UA-105021232-1

dimanche, 15 juin 2014

Symposium sur le paralympisme au Palais des Nations-Unies

Un Side Event sur "l'Egalité dans le sport" est organisé lundi 16 juin à 12 h 30 en Salle 19, animé des personnalités de haut vol :

 

 

 

 

THE PERMANENT MISSION OF GREECE TO THE UN OFFICE IN GENEVA AND THE PERMANENT MISSIONS OF BRAZIL, GABON, THE REPUBLIC OF KOREA, NEW ZEALAND AND THE UNITED STATES, HAVE THE PLEASURE TO INVITE YOU TO A


 

SIDE EVENT ON «EQUALITY  IN SPORTS», MONDAY 16 OF JUNE 2014,

IN ROOM XIX, OF THE PALAIS DES NATIONS, FROM 12.30-14.45


 

MODERATOR: Ambassador  Regina Maria Cordeiro Dunlop, Permanent Representative of  Brazil        

WELCOME NOTE: Ambassador Baudelaire Ndong Ella, Permanent Representative of Gabon, President of the Human Rights Council

OPENING REMARKS: UN High Commissioner for Human Rights Mrs Navi Pillay

 

SPEAKERS

Dr Sam Ramsamy, South Africa, Member of the International Olympic Committee

Mr Theodore Theodoridis, Greece, Deputy Secretary General of UEFA and Mr William Gaillard, France, Presidential Advisor, UEFA

Mrs Sunghee Park, Republic of Korea, PhD in Sports Psychology, National Tennis Team in Atlanta 1996 and Sydney 2000 Olympics, participant in all grand slam tennis tournaments

Mr Duane Kale, N. Zealand, Paralympic Swimmer, four Gold Medals, Atlanta 1996 Olympics

Mr Dimitris Mouyios, Greece, Silver Medal, Rowing, Beijing 2008 Olympics

Mr Stevy Worah Ozimo, Gabon, Professional Basketball Player and Chief Executive Officer of Stevy Worah Ozimo Youthsports Academy

Mr Brian Kitts, U.S. co-founder You Can Play, an organization against homophobia in sport

 

paralympisme1.jpgRespect des règles du jeu, de l’adversaire, dépassement, esprit d’équipe, goût de l’effort, solidarité même dans le combat, mérite par les résultats, éducation dans et par le sport, éveil à la citoyenneté … les valeurs attribuées au sport et à son exercice sont communément admises, même si l’intention diverge selon les identificateurs. La vision humaniste qui s’en dégage remonte aux origines mêmes du sport, de son institutionnalisation dans le Péloponnèse par les célèbres Jeux Olympiques de 776 avant notre ère. La dimension citoyenne du sport a induit un phénomène parallèle où les valeurs de solidarité ont pris le dessus sans rien perdre à la magnificence de la performance entre êtres amoureux du sport dissemblables quant à la capabilité de fournir les mêmes prestations dans les mêmes conditions données, entraînant une forme d’exclusion. Le paralympisme s'est construit dans cette optique : les personnes frappées de handicap peuvent pratiquer le sport de leur choix.



10:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.