UA-105021232-1

samedi, 10 novembre 2012

L'artiste genevois Pascal Rérat expose

"L’oeuvre d’art n’est pas le reflet, l’image du monde; mais elle est à l’image du monde."
(Eugène Ionesco)


Vernissage les 8, 9, 10 et 11 novembre 2012 : L'artiste genevois Pascal Rérat expose à la galerie de Sézenove l'Ancre Bleue. L'intime s'invite sur les variantes de la poétesse grecque Sappho sur des terra cotta, matériau qui fait penser immédiatement au sud.

 
Ces créatures suggérées sur ce matériau obtenu par la cuisson d'argile ou de glaise, bien connu depuis l'Antiquité, font suite aux femmes de terre et de ... bronze dont les postures inspirent le désir érotique sous toutes ses formes comme si un seul coup d'oeil suffisait à les éveiller. 

Les nouvelles fresques de Pascal Rérat matérialisent si mysérieusement mais avec une telle insistance "l'absente", "l'inconnue", "l'inaccessible" propre à l'Hymne à Aphrodite ...

23--16x31 blog.gif

 
 INVITATION
 
Madelon & Daniel Deshusses
Galerie L'Ancre Bleue
Grands Buissons 4 CH-1233 Sézenove GE
 
Expose

Pascal Rérat
 
Vernissage en présence de l'artiste
les jeudi 8 et vendrdi 9 novembre de 17h à 19h
samedi 10 et dimanche 11 novembre de 15h à 19h
 
Exposition ouverte tous les jours de 17h à 19h
ou sur rendez-vous

Clôture le dimanche 2 décembre
 
 
 
 <<<techniques mixtes sur terra cotta
 
 
Royale et immortelle Aphrodite,
fille de Zeus, pleine de ruses, je t'en supplie,
ne soumets pas mon âme aux dédains
ni aux chagrins.

Viens ! Jadis, entendant ma voix au loin,
tu m'avais écoutée
et laissant là le palais doré de ton père,
tu étais venue.

Battant des ailes et fendant le ciel,
les rapides colombes attelées à ton char
te menaient autour
de la sombre terre.

Et déjà tu étais là, ma déesse, le visage
souriant, soucieuse de la pensée et du désir
de l'âme insensée
qui t avait appelée.

Qui dois-je persuader de t’aimer encore,
ma Sappho? Qui t'a blessée?

Si elle te fuit, elle courra bientôt toi.
Si elle refuse tes cadeaux, elle t'en offrira bientôt.
Si elle ne t’aime pas; elle t'aimera bientôt,
même sans l’avoir voulu.

Cette fois encore, viens à moi, délivre-moi de mes peines,
exauce les souhaits de mon cœur.
Sois mon alliée.


 

12:04 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

jeudi, 01 novembre 2012

Portrait

Réputé pour ses compétences d’expertise en négociations commerciales, El Hadji Diouf, docteur en droit d’origine sénégalaise a été appelé au poste de Directeur général de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES).

 

Diplômé de l’Université de Berne (en autres), il a mis en œuvre ses connaissances en relation avec les grandes agences économiques internationales.

 

Auteur de L’Afrique et le droit à la différence dans les négociations commerciales internationales, il offre une réflexion attendue pour l’invention de nouveaux mécanismes juridiques spécifiques à l’Afrique qui leur permettraient de pallier à leurs contraintes économiques intérieures, afin de pourvoir envisager une libéralisation intégrale.

 

Pour étayer cette thèse à valeur de prise de position, il s’appuie sur l’exemple du coton, dont les retombées ne sont pas encore intégrées dans les pays africains comme l’on pourrait s’attendre dans un certain sens, ce à cause d’un manque de flexibilités suffisantes du cadre formel des principes gérant les négociations commerciales internationales.

En qualité de Directeur du Programme sur les Accords de Partenariat économique (APE) et le régionalisme au Centre international pour le commerce et le développement durable (ICTSD) à Genève, il a conseillé de nombreux gouvernements africains. L’an dernier, il avait participé à la diaspora des affaires pour le Sénégal, coordonnée par votre serviteur, avec le soutien du Maire de Genève de l’époque, où il avait pu exprimer ses vues, suite de quoi il avait obtenu cette année les accords officiels pour la création de l’UMEF (l’Université de management, d’économie et des finances, dont le siège se trouve à Genève) à Dakar.

Le charisme de cet éminent membre de la diaspora sénégalaise nous manquera. Bonne chance à lui! C'est l'occasion d’apporter le meilleur à son pays d’origine ! Il saura assurément faire avancer des dossiers le concernant et continuer ainsi à tisser des ponts entre les deux continents, en retraçant certainement encore de nouvelles pistes.

12:22 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook