UA-105021232-1

dimanche, 06 février 2011

Les caricatures de Mahomet valent 9 ans de prison au détracteur criminel somalien

K.W1.jpgQuand la caricature dépasse la réalité … Muhudiin Mohamed Geeles, ressortissant somalien âgé de 29 ans, a été condamné ce vendredi à 9 ans de prison par le tribunal d'Aarhus pour tentatives de terrorisme et d’assassinat.

Celui qui est surnommé « l’homme à la hache » par les journaux danois suite à un assassinat commis au Kenya qui le fit rapatrier au Danemark pour y être jugé, tenta, à l’aide d'une ... hache et d'un couteau, le 1er janvier 201, d’occire  Kurt Westergaard (cliquer ici), le dessinateur danois dont la caricature de Mahomet avec un turban en forme de bombe avait été publiée en 2005 dans le quotidien Jyllands-Posten (dessin de gauche). Pour sa défense, le Somalien justifia son geste en précisant que son intention n’était pas de tuer le caricaturiste mais plutôt de l’intimider et de le contraindre à cesser de se vanter d’avoir offensé le prophète Mahomet et ses disciples musulmans en le représentant ainsi.

Outre le fait que l'exercice de l'intelligence pose problème à certains et que la liberté d'expression reste parmi les droits les plus menacés dans le monde, surtout dans les cas où des vérités (pas toujours bonnes) sont dites, on le voit avec cette sordide histoire, l’intégration ne peut être pas le seul fait d’un corpus de traités juridico-politiques qui se passerait de la volonté de l’individu à intégrer les règles du pays d'accueil. À Rome, fais comme les Romains! Alors que la mère de Muhudiin Mohamed Geeles était arrivée de Somalie au Danemark en 1995, lui-même était venu peu après, adolescent, et avait bénéficié un permis de séjour en 1997 au titre du regroupement familial.

C’est la première fois qu’un tel  chef d’inculpation est retenu dans le pays scandinave. Il est question en outre dans cette condamnation d’expulser le criminel dans son pays d’origine.

K.W2.jpg

Commentaires

La liberté d'expression est le droit le plus menacé en ce monde, surtout quand elle s'appuie sur des analyses et propos pertinents, au-delà des clichés et rapports de force établis.

Le Maghreb et bientôt d'autres pays africains après 50 ans d'indépendances et de dicatures sanglantes nous montrent une belle leçon en la matière.

Soyons solidaires avec les Tunisiens et les Egyptiens :

http://www.rue89.com/2011/02/06/en-egypte-la-chasse-aux-journalistes-cest-un-espion-tuez-le-189288

Écrit par : François T. | dimanche, 06 février 2011

Article prémonitoire des attaques contre Charlie Hebdo et un mois plus tard, au Danemark, en ce we de la Saint-Valentin ... L'exercice de la critique de la raison demeure le plus périlleux en ce monde empli d'obscurité, robotisé à outrance, vidé de sa substance !

Le doute permet la réflexion alors que le dogme tue l'être et la liberté de penser selon les lois de la raison.

Comment peut-on en arriver là à une époque des plus civilisées et éduquées de l'histoire ? Le paradoxe semble être insoluble.

Écrit par : Philippe B. | dimanche, 15 février 2015

Les cibles sont claires à Paris comme à Copenhague: les chrétiens qui ne baissent pas la tête et les juifs en général.

Écrit par : archi-bald | dimanche, 15 février 2015

Les commentaires sont fermés.