dimanche, 06 janvier 2013

Faire l'amour réduirait les risques de maladies cardiaques

1605631498.jpg

C’est bien connu : une nouvelle année provoque toujours un cortège de prédictions et constitue l'occasion pour sceller de bonnes résolutions en tous genres. Les économistes et les climatologues emboîtent souvent le pas aux prédic (a) teurs en leur donnant du grain à moudre. Et les préventocrates s’en inspirent pour imposer leurs diktats.

Une bonne nouvelle pour commencer 2013 ? Des scientifiques du New England viennent de publier une étude édifiante sur les rapports de causalité entre crise cardique et sexualité. En effet, alors que la fantasmagorie ambiante retient à montrer qu’on peut mourir de plaisir -  référence à un homme succombant à la petite mort - cette étude tend à prouver que les hommes jouissant de deux rapports sexuels hebdomadaires courent deux fois moins de risque de contracter une maladie cardiaque, première cause de mortalité dans nos pays, que ceux qui ne s’adonnent à ces pratiques qu’occasionnellement.

L’analyse tendrait aussi à démontrer que faire l'amour réduirait les risques de stress de manière significative.

De là à conclure que le plaisir sexuel vaut mieux que guérir, il n’y a qu’un pas, aisé à franchir.

 

 

13:24 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook

Commentaires

Il est certain qu il vaut mieux faire l amour que la guerre.....Nous ne sommes pas obliger de parler politique de débattre sur mille sujets....
NON seulement de faire l amour est significatf pour le stress mais pour le coeur la bonne humeur et le plaisir ...
nous allons franchir durant 2013 cette vaccination réguliere pour notre santée...
la dame de haute savoie

Écrit par : LEMAITRE | dimanche, 06 janvier 2013

Ma chère Micheline, Rendre l'âme dans les bras d'une blonde, d'une rousse ou d'une brune, cela s'appelle une "épectase"... Feu le Cardinal Daniélou, de l'Eglise catholique et apostolique romaine, a succombé de cette manière à Paris dans les bras d'une hétaïre le 20 mai 1974.

Le Canard Enchaîné en avait fait ses gorges chaudes (si l'on peut dire) et ce fait historique me fut confirmé personnellement par l'abbé-médecin Marc Oraison.

Il en fut de même du président Félix Faure, comme tu dois le savoir, je suppose. Il avait l'avantage sur le premier de n'être point encombré par une crosse et une mitre:-)

Epectase: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pectase

Écrit par : jaw | lundi, 07 janvier 2013

Peut-être par oubli ou par déficience des préposés à la mise à jour des blogs mon commentaire en réponse à vos vœux pour 2013 fut oublié :

« O ..ccire un moment tous les ennuis

Que diable vivrions-nous heureux loin des turpitudes de la vie quotidienne, des théories fumeuses des bobos vert-de-gris sans compter des donneurs de leçons et redresseurs de torts de tous poils.

Vive l’évasion, visitons des cantons, des pays que l’on aime pour autant que l’on soit enfin libre de toutes activités professionnelles et que la santé le permette au tout cela au volant de mon 4x4 d’origine soviétique la LADA NIVA la bête noire des écolos genevois ! »

En plus de s’adonner à cette occupation que de faire l’amour très régulièrement et pour bien commencer 2013 je suggère de lire les aventures de Gargantua. Son esprit frondeur réveillera peut-être en vous votre côté anarchiste qui fait fi des bonnes convenances.

Vive la vie !

Écrit par : Hypolithe | lundi, 07 janvier 2013

Ohhhhh, quel beau mot savant pour désigner ce moment fatal !!! Merci beaucoup pour cette exquise précision sémantique pour bien commencer l'année 2013 que je souhaite à tous mes lecteurs et interlocuteurs heureuse, douce, forte, surprenante et enrichissante.

C'est certainement la plus belle mort ... Allez savoir!

Bon, toute "petite mort" n'entraîne pas forcément l'épectase (heureusement ou malheureusement, à chacun son avis). Pour rappel, l'origine de cette expression remonte au XVIe siècle, à l'époque de l'immense anatomiste Ambroise Paré, contemporain de Rabelais. La "petite mort" dénote depuis la syncope, l'étourdissement, voire l'évanouissement faisant suite au coït. Elle se distingue ainsi de la grande mort, la vraie, la seule parce que définitive.

Écrit par : Micheline P. | lundi, 07 janvier 2013

C'est une bonne nouvelle pour débuter l'année. Donnera-t-elle la tonalité à toute l'année? Ces études tentent à prouver les avantages tant physiques qu'émotionnels de l'expérience sexuelle. Beaucoup de guerres pourraient être évitées si les frustrations à ce niveau disparaissaient? Je ne le pense pas non plus.

Avant la publication de ladite étude, une autre démontrait que les hommes qui éjaculent au moins 5 fois par semaine se voyaient 5 fois le risque de contracter le cancer de la prostate.

De tous les crédos modernes, on trouvera l'idée que si la pratique du sexe pendant l'hiver protège des grippes car le système immunitaire s'en trouve stimulé. Cette idée a été émise par l'Université de Pennsylvanie.

Ce qui est agaçant dans ces préjugés, c'est qu'ils paraissent aussi débiles que ceux qui ont jalonné des siècles d'obscurantisme, tels "que si tu te masturbes, tu finiras sourd", "la jouissance féminine tend à tuer la fertilité maternelle", "manger 5 légumes par jour ...", etc, etc.

La seule question à se poser est "À qui profitent ces thèses?"

Écrit par : salut | mardi, 08 janvier 2013

Vous avez raison, Micheline ! Vive l'amour, sous toutes ses formes et dans toutes les positions ! Et tous mes vœux pour l'année qui commence. Cordialement. JMO

Écrit par : jmo | vendredi, 11 janvier 2013

Bonsoir Micheline!!!!

Faire l'amour pour être en bonne santé... comment allez vous?

Cette théorie, bien d'entre nous l'ont pratiquée inconsciemment certains ont disparu moi je suis encore là et fait du rabe!

Manger bien, boire du bon vin et avoir de "belles" fréquentations sont des éléments qui renforcent l'immunité du corps. Si vous aimez la vie elle le vous rendra bien...

Bien à vous..

Écrit par : Pierre NOËL | samedi, 12 janvier 2013

"la jouissance féminine tend à tuer la fertilité maternelle"

Une étude saoudienne?

" que "si" la pratique du sexe pendant l'hiver protège des grippes car le système immunitaire s'en trouve stimulé.

Salut... on attend la suite?

Eeeeeeeeet mouriiiiiiir de plaiiiiiisiiiiiiiir - paroles de Sardou :)

Écrit par : Patoucha | samedi, 12 janvier 2013

Patoucha, merci pour ces précisions et cette touche d'humour!!! J'essaie - en vain - de faire publier votre comm' stoppé par un bug survenu sur la blogosphère les premiers jours de l'an (relaté par aussi par Lemaître).

Écrit par : Micheline P. | samedi, 12 janvier 2013

Je ne veux pas lire tout ce bazar, mais cette étude a dix ou vingt ans de retard.
Comment osent-ils un tel plagiat ? bientôt ils vont nous dire que le mauvais cholestérol est mauvais pour la santé ?
Ridicule et grotesque. On ne peut prétendre chaque année avoir inventé l'eau chaude.

Écrit par : Géo | samedi, 12 janvier 2013

Patoucha je suis la dame de hte savoie c est écris je suis une femme certes mon nom LEMAITRE mais c est plus élegant ......la dame de hte savoie

Écrit par : lemaitre | samedi, 12 janvier 2013

bazar plagiat ridicule grostesque ect ect ect si vous n avez pas d'avis a donner à donner à la suggestion eviter le debat......
bien à vous
la dame de hte savoie

Écrit par : lemaitre | samedi, 12 janvier 2013

Tout à fait d'accord avec vous, Géo! On croit toujours réinventer la poudre ou l'eau chaude alors que par un mouvement de balancier les théories se suivent et se ressemblent, par intervalles réguliers, s'entrechoquent ou s'opposent pour mieux revenir sur le devant de la scène.

C'était histoire de parler un peu d'autres choses que de guerres, d'otages, de pouvoirs usurpés ... que malheureusement l'année 2013 connaît autant que l'annus horriblis écoulé ... Une petite diversion dans ce monde ridicule et grotesque de brutes!

Bien à vous!

Écrit par : Micheline P. | samedi, 12 janvier 2013

Cher Pierre Noël,

Je suis bien aise de savoir que vous profitez des bonnes choses de la vie et que vous faites du rabe ... Cette philosophie de la vie vaut mille fois toutes les recommandations à la mords-moi-le-noeud.

Que cette année 20...13 soit la vôtre (même si au niveau mondial, le malheur et la connerie humaine poursuivent leur bonhomme de chemin)!!!!

Au plaisir!

Écrit par : Micheline P. | dimanche, 13 janvier 2013

@ JMO : Désolée de n'avoir pu réagir avant à votre incantation ... Je vous adresse mes meilleurs voeux d'inspiration, de succès et de bonheur pour cette nouvelle année.

À notre fierté littéraire, qui avez percé au-delà de nos frontières, malgré les réflexes claniques, on ne peut que souhaiter d'être encore désigné Ambassadeur par N. Bideau, sur la base de tels mérites !!!

Quant au sujet de cette note, on aimerait avoir à l'esprit ce proverbe africain : "L'amour est parfois difficile, mais la mort est encore plus."

Écrit par : Micheline P. | dimanche, 13 janvier 2013

l'esprit ce proverbe africain : "L'amour est parfois difficile, mais la mort est encore plus."
S'il y a une chose dont je suis sûr, c'est que ce proverbe est soit le plus anti-africain des proverbes africains, soit une invention de votre part. Une personne qui meurt rejoint les Ancêtres, où est la difficulté? Quant à l'amour, disons qu'il n'y a jamais eu de phase "amour courtois, troubadour et carte du tendre" sur ce continent. L'amour n'y est donc jamais difficile.
On dirait que je suis né pour vous contredire. Sorry, c'est mon triste destin...

Écrit par : Géo | dimanche, 13 janvier 2013

@ mythique contradicteur Géo : Merci pour l'intérêt! Et votre esprit contradictoire est toujours plaisant car il est constructif.

Pour ce proverbe, j'ai le regret de vous dire qu'il m'a été transmis par un Camerounais mais l'origine reste inconnue (sans pays détermination). Peut-être, a-t-il voulu jouer un petit jeu culturel de l'autre ... Qui le sait?

Peut-être, préférez-vous cet autre proverbe africain : "La chèvre morte est un malheur pour le propriétaire de la chèvre ; mais que la tête de la chèvre soit mise dans la marmite n'est un malheur que pour la chèvre elle-même."


Et vous avez entièrement raison au sujet de l'absence totale de sentimentalisme intrinsèque à leur culture amoureuse ... pas de baratin, pas de difficulté ... Quant à la considération, on y trouve beaucoup d'indifférence : une vie humaine ne vaut pas grand'chose, souvent une bouche de moins à nourrir, et une indifférence terrifiante la personne qu'est l'autre.

Comme quoi, on se retrouve sur beaucoup de points, mon cher Géo!!! Merci de votre visite. À bientôt, j'espère!

Écrit par : Micheline P. | dimanche, 13 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.