de si grands progrès que parce qu'il favorise les inclinations voluptueuses. On ne fait pas réflexion que toutes les anciennes religions de l'Orient ont admis la pluralité des femmes. Mahomet en réduisit à quatre le nombre illimité jusqu'alors. Il est dit que David avait dix-huit femmes, et Salomon sept cents, avec trois cents concubines. Ces rois buvaient du vin avec leurs compagnes. C'était donc la religion juive qui était voluptueuse, et celle de Mahomet était sévère...Il n'y a point de religion dans laquelle on n'ait recommandé l'aumône. La mohamétane est la seule qui en ait fait un précepte légal, positif, indispensable...Le dogme surtout de l'unicité d'un Dieu présenté sans mystère, et proportionné à l'intelligence humaine...Le peu que je viens de dire dément bien tout ce que nos historiens, nos déclamateurs et nos préjugés nous disent ; mais la vérité doit les combattre. »

Ecrit par : la Franchise | dimanche, 28 février 2010

Lamartine, Histoire de la Turquie
Paris, 1854. Tome 1 et Livre 1, p. 280

“Ce n'est pas la propagation mais la permanence de sa religion qui mérite notre émerveillement; la même impression, pure et parfaite, qu'il laissa à la Mecque et à Médine, se retrouve, après douze siècles, chez les Indiens, les Africains et les Turcs, prosélytes du Coran...Les Musulmans ont su résister, uniformément, à la tension de réduire l'objet de leur foi et de leur dévotion au niveau des sens et de l'imagination de l'homme. “Je crois en Un seul Dieu et en Mohammad, son prophète”; ceci enferme la profession de Foi de l'Islam, de façon simple et invariable. L'image intellectuelle de la Divinité ne s'est jamais vue dégradée par une idole, quelle qu'elle soit; les hommages rendus au prophète n'ont jamais franchi la mesure de la vertu humaine; ses préceptes vivants ont restreint la gratitude de ses disciples dans les limites de la raison et de la religion.“

Ecrit par : mouchkito | dimanche, 28 février 2010

Écrit par : dani | vendredi, 19 mars 2010

Johann/Micheline (ché pas qui) les grands esprits se rencontrent, chapeau bien bas!

Écrit par : zakia | vendredi, 19 mars 2010

Le joker "votation sur les minarets - otage suisse" brandit par Khadafi est lamentable. Beaucoup de citoyens et dirigeants même africains l'ont compris. Le jeu auquel il se livre en Afrique est aussi machiavélique : bien que finançant abondamment les conférences onusiennes sur sol africain, les banques, parfois des routes et des hôtels luxueux, notamment au Soudan, au Tchad, au Togo, au Nigeria, le Colonel n'opère en rien pour le peuple africain. Se redorer le blason, avec l'aide de quelques esprits occidentaux "éclairés", illuminés en fait, est son but afin d'accroître son pouvoir. C'est donc une bonne chose que l'Union africaine ne l'ait pas élu Imperator ad vitam.

Je suis de tout coeur avec Max Göldi et mitigée avec l'émission d'hier Infrarouge où de nouveau le socialiste avait la part belle par rapport à l'udc dont l'argumentaire plus réaliste et pragmatique répondait bien aux différents points soulevés par cette crise majeure.

Écrit par : Khalié | mercredi, 31 mars 2010

Les commentaires sont fermés.