UA-105021232-1

lundi, 10 janvier 2011

La sécurité n'est pas (encore) un acquis

C’est avec une belle énergie qu’on commence le nouvel an ! Le thème de la sécurité ou plutôt de l’insécurité est de nouveau au centre de nos débats publics ou discussions quotidiennes. Faute d’une pensée claire en la matière ainsi qu’en des solutions concrètes pour mettre fin à la criminalité importée, force est de constater que l’insécurité nous guette, gagne du terrain et continue à poursuivre beaucoup d’entre nous, que ce soit l’insécurité alimentaire, économique, professionnelle …

 

Pierre Maudet, seul élu de droite à l’exécutif de la Ville de Genève, prend en considération ces problèmes et tend tous ses efforts pour parvenir à une pleine sérénité en ville (malgré le peu de moyens octroyés lors du dernier exercice budgétaire).

 

De son côté, Michel Chevrolet, candidat au Conseil administratif, affirme cette volonté haut et fort : « En ma qualité de citoyen, je n'ai pas entendu le message politique fort attendu. Figaro est passé par là, il ne restera pas ici. Et après ? Plainpalais serait devenu la nouvelle priorité. Ces derniers mois ce qui est devenu une évidence, comme l'avait si bien relevé la Direction de la Police, c'est que le tourisme criminel est facilité par la libre circulation des personnes et la situation géographique de Genève. La redistribution du cahier des charges et des missions est en route, un projet nommé Phénix selon le Conseil d'Etat, un nom malheureusement révélateur de la situation critique dans laquelle nous nous trouvons. Visiblement, actuellement le travail administratif de nos policiers s'accroît, et rien ne change entrepris pour inverser ce mouvement contreproductif à la sécurité de nos citoyens. Remettre les agents en rue doit demeurer la priorité, la prévention, la répression et le message sécuritaire passe pas là. »

 

Un encart d’un parti très à cheval sur les questions de la sécurité en appelle aussi à des mesures concrètes, cassant ainsi la culture de la langue de bois. Par un cri interrogatif « Assez d’être tondus ? », il propose de consigner nos acomptes provisionnels 2011 sur un compte abrité par le 3e pouvoir ( Compte 14AO1583 UDC / ccp 12-2-1 en faveur de A 3257.18.31 Pouvoir judiciaire ). Si on en a marre d’être tondus comme des moutons par l’industrie du cambriolage, dans la rue, au volant à cause de taxes injustices infligées aux conducteurs qui déjà paient leur macaron sans pouvoir se parquer, par l’assurance maladie obligatoire la plus chère de Suisse, par la concurrence déloyale transfrontalière, par le fisc genevois qui n’a de cesse d’étrangler la classe moyenne tout en faisant des cadeaux fiscaux aux plus nantis, entre autres, alors il apparaît nécessaire de réagir afin que les autorités se remettent au service du citoyen et non l’inverse. Il n’est pas inutile de rappeler le bon mot du philosophe Hobbes : «  pour échapper à l’insécurité inhérente à l’état de nature, les hommes ont décidé de signer un pacte. Ils sont décidés de  transférer l’ensemble de leurs droits et de leurs biens à une puissance indépendante (le « Léviathan »). Sa   volonté sera désormais la leur. »

1004-mix-A.gif

21:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : la sécurité, la police, la politique, genève | |  Facebook

Commentaires

Cet été Maudet est passé, un dimanche après midi, devant 7 groupes de joueurs de bonneteau sur le quai du Mont-Blanc, comme les autres politiciens il a fait semblant de ne rien voir!

Délinquance à Genève, politiciens tous complice!

Les voleurs de sacs sont libérés le lendemain, idem pour les dealers!

Les joueurs de bonneteau sont gardé 1 heure au poste!

Tous remercient la classe politique, la justice et la police pour leurs précieuses collaborations, 2010 à été une très bonne année, mais rien face à 2011!

Écrit par : dominiquedegoumois | mardi, 11 janvier 2011

Les joueurs de Bonneteau viennent en voiture( plaque étrangère) faciles à repérer. Comme ils sont toute la journée en train d'arnaquer les gens, pourquoi nos chers agents ne leur mettent pas des amendes et ceci toutes les 90 minutes(ils n'ont pas le temps de recharger leparcomètre ou changer le risque de la zone bleue). Oui, je le dis il faut les harceler avec nos lois et règlements que les fonctionnaires nommés par nos politiciens fobt si bien avec les travailleurs de ce Canton ! Mais bien sûr j'oubliais, les amendes ne seront jamais payées car on ne sait pas où les envoyer. Donc retour à la case départ : Impunité totale.

