dimanche, 16 mai 2010

La Lybie, héraut des droits de l'homme

1065259587.jpgUne fois encore l'absurde atteint des sommets. Décidément, la réalité dépasse parfois la fiction … La Lybie élue au Conseil des droits de l’ONU *, malgré les exhortations de 37 ONG reconnues en la matière à ne pas voter pour elle, constitue une information qui tombe comme un oxymore ! Mais ça n’est malheureusement pas une blague  …

Les 192 Etat membres auxquels étaient adressés ces appels restés sans écho se sont laissé happer par la Jamahirijya lybienne : 155 voix à bulletins secrets lui ont été attribuées ! L’orchestration du résultat n’en est pas moins « drôle ». l’insigne charge de l’annoncer devant l’Assemblée générale a été dévolue à Ali Triki, qui est de nationalité lybienne!

Le colonel Mouammar Kadhafi peut donc continuer à se frotter les mains … Des rapports officiels pointent du doigt les graves exactions aux droits humains fondamentaux, un compatriote, Max Göldi, reste l’otage du terrorisme d’Etat en place depuis 667 jours, ce avec ne suite d’épisodes aussi dramatiques que scandaleux, un djiad lancé contre un pays souverain comme la Suisse (tout comme son appel à le démanteler à différentes occasions) n’auront ainsi pas convaincu des personnalités à hautes responsabilités que la défense des droits de l’homme n’est pas un jouet dans le mains de potentats avides et sanguinaires.

On sait qu’il fut loué par un sociologue occidental pour son interprétation des valeurs universelles de la Charte  en le faisant le héraut des droits de l’homme mais pousser le witz jusque là reste problématique pour une institution de cette envergure. Dans son essence, lesmouammar-kadhafi.jpg mécanismes des droits de l’homme ne découlent pas de la force, bien au contraire …

Il faut dire que les manœuvres de coulisses ont été savamment conduites … un nombre égal à celui des sièges à repourvoir évitant une élection compétitive (paradoxalement) ont sauvé la mise ! Grâce aux 4 places dévolues au groupe Afrique, l’Ouganda, la Mauritanie, l’Angola ont été assurées de siéger aux côtés de la Lybie (bien qu'elle ait perdu sa place de numéro 1 sur le continent). Il faut préciser que ce jeu des chaises musicales ne correspond pas à la logique des quotas : les candidatures suisses à des postes à l'ONU sont systématiquement discriminées au profit de profils le plus souvent moins engageants. Le cynisme - sans contre-pouvoir - dans toute sa splendeur!

 

* Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a été créé en 2006. Pour remplacer une Commission, qui avait elle-même été discréditée parce que des pays au bilan peu glorieux en matière de droits de l’homme pouvaient y siéger.

18:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : droits de l'homme, kadhafi, lybie, suisse | |  Facebook

Commentaires

La Lybie étant officiellement reconnue pour être un des pays les plus répressifs au monde, c'est paradoxal de la voir aux côtés de la Suisse mais non aux côtés de certains états du même acabit (africains ou asiatiques).

Si au moins, cette proximité physique pouvait faire revenir Max Göldi ... mais il y a longtemps qu'on ne se fait plus berner par un terrosiste.

Le CDH devrait limiter son accès pour accroître sa crédibilité.

Écrit par : B.D. | dimanche, 16 mai 2010

Et l'Iran aux Droits de l'Homme pour représenter les "droits" de la femme! MDRRRRRR

Ces deux organismes n'ont plus droit d'être!

B.D Il lui cherchera encore des "poux sur la tête" après ses quatre mois de détention à l'ombre.... dans le vrai sens du mot car il n'a pas de fenêtre dans sa cellule?!! A Genève, il y aurait eu une manif, et la Suisse aurait été blâmée pour cruauté par les "Droits de l'homme..." Mais on ne peut dire que cela soit le cas. Les malfrats non seulement sont logés dans un 5 étoiles mais ont eu des revendications culinaires qu'on leur a accordées?!!!!!

Il faut le faire?!!!!!!

Écrit par : Patoucha | dimanche, 16 mai 2010

Bien dit, Patoucha! Alors que l'Iran s'était vu refuser l'adhésion il y a quelques semaines, voilà qu'il revient par une autre porte! Représenter les droits de la femme dans un état où l'on a enfermé tant de femmes pour raison sobscures, que juridiquement elles n'ont aucun droit, que leur Prix Nobel de la Paix en la personne de Shirin Ebadi que j'ai rencontrée en mars est ultra-menacée, c'est vraiment le comble!


Pour rappel : http://civitas.blog.tdg.ch/archive/2010/02/21/compte-rendu-de-la-realite-iranienne-a-l-onu.html

Écrit par : Micheline | dimanche, 16 mai 2010

Et Polanski n'a pas été relâché comme l'a été Anibal ! Comme quoi, il vaut mieux être dictateur sanguinaire que génie du cinéma, dans notre pays neutre !
Ceci dit le jeux de l'udc dans ces affaires ne vous flatte pas !

Écrit par : Corto | dimanche, 16 mai 2010

A propos de la pédophilie endémique chez les juifs?
Il est extraordinaire de constater l’acharnement avec lequel les médias recherchent la moindre affaire de pédophilie concernant la sainte Eglise catholique, y compris celles datant de plus de 20 ans, ce alors qu’ils « oublient » de nous parler de la pédophilie endémique chez les juifs

Sans oublier les centaines de procédures disciplinaires et autres révocations d’enseignants de l’éducation nationale-maçonnique, chaque année. Le fait que la plupart des médias aient des actionnaires juifs ou maçons – ce qui en pratique revient au même – est évidemment la raison de cette désinformation.

demandons-nous si c’est réellement la pédophilie qui dérange les médias du système, ou si ceux-là ont une dent contre la sainte Eglise catholique et se servent de ce prétexte pour l’attaquer, à défaut de pouvoir trouver autre chose.

Il y a une infinité de sources disponibles pour prouver à quel point le problème de la pédophilie est massif dans le judaïsme. Nous pourrions aussi rappeler les noms des chantres de la pédophilie dans les années 70 : Kouchner, Lang, Cohn-Bendit, etc… Que des catholiques donc…

Cas de pédophilie chez des rabbins :

Rabbi Lewis Brenner ( 14 viols)

Rabbi Yaakov Yitzhak Brizel , premiere plainte en 1971, jugé en 1997

Rabbi Ephraim Bryks

Rabbi Shlomo Carlebach

Rabbi Perry Ian Cohen

Rabbi Yitzchak Cohen

Rabbi Ephraim Goldberg

Rabbi/Cantor Sidney Goldenberg

Rabbi Israel Grunwald

Rabbi at Hillel Torah

Rabbi Solomon Hafner ( 20 ans de prison pour Kidnaping d une fillette)

Rabbi Israel Kestenbaum

Rabbi Robert Kirschner

Rabbi Ze’ev Kopolevitch

Rabbi Baruch Lanner

Rabbi Jerrold Martin Levy ( 6 ans de prison pour avoir filmé un viol )

Rabbi Pinchas Lew

Rabbi Mordecai Magencey , radié de l odre des medecins

Rabbi Richard Marcovitz

Rabbi Juda Mintz ,..( le bien nomé...mdr)

Rabbi Avrohom Mondrowitz

Rabbi Melvin Teitelbaum , rapt et viol d un garcon de 14 ans

Rabbi Isadore Trachtman , mise en scene sado maso

Rabbi Hirsch Travis , medecin

etc etc etc

Écrit par : levy | lundi, 17 mai 2010

Micheline, vous ne connaissez pas la dernière?

Télétexte de samedi: Clotilde Reis est libre. Elle va devoir quitter dimanche l'Iran. Jugement: Condamnée à deux peines de 5 ans de prison commuées samedi à une amende de 300 mio de Tomans (285.000 dollars) par une décision de clémence.... Je me demande qui va payer pour cette arnaque?

Les "bonnes" nouvelles affluent de toutes parts... Le monde n'est pas ridiculisé?!!!

Écrit par : Patoucha | lundi, 17 mai 2010

Micheline vous avez le débarquement d'un Islamiste, qui a omis de se mettre en tête de la liste le Troll "Iman levy" MDRRRRRR

Tous ce petit monde est pédophile lu sur un site islamiste " Vis à vis de l’histoire, Rimbaud, Lamartine, Goethe et bien d’autres grandes personnalités ont subi probablement le même traitement discriminatoire que Hugo en raison de leur foi en l’Islam
prière et bénédiction sur lui

Prière et bénédiction sur la liste des pédophiles ci-dessus mentionnées MDR MDRRRRRRRR

Est-ce que le mariage d'un homme de 55 ans avec une enfant de 6 ans, déflorée à 9 ans, l'exempt du qualificatif de pédophile?

NB: à envoyer à Kouchner, Lang, Cohn-Bendit! Oseront-ils un procès en diffamation?

Écrit par : Patoucha | lundi, 17 mai 2010

Teufel, Micheline la réalité dépasse de la friktion, ja! Unt cette friction n'est pas câline, ni aide-soignante, nein! Elles dépassent l'affliktion aussi, pitoyables clowneries, ces institutions servent à quoi au fait? A part bien bouffer, unt mettre le pognonen dans les fouilles*? A chiquer la politique du grand échiquier mondialistenen?
Il defrait y afoir une manif mondiale, ja avant la fin de celui-ci dans son épok, épik, et nauséeuten! Leuten, retirez les joujoux de ces garnementen psykopathes, ja! Sinon ils n'auront pas seulement votre peau! Teufel!
Bien à vous Miiiichelliiiiine Teufel! ;-)

*Réelles banalités ja, que un ou deux certains viendront tiradés longuement!

Écrit par : Red baron | lundi, 17 mai 2010

Ils ont confirmé qie Clotilde Reis était des renseignements français...ceci explique donc cela et on ne peut pas comparer avec la situation de max goldi qui lui est emprisonné simplement parce que le fils du dictateur du pays dans lequel il se trouve n'a pas aimé la façon qu'on eu deux flics genevois de lui parler et de le menotter...C'est ballloooo quand même...en tout cas les 2 flics en question doivent être au fond du gouffre vu l'ampleur quâ pris l'histoire...

Écrit par : Lyonnais du 69 | lundi, 17 mai 2010

Mais à Genève il y a le non-Rabbin Jean-Pierre Garbade, qui lui n'a pas eu même d'amende après avoir violé 3 garçons mineurs !

Écrit par : Corto | lundi, 17 mai 2010

Cest quoi cette histoire Corto...je viens de regarder sur google ils disent rien de tel sur ce Mr Garbade...C'est quand meme chaud de passer sous silence le viol de 3 mineurs ...

Écrit par : Lyonnais du 69 | lundi, 17 mai 2010

L'interpétation des droits de l'homme à géométrie variable comme l'atteste cet événement de l'adhésion dudit pays au CDH pose évidemment problème. Jeter le bébé avec l'eau du bain ne résout pas ce problème. De toutes façons, on ne peut revenir en arrière.

Il est à espérer que dans ce rapport de forces établi dans le groupe, que ce pays soit jugé par ses pairs et que des actions effectives pour la liberté civile et politique ainsi que la libération de l'otage suisse. (Négocier autour d'une table ronde reste sensiblement différent que de se faire la guerre car tant qu'on se parle, on évite d'en arriver à la violence.)

Il faut préciser que la reconnaissance de la diversité au sein de différentes cultures est extrêmement important dans le monde contemporain, alors même certains aiment à bombarder de généralisations simplificatrices concernant la "civilisation occidentale", les "valeurs X ou Y", etc pour finir par lancer une djiad contre la Suisse grâce à des constructions intellectuelles grossières en engendrant de la violence contre un de ses ressortissants expatrié.

Promouvoir et défendre les droits de l'homme devrait surtout éviter ce genre de cynisme!!! Il est sincèrement très triste de constater que la fiction dépasse la réalité de pareille manière ... De qui se moque-t-on?

Écrit par : Micheline | lundi, 17 mai 2010

Ce qui est intéressant dans cette discussion courageuse, c'est bien la possibilité de parler de cynisme, ce qui signifie que les valeurs universelles, indivisibles et transversales des droits de l'homme ont un sens et que des institutions qui les incarnent doivent exister mais il faut combattre les dérives de certaines nominations et non pas tomber dans la naîveté de croire que le fait d'appartenir à une telle institution fera que ces états criminels feront "les efforts nécessaires en suivant des résolutions et recommandations".

Pour preuve que les droits humains appellent une conscience éthique de la chose politique, c'est que des dissidents s'élèvent dans toutes les sociétés, même dans celles décriées, et souvent aux dépens de leur propre sécurité.

Ce qui est problématique, c'est que ce soit le gouverneur, le Ministre, le chef militaire ou le chef religieux à être le porte-parole de certaines croyancces cyniques. Autrement dit, si un état terroriste a sa voix dans une instution officielle de cet acabit, ses émissaires se feront les garants de cet "ordre" et leurs homologues d' autres pays se doivent de les "respecter au nom du relativisme culturel" de bon ton en vigueur dans ces discussions de salon ...

(Moi, j'aimerais pas être dissident dans certains de ces pays représentés dans les plus hautes sphères de la diplomatie mondiale!)

Max Göldi, 668 jours ...

Écrit par : hello | lundi, 17 mai 2010

Micheline, la liste exhaustive ci-dessus est purement insultante, il y certes peut être le nom de quelques Rabbins inculpés dans des affaires, mais également les noms de Rabbins exempts de tout soupçons de quoi que ce soit ! dés lors veuillez ou vérifier la recevabilité de ce commentaire ou à défaut de l'effacer !

Merci

Écrit par : Corto | lundi, 17 mai 2010

@ Corto : merci pour l'info! Je me demandais ce que ledit commentaire faisait dans mon blog et l'article en question. Il n'est pas dans mon habitude de supprimer un message mais quand il déborde ainsi le sujet, surtout si dans le but de diffamer gratuitement. Alors, je suivrai votre judicieux conseil.

(Pour ce qui est du relativisme culturel, j'en ferai un autre billet bientôt.)

Écrit par : Micheline | lundi, 17 mai 2010

OK, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Mais il faudrait que les états démocratiques quittent cette institution, quitte à créer un autre structure digne de la défense des droits de l'homme, laissant ceux qui les bafouent quotidiennement et systématiquement. Si les discussions autour de la table des négociations rendaient la liberté au citoyen suisse en otage, ce serait déjà un succès. Mais cessons cette hypocrisie organisée!

Écrit par : Abdul | lundi, 17 mai 2010

Tiens, une nouvelle enfin "bonne" : Max Göldi serait libéré le 12 juin. En toute logique, c'est la durée des 4 mois de détention. Selon une dép^che de l'ATS, on apprend d'aujourd'hui :

" Selon l'avocat de Max Göldi, seuls huit des 53 jours passés en prison par son client entre juillet 2008 (10 jours lors de son arrestation) et en septembre 2009 (43 jours lors du kidnapping, selon les autorités suisses, ou la "mise en sécurité" selon le régime libyen) ont été pris en compte par la justice libyenne.

«Max Göldi sera libéré le 12 juin, date à laquelle s'achève sa peine de prison», a déclaré Me Salah Zahaf, affirmant que «rien n'a changé concernant la situation de son client». «Il lui reste seulement 25 jours à passer en prison. Nous avons déjà engagé les procédures pour préparer sa libération le 12 juin», a-t-il ajouté.
M. Göldi avait été arrêté en juillet 2008, en représailles à l'arrestation à Genève d'Hannibal Kadhafi sur une plainte de deux domestiques l'accusant de mauvais traitements. Après 53 jours en prison, Max Göldi et son compagnon d'infortune Rachid Hamdani avaient été libérés mais interdits de quitter le territoire libyen.

Ils s'étaient alors réfugiés à l'ambassade helvétique à Tripoli. M. Hamdani avait pu quitter la Libye le 23 février, tandis que M. Göldi avait quitté la veille l'ambassade pour se rendre aux autorités libyennes et purger une peine de quatre mois de prison pour «séjour illégal» en Libye.

Me Zahaf avait déclaré fin mars que la police libyenne «n'avait pas suivi les procédures légales» au moment de l'arrestation de son client."

Écrit par : Philippe B. | mardi, 18 mai 2010

Soudan : trois employés de l’ONU enlevés au Darfour, si la Libye n'est pas dans le coup, je me les coupes !

mardi 18 mai 2010

Selon la télévision « Al Arabiya », trois employés des nations Unies au Darfour, ont été enlevés ce mardi. La tension est vive au Soudan en général après l’arrestation, ces derniers jours, de l’islamiste Hassan Tourabi, qui s’est retourné contre son ancien allié Omar Al-Bachir, le président soudanais. Dans le Sud séparatiste, la tension est également montée d’un cran à l’approche du référendum d’autodétermination. Le régime de Khartoum est accusé d’alimenter la tension au Darfour pour détourner l’attention et retarder le référendum, à défaut d’en modifier l’issue.

