UA-105021232-1

jeudi, 02 février 2012

La neige à Genève

 

La vague de froid polaire qui s'abat sur notre pays ne finit pas d'envoyer des couches d'or blanc qui ont l'art de transformer le paysage!

Apaisant le spectacle du linceul blanc drapant êtres vivants et choses, un peu comme s'il adoucissait les moeurs  ...

Les -8°C vont probablement être atteints demain et l'on ose encore inventer des théories du réchauffement climatique destinées à faire peur ... L'unique consolation réside dans le fait qu'on n'a aucune emprise sur le temps qu'il fait (ni le temps qui passe, hélas!), et par conséquent, qu'on ne se déclare pas la guerre à cause de ce phénomène indépendant de notre volonté.

rechauffement_climatique-87714.gif

 

 

15:59 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Un petit poème siérait mieux à la magie qu'apporte l'or blanc. Mais c'est une vérité bonne à entendre : on ne peut argumenter sur le temps qu'il fait et encore moins se foutre sur la gueule parce que chacun voudrait tirer la couverture à soi selon ses caprices du moment.

Écrit par : vive-le-vent | jeudi, 02 février 2012

ça frisera les - 10°C ... l'hiver est bien là ... comme en 1956 quand les lacs suisses étaient glacés ... et les étés de moins en moins chauds durablement (qu'on se souvienne du mois de juillet 2011 complètement pourri)!

"Couvrez-vous, buvez et mangez chaud, et ne sortez qu'en cas de nécessité!", dixit le bon docteur! Le bon sens vaut bien plus que toutes les théories fumeuses.

Écrit par : cristaldeverre | jeudi, 02 février 2012

L'être humain est soumis inconsciemment à son environnement immédiat. Le manteau neigeux cache bien des misères, et compte tenu de sa couleur blanche il devrait redonner le moral aux gens déprimés voir plus.

Et bien non! Bien de ceux-ci continuent leur déprime, il en est même qui se couchent lors des chutes de neige.

Concernant le réchauffement climatique constaté depuis un siècle avec la fonte des glaciers, la diminution des surfaces glacées notamment dans l'océan glacial arctique avec des températures en hausse en moyenne de 6°...

Le changement climatique ne s'évalue pas au pied de sa porte mais sur la globalité de la terre. Des scientifiques sont inféodés à certains trusts, sinon ils ne peuvent vivre, alors ne soyons pas étonnés que certains mentent en affirmant qu'ils sont indépendants et qu'ils ont constaté que..

Certains chercheurs et scientifiques ne nous ont-ils pas affirmé que certains médicaments étaient bon pour la santé? Certains scientifiques ne nous ont-ils pas affirmé que les centrales nucléaires étaient parfaitement sécurisées?

Alors la fonte des glaciers des alpes, ce sont des mirages pour hallucinés?

Des îles sont évacuées, car l'eau se dilate même avec un "réchauffement" de 1 ° les gens quittent les lieux c'est un constat. Les amplitudes de températures sont elles aussi un constat; comme le sont également le nombre de tornades et d'ouragans dans le monde qui ont fait largement des dégâts et des millions de victimes.

Un été pluvieux est très joli; la nature pleure assez souvent en regardant cet être humain qui n'a qu'une perception limitée, des phénomènes très naturels. Demandez à un escargot ce qu'il pense de la pluie d'été. Tiens, à une morille qui n'a pas eut assez d'eau pour se développer et ainsi venir dans nos assiettes nous titiller les papilles..

Bonne journée à l'extérieur, hors des villes et villages, afin de goûter au plaisir de la nature qui "s'exprime" et si la bise est très forte, écoutez ce qu'elle vous indique surtout dans la forêt la nuit..

Écrit par : Pierre NOËL | vendredi, 03 février 2012

Merci Pierre Noël pour ces explications scientifiques teintées de poésie.

Vous savez toujours excellemment briser le monde des apparences pour faire éclater les réalités qui s'y cachent.

Les milieux académiques sont soumis, il est vrai, à des rapports de force sans pareil. La vérité n'est pas la seule valeur recherchée; il faut avoir raison pour écraser les tenants des théories adverses si on veut sauver sa peau.

Ainsi va la vie ...

Au plaisir de vous retrouver! Belle journée à vous loin des bruits de la ville, au sommet d'un monticule enneigé et ... ensoleillé si possible!

Écrit par : Micheline P. | vendredi, 03 février 2012

C'est moi qui vous remercie pour votre blog, et vos articles qui laissent toujours la place aux commentaires. Je suis bien trop fénéant pour créer un blog et surtout le gérer.Donc, chapeau bas...

Juste un mot concernant le climat, je suis très proche de la nature, ce que je constate est terrible, notamment pour ce qui concerne la flore et la faune ou les bouleversements sont visibles et à portée de tous.Des abeilles aux moineaux, des lièvres aux perdrix, les migrateurs, les décalages des saisons sont une réalité mortelle.

Le premier, j'aimerai me tromper et ainsi, donner raison aux détracteurs du changement climatique. Je n'ai aucun intérêt à dénoncer, que nous sommes bien les responsables de ce qui est un constat.Le climat se réchauffe, les glaciers fondent, et la mer augmente doucettement de volume même avec 1° ce qui est important à l'échelle de la planète et du temps..

Avec mon père nous étions apiculteurs amateurs, ce faisant nous étions un peu les sentinelles d'une partie de la nature. Le lobby paysan et leurs amis politiques et industriels, ont tout fait pour éliminer toute vérité des épandages chimiques.

Il eut fallu que les politiques soient plus honnêtes au niveau mondial, la pétro-chimie dont on a tant besoin, n'aurait pas été détournée par quelques gangsters qui ont pignon sur rue, afin d'assouvir leur soif d'argent et de pouvoir.

Le froid actuel est très bénéfique, il retarde cette nature qui avait un peu d'avance sur le calendrier...

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | vendredi, 03 février 2012

Les commentaires sont fermés.