UA-105021232-1

dimanche, 21 avril 2013

La Chine et nous : les opportunités dans l'Extrême-Occident de l'Empire du Milieu, en particulier au Xinjiang

 

 Lundi 22 avril 2013, un Forum sur les opportunités au Xinjiang  pour notre pays a lieu dans les locaux majstueux du CCIG. L'associatiion Chineasy est partie prenante de l'organisation de l'évènenent.

 

china-central-asia-800-080512.jpg

 

"Le Xinjiang présente un développement accéléré qui le singularise des autres provinces intérieures de la Chine, dont il a atteint le premier rang au niveau du PIB. Cette évolution s’explique d’une part par son rôle géostratégique dû à sa richesse en ressources naturelles et à sa position frontalière, qui lui confère la fonction de « tête de pont » commerciale de la Chine en Asie centrale. Et d’autre part, par les milliards de yuans investit dans cette région par les entreprises publiques relevant du gouvernement central ainsi que par de nombreux établissements privés d'investissement, chinois ou internationaux.

Le Xinjiang, réputé pour ses produits agricoles (fruits, blé, coton, soie) et d’élevages (mouton), dispose également de ressources minérales, dont le pétrole, divers métaux (plomb, zinc, cuivre, fer, or) et l’uranium. De plus, il est pourvoyeur d’énergie durable, grâce à son grand parc éolien. Tous ces éléments sont encourageants pour les investisseurs étrangers. En effet, investir dans le Xinjiang offre aux hommes d'affaires étrangers non seulement l'accès aux marchés de cette province, mais aussi à ceux des autres régions de la Chine ainsi que des pays de l'Asie centrale.

Lors de ce séminaire, organisé par la CCIG et l’association CHINEASY, des représentants officiels du Xinjiang exposeront aux entrepreneurs genevois la situation générale, les conditions cadre et les atouts économiques, ainsi que les meilleures opportunités d’affaires de cette province. Ce sera également l’occasion d’en apprendre plus sur la troisième China-Eurasia Expo, qui aura lieu en septembre 2013 en Chine."

Alors que cette région souffrait d'un léger retard, au vu de sa situation périphérique et de son peuplement constitué de minorités nationales mais elle a vu, paradoxalement, une accélération dans sa croissance ... ses anciens désavantages sont devenus des points forts par une phénomène de résilience inattendu : son rôle géostratégique, sa richesse en ressources naturelles, sa position frontalipre constituent les trois facteurs qui font de Xinjiang "une tête de pont" commerciale de cet immense ancestral pays.

Le made in China a su s'inspirer de nos savoir-faire technologiques. De réels échanges win-win peuvent désormais s'opérer entre deux pays, aussi dissemblables d'apparence. La légendare politesse des Chinois rencontre la discrétion, tout aussi légendaire, des Suisses, d'où les possibles partenariats qui en résultent apparaissent des plus efficaces, dotés d'une forte valeur ajoutée incontestée. Les relations commerciales entre les deux pays vont certaiement poursuivre leur évolution. 

13:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.