dimanche, 26 août 2012

Blablasphère et nouveaux mots

Pourquoi bloguer, surtout quand il faut beau, denrée rare sous nos latitudes? Le rentrée rime avec l'assimilation des mots qui entrent dans la danse. S'il ne sert à rien d'ajouter "quelque part" à tout bout de champs et encore moins d'atténuer ses propos en précisant qu'ils sont entre parenthèses comme si on "fuitait", il n'est pas inutile de savoir que l'anglais LOL signifie désormais le français MDR, fréquent surtout sur les réseaux sociaux.

"Énorme! Juste hallucinant", dira-t-on, pour la faire courte. En bref, on peut se réjouir ou non des tours et détours des habitudes langagières qui finissent par acquérir un statut et figurer ainsi dans nos discos.

Parallèlement, l'interjection exprimant l'étonnement "gloups" fait également son entrée. Pour faire djeun, on peut dire désormais "psychother" (avoir peur) ou encore "pipeauter" au lieu de baratiner. La référence à l'actualité se poursuit avec la consécration du verbe "oscariser" grâce au sacre à Hollywood de l'acteur français, Jean Dujardin ...

 

p.s. Cette note a été publiée à nouveau suite à des problèmes techniques survenus au moment de sa rédaction indépendants de la volonté de l'auteur de ce blog.

17:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.