UA-105021232-1

mardi, 29 septembre 2015

La Suisse en Tunisie pour un voyage de solidarité

 Le pays du jasmin a toujours été soutenu par la Suisse. Depuis le début de la transition, elle a redoublé d'efforts en classant ce pays comme prioritaire.

IMG_0060.jpg Les élections présidentielles de décembre 2014, suite à l’adoption d’une nouvelle constitution du mois de janvier de cette même année n’ont rien changé à cet engagement.

Historiquement, Africa (nom donné à la Tunisie au temps des Romains) a désigné tout un continent. Véritable pont entre plusieurs cultures, phare et modèle pour les avancées constitutionnelles (abolition de l'esclavage avant tout le monde, statut de la femme valorisé dans la Tunisie de Bourguiba), la Tunisie est restée dans les cœurs et les esprits de ceux qui l’ont parcourue comme touristes.

Pour (re-)valoriser les atouts de ce pays, une délégation suisse de près de soixante personnesIMG_0046.jpg s’est rendue sur les lieux emblématiques, qui ont fait sa renommée ancestrale. Promue par Air Marin (Tahar Khadraoui, CEO, secondé par ses dynamiques collaborateurs) et accueillie chaleureusement par les autorités tunisiennes (Mme Ellouimi Rekik, Ministre du Tourisme entre autres) et suisses du pays (Son excellence Rita Adam, Ambassadeur de la Suisse auprès de la Tunisie), la délégation a redécouvert le Bardo et le Parlement (plus excatement - l’ARP - Assemblée des représentants du peuple), six mois après l’attaque terroriste cinglante, les délices d’Hammameth et l’incontournable Sidi Bou Saïd.

Le secteur du tourisme frappé de plein fouet veut se fondre avec les normes européennes standard de sécurité pour continuer à être une terre accueillante à visiter, à vivre, à investir.

IMG_0043.jpgCe we de solidarité apparaît comme l’issue d’un long processus de soutien à la Tunisie, qui n’a jamais fléchi. Pour preuve : la mobilisation du tissu associatif en faveur de son développement après la chute de l’ancien régime (dont Le Pont Genève, association partenaire du convoi) ainsi que les dispositifs officiels qui ont cadré les actions d’aide effective tels que

(1) le soutien à la transition démocratique et aux droits de l’homme (indépendance du processus électoral et des pouvoirs en général, réforme des forces de sécurité, liberté des médias et collaboration avec la société civile),

(2) le soutien au développement économique avec comme priorité la création de l’emploi grâce à un effort significatif dans l’investissement à la formation, la réalisation des infrastructures vitales et la protection des entreprises suisses en Tunisie (texte adopté par les Chambres),

(3) le soutien des émigrés IMG_0072.jpgpar un Partenariat migratoire exprimé par des programmes de formation, d’aide au retour volontaire accompagnée d’un projet professionnel utile au développement du pays d’origine et la mise en place d’une plateforme bien dotée pour favoriser l’entrepreneuriat.

L'opération La Tunisie. J' y vais. apparaît comme une expérience pilote réussie de part et d'autre.

À voir aussi la publication dans l'Agence 7ex : (cliquer ici)

 

 

Photo1 : le magnifique palace Hasdrubal d'Hammemeth / Photo2 : une pièce du Musée Baro / Photo3 : le Parlement / Photo3 : célèbre café de Sidi Bou Said surplombant la mer

09:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.