UA-105021232-1

vendredi, 31 décembre 2010

Restauration et Réveillon

 

37905672.jpg

Le dernier jour de l’an, Genève commémore la Restauration tôt le matin sur la Promenade de la Treille, quelques heures avant de fêter le passage à la nouvelle année. L’épisode est aussi important dans son histoire que la date du 1er juin – moment où notre république devient suisse - mais mystérieusement il a moins marqué les esprits au point de passer presqu’inaperçu.

 

La particularité de cet événement ? Annexée à la France, Genève n’était pas moins que le chef-lieu du département du Léman. Or, le 31 décembre 1813, elle réussit à se débarrasser de l’occupation militaire française pour redevenir  indépendante, fidèle à elle-même, ce grâce au concours des troupes autrichiennes, qui s’empressèrent de mettre sur pied un gouvernement provisoire. L’ancien ordre fut restauré et l’époque de l’assujettissement révolue.

 

bonne-annee-2011_428x321.jpg

L'année 2010 révolue, avec une décennie du nouveau millénaire désormais enterrée, il reste à souhaiter un joyeux réveillon à tous les fêtards non las de se restaurer sans fin ainsi qu'à s'exprimer mutuellement les meilleurs voeux pour l'an neuf. 

 

vendredi, 24 décembre 2010

Michel Onfray et Sigmund Freud : lutte à mort entre philosophie et psychologie

Les-philosophes-Raphael-300x223.jpgLe très prolixe philosophe Michel Onfray a signé un pamphlet contre le fondateur de la psychanalyse, Sigmund Freud : Crépuscule d’une idole, l’affabulation freudienne.

Brillant créateur d’universités populaires à Caen, où il tâche de rendre accessible la philosophie à tous afin de démontrer qu’elle s’ancre dans la vie, conditio sine qua non à son existence, le philosophe tend à démonter que la psychologie est une gageure autant qu’à démontrer la supériorité du génie philosophique sur toute connaissance empirique subjective. On sait pourtant que Freud ne se prenait pas pour un philosophe, sa pratique ne se résumait pas en une théorie scientifique; l'écoute devint l'élément fondamental de cet art  nouveau de la parole, mis en place après qu'une patiente lui demanda de se taire lors d'une consultation.

À part certaines assertions malheureuses – Kant est le précurseur du nazi Adolf Eichmann « parce qu’il se proclamait kantien »; les trois religions monothéistes résidaient en des entreprises essentiellement génocidaires, etc. – il ne faudrait pas ignorer la pertinence de son œuvre anti-freudienne.  

Le point de Godwin atteint, on se dit qu’on est toujours le fasciste de quelqu’un! Le philosophe cite justement une lettre du père de la psychanalyse adressée à Mussolini où il exprime son désir de tuer la figure paternelle des Juifs incarnée par le fondateur de la table des Lois, Moïse l'enfant trouvé ayant connu un destin hors du commun, malgré une volonté d’affirmer sa judéité foncière. Chacun commet son Oedipe comme il peut ! ... Cette réaction psychologique s’inscrit bien évidemment au moment où le nazisme s’installe au pouvoir (n’oublions pas que l’Etat personnifie la violence légitime par excellence !)  

 

L’athéologie de Michel Onfray veut peut-être nous mettre en garde contre toutes les dérives des idéologies, quelles qu’elles soient. Là où son entreprise échoue est quand le philosophe tient systématiquement à se référer à la vie personnelle du psychanalyste (laquelle nous reste inconnue, sans vérification indubitable, secrète). L’homme reste certes un tas de secrets qu’il emporte dans sa tombe mais une telle réflexion tend tout de même à nous interroger sur les relations entre logique et psychologie, représentation du monde et réalité, impressions provenantConscience-vue-par-les-philosophes.jpg des sens et concepts objectifs, perceptions et idées, connaissance empirique ou vérité mathématique, imaginaire et raison.

 

Rien que pour cette raison, la lecture de Crépuscule d’une idole, l’affabulation freudienne constitue une pierre d’achoppement pour la construction de la personnalité dans la manière de mener sa barque. Si les interprérations psy restent souvent fumeuses, c'est parce qu'elles ne font que refléter un point de vue très circonstancié, qui existe seulement dans la tête du locuteur investi de la mission herméneutique, sans relation avec l'extérieur, un sens qui dépasse les pulsions causées (lois du milieu, rapports de force établis, intentionnalités, stratégie) !