Écrit par : Corto | mardi, 18 mai 2010

@ Corto : merci pour l'info! Je me demandais ce que ledit commentaire faisait dans mon blog et l'article en question. Il n'est pas dans mon habitude de supprimer un message mais quand il déborde ainsi le sujet, surtout si dans le but de diffamer gratuitement. Alors, je suivrai votre judicieux conseil.

(Pour ce qui est du relativisme culturel, j'en ferai un autre billet bientôt.)

Ecrit par : Micheline | lundi, 17 mai 2010

Écrit par : Corto | mercredi, 19 mai 2010

Oui, le sort d'humanitaires, délégués d'organismes internationaux tels qu'ONU, Unicef, etc, reste problématique dans certaines régions et comme le dit mon ami RedBaron, "la réalité dépasse de la friktion, ja! Unt cette friction n'est pas câline, ni aide-soignante, nein! Elles dépassent l'affliktion aussi, pitoyables clowneries".

De l’autre côté de la frontière, le Tchad, un des 10 pays les pauvres de la planète, est lui aussi agité par des troubles qui ont déplacé 90 000 personnes.

Ces déplacés viennent s’ajouter aux 200 000 réfugiés venus du Soudan. Cet afflux de 200 000 réfugiés soudanais au Tchad oriental, dont les deux tiers sont des femmes et des enfants constitue un véritable fléau, tant leurs conditions de vie sont ininmaginables.

Pour ce qu'il est des 3 employés de l’ONU enlevés au Darfour, monnaie courante, illustre bien la catastrophe humanitaire.

En effet, la toute-puissance de la Lybie dans ces pays est extrêmement forte, absolue en fait!

Écrit par : Micheline | mercredi, 19 mai 2010

Triste de constater que le cynisme le plus abjecte réussisse à prendre place dans une institution incarnant les droits humains par un Etat terroriste. La Suisse na rien d'autre à vendre que ses bons offices ... alors, elle reste frileuse dans ses négotiations, s'aplatit devant l'arogance de quelques potentats vulgaires. Les ressoritssant suisses à l'étrangers qui se trouvent en difficulté le disent souvent.

La Suisse est habituée à injecter du poignon à haute dose à des pays sous perfusion mais n'a rarement voix au chapitre. Sa représentation à l'ONU en est un signe : suite à une résolution (de Cuba, pour ne pas citer le pays-membre) qui prétendai qu'il y avait trop d'Occidentaux à occuper des postes, la Suisse n'a même pas eu la bonne idée de riposter avec un contre-objet ... de mensonges en fausses vérités, les dictatures du monde imposent leur loi au détriment des négotiations tentées pas les états démocratiques!

La solution n'est natruelement pas de jeter le bébé avec l'eau du bain mais de se battre !!!

Un Africain du Nord ouest

Écrit par : Manjit | mercredi, 26 mai 2010

"La Suisse na rien d'autre à vendre que ses bons offices ... alors, elle reste frileuse dans ses négotiations, s'aplatit devant l'arogance de quelques potentats vulgaires."

Manjit, nous allons vous voir vous indigner souvent car il n'y a pas que la Suisse qui s'aplatit devant l'arrogance de ces nombreux et non quelques potentats vulgaires. Les politiciens ont pris à leur compte la position de la prière face à la Mecque!

Écrit par : Patoucha | mercredi, 26 mai 2010

676 jours que Max Göldi fait les frais d'une injustice crasse, victime d'un terrorisme d'Etat érigé en héraut des droits de l'homme ... je suis indignée tout comme vous Patoucha devant ces ronds-de-jambe et la cuauté du sort d'hommes victime de ce genre d'individu. Bien à vous!

Écrit par : Micheline | mercredi, 26 mai 2010

Après la Lybie, c'est au tour de la Suisse de présider l'assemblée générale de l'ONU. L'Iran menace toujours d'entrer dans le sérail des droits de l'homme pour en prendre le pouvoir aussi tout en se fichant des personnes discriminées dans leur parole et le droit d'exister ... et viennent alourdir le nombre de réfugiés politiques dans notre pays.

Pourtant, à l'occasion de la 15e session des droits de l'homme à l'ONU-Genève, il y a une différence de taille : il est en effet paradoxal de constater que deux ONG basée à Genève se soient vues enlever leur statut consultatif auprès de l'ECOSOC de l'ONU à cause des pays les plus concernés par la violation des droits de la personne humaine sans que personne ne s'en offusque!

Écrit par : heidi | dimanche, 26 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.