UA-105021232-1

lundi, 23 mai 2011

Le soirées de la rime

Mascotte.jpg

Mardi 24 mai se produira à 21 h 00 (restauration dès 19 h 30) au Palais Mascotte à l’occasion des Soirées de la rime,  Pierre ALAIN, dit « Père la Lune », fondateur de l’Académie Romande ( cliquer ici ).

« Le Palais Mascotte se situe au centre du quartier des Pâquis, célèbre quartier chaud de Genève. C'est la première discothèque de la ville ouverte en 1887. Les artistes internationaux dont Brel, Brassens ou encore Gainsbourg de passage dans la cité de Calvin, ne manquaient pas de s'y rendre, appréciant son ambiance de douce décadance. Un accordéon ou un piano rythmaient une tendre nostalgie. Il inspira de nombreux compositeurs et interprètes, dont Jo Johnny célébrité Genevoise des années 30, qui reviendra en exclusivité en 2008 interpréter ses mêmes chansons.  Après dix ans de fermeture, le Palais Mascotte propose désormais trois étages dédiés au spectacle vivant et à la gastronomie, dans une formule Cabaret Burlesque à la parisienne, des concerts et spectacles locaux et d'ailleurs, dans un décor d'avant-guerre. »

Venez nombreux (sans oublier de réserver au 022 741 33 33) !

 

21:49 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

International artists including Brel, Brassens, Gainsbourg or visiting the city of Calvin, not wanting to go there, enjoying the atmosphere of sweet decadence.

Écrit par : strategy games | mardi, 24 mai 2011

N'en déplaise à l'étrange "strategy games", le Palais Mascotte se prête merveilleusement au soirées littéraires. L'écrivain Pierre ALAIN a animé hier un moment inoubliable. Entendre réciter ses textes accompagnés au piano nous a tous transportés. Lisez son oeuvre en silence ou en musique!

Votre histoire-fiction ne rime à rien. Les artistes tels que Gainsbourg, Brel ou Brassens, qui ont hanté les cabarets de l'époque, auraient certainement apprécié s'y produire!!!

Écrit par : Crassus | mercredi, 25 mai 2011

International artists including Brel, Brassens, Gainsbourg or visiting the city of Calvin, not wanting to go there, enjoying the climate of sweet decadence.

Écrit par : crazy taxi game | jeudi, 17 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.