 

René Descartes, auteur du premier texte en français moderne, n'affirmait-il pas qu'il vaut mieux changer ses désirs que l'ordre du monde? Cette vérité ne renferme en effet aucun contenu psychologique, mais seulement un devoir d'éviter l'erreur par manque de discernemnent, base intellectuelle pour construite une morale qui tienne la route.

 

pompom.jpgLe temps des fêtes est arrivé ... C'est aussi une vérité. Qu'elles soient belles pour toutes et tous, prélude à plus de paix dans le monde, à plus de créativité et parallèlement à moins d'angoisses handicapantes!

 

 

 

 

 

14:42 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : philosophie, psychologie, freud, onfray | |  Facebook

dimanche, 12 décembre 2010

Brèves 2010 : le caricaturiste DILEM récompensé

 

dilem2010.jpgLe célèbre caricaturiste algérien Ali Dilem a été primé cette année, le 11 octobre, avec l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres. Lui qui aime à préciser que « le dessin de presse, c’est quelque chose de très simple à lire en plus quand c’est du domaine du contestataire » en sait long sur les relations houleuses entre pouvoir et raison, soldées par ... 56 procès.

 

Mais sa renommée internationale lui a tout de même valu d’être distingué, malgré ses déboires avec la justice. Dilem a su aussi à ses heures illustrer la Suisse ( cliquer ici ).

 

La liberté d’expression reste toujours le problème N°1 dans notre société. Le plus grand nombre de crimes commis - hormis ceux qui sévissent dans le premier cercle, entre proches – sont de cet ordre. On se souvient l’étrange destin du caricaturiste danois du prophète Mahomet, Kurt Westergaard, brûlé vif près du journal où il travaillait et dont le présumé coupable, un islamiste somalien, proche des responsables d’Al-Qaida en Afrique de l’Est, vient d’être jugé. Certains ne se sont pas gênés de rappeler « qu’Allah nous observe sur chacun de nos actes et chacun sera rétribué en fonction de ceux qu'il aura posés. Ne brisez pas cette chaîne. Qu'Allah vous récompense!» dilem.jpg

 

Pourquoi se réjouir de cette distinction pour le dessinateur du quotidien algérien Libération? Parce qu'elle nous révèle à quel point  l'expression de l'opinion publique permet de dégager l'intérêt général au-delà de la somme des intérêts particuliers formant la doxa. Face à la lâcheté des dirigeants politiques, le journalisme comme le dessin peuvent encore investir un rôle démocratique attendu et si souvent trahi. La paix se fait peut-être à ce prix, une distinction artistique, une nomination, un honneur (à l'image inverse des humiliations, amendes et condamnations subies injustement pour délit d'opinion).

 

18:28 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : culture, caricature, politique, ali dilem | |  Facebook

mercredi, 01 décembre 2010

Il neige, il neige ...

neige2.jpgGenève ne cesse de se réveiller sous un manteau de neige jusqu’à constituer le sujet principal (littéraire, polémique, social, esthétique) de nos conversations quotidiennes et la une de l'actualité.

 

Comme à l’accoutumée, on aime bien sortir des dates genre « du jamais vu depuis … ». L’émission de Pascal Décaillet rappelle l’hiver de 1985 ; je me souviens vaguement que Genève avait emprunté à la Chaux-de-Fonds (NE) ses ustensiles sophistiqués pour venir à bout des obstacles à la fluidité du trafic. L’aéroport reste encore fermé.

 

Un certain apaisement perce pourtant dans les moeurs ambiantes. On peut savourer ces paysages lumineux, féériques ... La lenteur et le silence inscrites par l'intempérie peuvent nous faire recueillir sur les paroles de Neige dans le recueil Dernières amarres, de l’auteur-compositeur, poète et fondateur de l’Académie romande, Pierre ALAIN :

 

 

 

  

 

Il neige

Il neige

Il neige

Il neige aux quatre vents

Il neige blanc sur noir

Il neige blanc sur noir

De haut en bas

De bas en haut

Dehors

Dessus

Dessous

Dedans

Il neige à n’y pas croire

Il neige sans arrêt

Il neige éperdument.

 

 

 

 

 

20:23 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : la neige, genève, aéoport de cointrin, pierre alain, lumières | |  Facebook