mercredi, 01 août 2012

Bonne Fête nationale

fond-ecran-drapeau-suisse.jpg
C'est la Fête nationale. Le 1er août 1291 fixa pour les siècles à venir le jour de la célébration
annuelle de l'union du pays. Occasion de rappeler en cette époque caractérisée par l'insignifiance
que notre drapeau suisse doit sa forme originale - carrée au lieu de rectangulaire -
aux drapeaux de guerre du 19e; il partage cette singularité avec celui du Vatican,
ce qui provoqua un incident presque diplomatique en 2002, lors de l'adhésion de la Suisse
à l'ONU : avait-on le droit d'hisser un drapeau carré à côté de tous les autres,
de forme rectangulaire? (Plusieurs hypothèses ont été émises pour définir le sens exact
de notre drapeau national et tenter de justifier son positionnement.)
Peut-être notre écusson national a-t-il finalement su séduire et convaincre ...
signifiant le ralliement des soldats, la croix blanche symbolise
en quelle que sorte la culture de la paix.
Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, place à la fête pour tous les Suisses, d'ici et de l'extérieur!!!

13:39 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

Commentaires

La Suisse est un état, et son drapeau est connu du monde entier. Il me plaît...

Le vatican -un état- voilà bien la supercherie des Occidentaux pour cette entité qui voit tout, entend tout, qui a toujours existé et existera toujours; elle qui ne dit rien, mais elle agit en dessous de table par ses influences diverses. Il y a une époque, en plus du confessionnal qui était le meilleur lieu de renseignements des inféodés, chaque église, chaque chapelle était une mine de renseignements généraux pour dompter la population.

Bonne fête Nationale à tous!

Écrit par : Pierre NOËL | mercredi, 01 août 2012

Oh, quel joli clin d'oeil sur le caractère antagoniste des "deux états" partageant la même forme de drapeau et qui - avant que la Suisse n'adhère à l'ONU, à l'époque donc où elle ne connaissait que le statut consultatif - étaient assis côte à côte, l'ordre alphabétique motivant la place de chaque membre (Suisse / Saint-Siège) ...

La désormais très légendaire discrétion de notre pays, connue et reconnue de tous, fait peut-être partie de sa force. Son excellence dans l'art diplomatique en a fait le pays de la pacidifcation, de la médiation ... les bons offices constituent l'un des ferments de notre économie et de la paix qui y règne.

Bonne Fête à vous, Pierre Noël!

Écrit par : Micheline P. | mercredi, 01 août 2012

Merci beaucoup, Micheline, pour votre note fort originale en ce 1er août.
Je suis très touchée aussi que vous soulignez l'aspect si fondamental de la "CULTURE DE LA PAIX"
Je vous souhaite une fête digne de ce nom!

Écrit par : Marie-France de Meuron | mercredi, 01 août 2012

Bonne fêt'nat' Micheline! Oh la vache, il a de la gueule not' drapeau!

Écrit par : hommelibre | mercredi, 01 août 2012

Jacques Attali s'extasie devant notre miraculeux petit pays en ces termes au point de l'ériger comme modèle : "À l'image des cantons qui ont formé la confédération helvétique, il est urgent de s'unir afin de créer un pacte d'assistance mutuelle, une volonté d'association entre populations étrangères et diverses dont aucune ne domine l'autre et n'est tenue de'éobéir à l'autre."

Écrit par : Philippe B. | mercredi, 01 août 2012

Bonjour et merci pour ce très bon article.. comme d'habitude!

Écrit par : generico | lundi, 13 août 2012

Fêter le 1er août avec les Suisses allemands, c'est plus folklo! L'occasion rêvée de se rencontrer...

Écrit par : GHP | lundi, 13 août 2012

Bonne fête nationale.
j'ai habité 36 ans en Suisse !

Écrit par : CHANTOUVIVELAVIE | jeudi, 01 août 2013

Merci pour ces bons voeux, Chantouvivelavie! Merci aussi d'avoir pensé à ce pays où vous avez vécu 36 ans, principalement à Lausanne! La Fête est belle et se poursuivra jusqu'à tard dans la nuit.

Écrit par : Micheline P. | jeudi, 01 août 2013

Le pacte des trois Suisses me rappelle qu'un jeune Mauritanien, il y a quelques bonnes années, était fier de me faire part de sa culture en disant que les trois Suisses étaient un boulanger, un paysan et un chaudronnier!
Comme quoi, ce qui compte, c'est l'union de trois personnes vers un même but.
Les origines différentes collaborent pour développer une nouvelle entité.
Que ce nouveau Premier Aoùt nous engage, à partir de nos espaces distincts, à nous rencontrer pour renouveler à chaque instant notre unité!

Écrit par : Marie-France de Meuron | jeudi, 01 août 2013

Ce joli commentaire d'un Mauritanien, chez qui on sent l'amitié pour notre pays, rappelle effectivement que l'unité est la valeur centrale de notre pacte fédéral, qu'on retrouve inscrite en évidence au Palais Fédéral.

Notre hymne national, qu'un ami sénégalais me disait être si peu militaire par rapport à d'autres hymnes patriotiques, dont je retranscris ici la première strophe, donne le ton de ce qui fait notre force, l'unité et la culture de la paix, si caractéristique de notre pays :

Sur nos monts, quand le soleil
Annonce un brillant réveil,
Et prédit d'un plus beau jour le retour,
Les beautés de la patrie
Parlent à l'âme attendrie;
Au ciel montent plus joyeux
Au ciel montent plus joyeux
Les accents d'un coeur pieux,
Les accents émus d'un coeur pieux.

Écrit par : Micheline P. | jeudi, 01 août 2013

Les commentaires sont fermés.