Écrit par : Suissitude | mardi, 11 janvier 2011

Moi, je suis naturalié depuis peu. Mais je vois que les poilitiques n'ont pas d'intérêt à changer parce qu'ils font leur beurre sur la délinquence impunie, sinon ils n'auraient plus rien à faire, rien à promettre, rien à venter. Leur seul but est le pouvoir mais sans rien faire. Au sujet de Maudet, c'est son initiative "j'y vis, j'y vote" est bien, de même que sa "politique d'intégration". Malgré tou, veillez à ne pas naturaliser nimporte quoi! La criminalité importé comme vus le dite, Madamde Micheline, ne doit pas être intégré. C'est pourquoi le conseiller national africain qui a frodé doit être puni comme il se doit et ne pas bénéficier de circonstance atténuantes, de favoritisme par rapport à d'autre Suisses qui ont fôté comme lui. Je me méfie du socialisme vu les dégât faits dans d'autre pays; alors je voterai les 3 de droite. Bonne journée!

Écrit par : Khalié | mardi, 11 janvier 2011

Dire que l'insécurité n'est qu'un sentiment diffus, c'est l'apanage d'une certaine caste politique bien-pensante dont les noms sont bien connus, au mépris des citoyens-contribuables et des lois en vigueur. Des subventions et des postes dans des communes en dépendent et c'est là que le bât blesse, à double titre. Il faut combattre cet état de choses!
Bien ce blog!

Écrit par : ya-sager | mardi, 11 janvier 2011

@ dominiquedegoumois : comment voyez-vous les sanctions ou la prévention envers ces récidivistes tant il est vrai qu'il n'est pas normal de libérer au bout d'une heure tout violeur de règles sociales élémentaires?

@ Khalié : où avez-vous appris le farnçais? On se demande si l'intégration est réussie tant vous maîtrisez mal la langue de Molière, fer de lance d'une réelle insertion sociale. Sans rancune.

Écrit par : Angie | mardi, 11 janvier 2011

Bonjour "dominiquedegoumois", "Suissitude", "Khalié", "Angie", la sécurié est un besoin vital autant que celui de respirer ou manger. Pierre Maudet est un excellent magistrat, seul dans son rôle; son charisme, son intelligence, sa perspicacité sont essentiels à la gestion politique de la cité.

Oui, la sécurité reste problématique et les efforts civiques, politiques doivent tendre à sa réalisation; ce qui fait obstruction, ce sont certains mécanismes en place qu'il faudrait changer. Notre démocratie possède pourtant tous les outils pour y remédier.

En ce qui concerne l'intégration, c'est un sujet que je traiterai dans un autre article.

Belle journée à tous mes lecteurs, fidèles comme occasionnels!

Écrit par : Micheline | mercredi, 12 janvier 2011

"que les autorités se remettent au service du citoyen et non l’inverse."... "Hobbes: "...

Il est toujours amusant de lire une citation appelée au renfort d'une opinion exactement contraire...

Écrit par : carlos | mercredi, 12 janvier 2011

Bof, le pacte de Hobbes ressemble furieusement au contrat social de Rousseau ... La sécurité est l'affaire de tous et ça commence par soi-même!

Écrit par : bofitude | vendredi, 14 janvier 2011

La sécurité n'a jamais été acquise et je ne pense pas que les chemins du moyen âge fussent plus sécurissant pour le voyageurs que les rues des cités d'aujourd'hui !
Quant à sous entendre qu'un Pierre Maudet (dominiquedegournois) devrait intervenir lorsque, d'aventue en promenade il croise des arnaquants au bonneteau, est.ce une suggestion bien sérieuse et de surcroit serait-il dans son rôle ?
La sécurité est un droit légitime pour chacun dont malheureusement aucune autorité sous quelque latitude ne détiend le solution miracle n'en déplaise aux adeptes du yaka et du politique tous pourris.
Utilisons pleinement et fermement les outils que nous offre notre démocratie sans laisser la haine guider nos actions.
Et pourquoi ne pas commencer par faire preuve d'un peu de tolérance envers un nouveau citoyen qui n'hésite pas à s'exprimer plus haut (khalié) malgré une connaissance "encore" relative de l'hortograhe !

Écrit par : GHP | vendredi, 14 janvier 2011

Maudet est vraiment un fin politicien. Ses dernières analyses ET prises de position sur la sécurité le prouvent quoiqu'en disent les envieux ou ses adversaires de jeu. L'armée de grand-papa ne peut combattre la cybercriminalité, etc.

Écrit par : Laure | mardi, 18 janvier 2011

L'insécurité ce ne sont pas que les vols, arnaques ou deals mais encore les incivilités cotiyennes : tags, dépréfations, crottes de chien, déchêts laissés dans les parcs publics après des bolletons, des injures ici et là... Bref liste non exhaustive. P. Maudet a montré dans sa dernière intervention qu'il était excellent dans l'analyse et dans la communication.

Écrit par : Sirène | mardi, 18 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.