vendredi, 26 décembre 2014

CROIRE

Croire1.jpg

CROIRE OU NE PAS CROIRE, TELLE EST LA QUESTION. MAIS DERRIERE CET ACTE D'INCLINATION, QUE CROIT-ON? L'ABSENCE DE VOLONTE DE RECHERCHER LA VERACITE D'UN FAIT OU D'UN PROPOS, LA DESINFORMATION OU L'INSTRUMENTALISATION DE DONNEES N'AIDENT PAS À SAVOIR QUE CROIRE, QUE FAIRE OU QU'ESPERER.

ST-THOMAS NE DISAIT-IL PAS QU'IL NE CROYAIT QUE CE QU'IL VOYAIT? LA DEVISE "PERSONNELLE" DEVINT AINSI UN PROVERBE POPULAIRE, UTILISE SURTOUT DANS UN SENS CYNIQUE POUR DESIGNER UNE SITUATION AMBIGÜE. 

EN CES TEMPS FESTIFS QUI MARQUENT LA FIN D'UNE ANNEE AVEC L'ANNONCE D'UNE NOUVELLE, UNE LEGENDE AUTOUR DES MYSTERES DE LA VIE, VOICI UN quizz CONCONCTE PAR LE SERVICE DE LA PROTECTION DES DONNEES DU VALAIS QUI REND COMPTE DES QUESTIONS RELATIVES À LA SPHERE PRIVEE ET SON COROLLAIRE, LES PUBLICATIONS SUR LA TOILE, QUI NOUS FERONT OUBLIER LES PHOTOS MOCHES, LES RETENTIONS D'INFORMATION FORCEES, LES "PIQUAGES" DE DONNEES EN TOUS GENRES, LA STUPIDITE DU CHOC DES DOGMES, LES ENFUMAGES SAVAMMENT ORCHESTRES, LES DELIRES EN VUE DE FAIRE DIVERSION :

 

FAUT-IL CROIRE AU PERE NOËL SUR INTERNET ?

 

 

croire2.gif

ET EXCELLENTE ANNEE 2015 !!!

09:39 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook