UA-105021232-1

mercredi, 24 octobre 2012

Le Colonel Kadhafi mort il y a 1 an

kadhafi_02.jpgIl y a un an disparaissait le Colonel Muammar Kadhafi après 42 ans d’une effrayante dictature. «Nous attendions ce moment depuis longtemps», a ajouté Abdel Hafez Ghoga, le porte-parole officiel du Conseil national de transition (CNT) à Benghazi. «C'est un moment historique, c'est la fin de la tyrannie et de la dictature. Kadhafi a rencontré son destin», s'était-il renchérit. L’homme qui traitait son peuple de rat est mort comme il a vécu.

L'aviation française a participé à l'interception du convoi du dictateur en fuite et un drone américain Predator avait ouvert le feu contre le convoi.

Le jeu des « responsabilités » est ouvert pour savoir qui, quoi, comment initie la mission.

Tout avait commencé à Genève avec l’affaire d’Hannibal Kadhafi, ce qui fut suivi par la prise des deux otages suisses. Celui-ci ne se gêna pas d’appeler à jeter au lac la Ministre des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey, sortie vainqueur de ce combat hallucinant, en ramenant les deux hommes chez eux. On se souviendra ou pas que le « roi des rois d’Afrique » implorait, à l’occasion du G8 réuni à l’Aquila après le séisme (dont les scientifiques viennent d’être condamnés à la prison ferme), la communauté internationale de rayer la Suisse de la carte et ses régions réparties entre ses voisins (requête devant l’assemblée générale de l’ONU de septembre 2010).

L’ex-dictateur renfermait toute la folie des grandeurs, nourrie par un désir de puissance sans frein. Annick Cojean, reporteur au Monde révèle enfin dans Les Proies, dans le harem de Kadhafi que l’humiliation sexuelle était pratiquée de manière systématique ; le viol constituait une arme de pouvoir indéniable.

Le mépris installé, on peut que souhaiter sans naïveté qu’un nouveau destin s’ouvre au peuple lybien. Aujourd’hui, le tribunal de Marseille juge une affaire de proxénétisme de luxe sur la Côte d’Azur dans laquelle était impliqué un autre fils du leader maximo déchu, Moatassem, tué en même temps que lui.

Faute de pouvoir juger les coupables de crimes de guerre et contre l'humanité, les déballements serviront peut-être les intérêts de futurs doctorants ou constitueront-ils des éléments de prédictibilité dans les domaines du pouvoir? 

22:09 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

mardi, 23 octobre 2012

Guillaume Barazzone, Candidat à la Ville de Genève

En plus des sujets liés à la sécurité et à l'hygiène de la ville, Guillaume Barazzone livre sa réflexion sur l'importance de sauver le tissu économique en le redynamisant à l'aide  de nouveaux instruments. Fort de son bilan politique très fourni, le candidat charismatique à l'élection de la Ville de Genève du 4 novembre prochain convainc aisément par sa connaissance des thèmes vitaux propres à notre cité. Pour l'exercice, voici retranscrit tel quel l'édito de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Genève :

 Guillaume Barazzone : un candidat bon pour l’économie !

Plus que jamais il importe de tout mettre en œuvre pour assurer à Genève, ville comme canton, les moyens d’entretenir un tissu économique sain et prospère. Le candidat de l’Entente, Guillaume Barazzone, partage cet objectif : interview.

Guillaume Barazzone, quelle importance revêt l’économie pour vous ?

Depuis longtemps, j’ai la conviction que nous devons encourager davantage l’entrepreneuriat en Ville, qu’il s’agisse de PME ou de plus grandes entreprises. Car ce sont elles qui sont les garantes de notre prospérité et, donc, du maintien de prestations sociales et culturelles adaptées. J’entends d’ailleurs consulter les entreprises avant de prendre des décisions qui auront un impact sur elles.

En tant que député, qu’avez-vous déjà entrepris dans ce sens ?


En 2010, par exemple, le Grand Conseil a accepté la loi JEDI, que j’avais proposée, qui octroie un statut fiscal particulier aux jeunes entreprises innovantes et allège leurs démarches administratives. Je m’emploie à présent à faire passer cette loi dans la législation fédérale.

Concrètement, que pourrez-vous faire en Ville de Genève ?


Sans doute plus qu’on imagine ! En premier lieu, je suis convaincu que la sécurité fait partie des conditions cadre dont l’économie – sans même parler des citoyennes et citoyens ! – a besoin. Pour cela, il faut augmenter le nombre de policiers municipaux afin d’avoir des patrouilles à pied, 24h/24h. La modification de l’éclairage public, typiquement du ressort communal, est également un aspect important de lutte tant contre le sentiment d’insécurité que contre l’insécurité elle-même. J’entends aussi m’engager en faveur de l’accès aux commerces du centre-ville, tous modes de transport confondus. De même, le maintien d’un centre-ville animé, en particulier en période de fêtes, me tient à cœur.

06:33 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

jeudi, 18 octobre 2012

Jour sombre pour le cinéma érotique

 
 
La nouvelle du jour fait l'effet d'une bombe : l'un des symboles de l'érotisme du grand écran, l'actrice légendaire d'Emmanuelle, Sylvia Kristel, est décédée - au même titre que le réalisateur japonais de "l'empire des sens" Koji Wakamatsu ...
 
Tous deux ont innové et inventé une nouvelle loi du genre. Respect! R.I.P.
 

9782749107769.jpg

 
 

13:41 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

vendredi, 12 octobre 2012

Forum DAVOC 2012- Salon International des Affaires

Genève abrite les 11 et 12 octobre 2012 au CICG le Forum international des compétences de la diaspora camerounaise, mettant en relief les relations dynamiques entre le développement du pays et ses migrants.

Le Salon permet une mise en relation des projets déjà réalisés ou en cours et récompensera des initiatives vers le continent à forte valeur ajoutée économique et sociale. Différents secteurs y sont représentés : entrepreneuriat des femmes et des juens, agriculture, micro-finances, santé, éducation, énegie, transfert de technologie.

Y participeront beaucoup de membres de toute la société civile, des pouvoirs publics et du secteur privé ainsi que deux Ministres du Cameroun, tels que M. Zacharie Perevert, Minsitre de l'Emploi et de la Formation professionnelle et M. Pierre Moukoko Mbonjo, Ministre des Relations extérieures.

Pour le programme, les termes de références, cliquer ici .

imagesCAIQOFUV.jpg

 

 

10:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook