mercredi, 30 décembre 2015

Bonne année 2016 : dites-le en chocolat! L'aventure de Choco emotionS

« Aimez le chocolat à fond, sans complexe ni fausse honte, car rappelez-vous : « sans un grain de folie, il n’est point d’homme raisonnable », conseillait l’homme d’esprit François de La Rochefoucauld, expert en l’art de sonder les cœurs et reins de ses congénères. Les fêtes de fin d’année et du passage au nouvel an s’illustrent souvent par des spécialités chocolat, sous toutes ses formes, désignées par des noms et des aspects aussi surprenants les uns que les autres. Pour les fous du chocolat, une entreprise sied à cette tradition tout en innovant. Choco emotionS a réussi le pari pascalien.

5938-2.jpg

L’entrepreneure Catherine Margueron a fait de sa passion un métier. Les émotions ressenties durant son enfance dans sa Neuchâtel natale aux alentours des célèbres fabriques de Philippe Suchard ont imprimé en elle le goût du chocolat par les odeurs de cacao inhalées … Le « S » majuscule dans le titre provient justement au Maître fondateur Suchard.

La création est son maître mot. Avec le Maître Chocolatier Jean-Baptiste Jolliet, ce lieu mythique vous emmène en voyage qui régale tant les yeux que les papilles, retraçant le parcours de son origine à son produit final.

5901-2.jpg

Choco emotionS s’avère être un lieu de rencontre autour du chocolat : un lieu d’exposition et documentaire sur le périple de Philippe Suchard avec les fameuses affiches qui ont fait le tour du monde ; l’entreprise propose des ateliers sur différents thèmes pour apprendre à faire du chocolat en s’amusant et en abusant. Les brunchs CHOUCHAR sont plébiscités; les enfants sont invités à y célébrer leur anniversaire avec des formules tout en chocolat ; un salon de chocolat qui se décline parfois aussi avec la dégustation de … vin; un point de vente qui ne cesse de se réinventer: http://www.leshop-equitable.ch/.

5977-2.jpg

« Heureux chocolat, qui après avoir couru le monde, à travers le sourire des femmes, trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche ! », s’exclamait Anthelme Brillat-Savarin. Sise à Serrières, fief de Philippe Suchard, à deux pas du fameux minaret d'or érigé au sommet de sa maison, à son époque, marquée par l'orientalisme et les turqueries, l'entreprise Choco emotionS se fera le plaisir de satisfaire vos demandes les plus originales tout au long de l'année (rue de Tivoli 7 - 2000 Neuchâtel - +41 (0) 79 818 15 64 - CONTACT@CHOCO-EMOTIONS.CH) ... En attendant le coup de minuit qui nous fera basculer 2016, des horloges du Nouvel-An et autres bûches vous attendent.

5912-2.jpg

12:43 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

La balance viendra vous accuser ... et vous demander de prendre de bonnes résolutions.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | mercredi, 30 décembre 2015

J'ai pris la résolution de ne point en prendre ... ainsi j'évite des casse-têtes inutiles et des déceptions. Que la fête soit belle !
Ouste les illusions ou les mensonges orchestrés !

Meilleurs voeux pour 2016

Écrit par : Micheline P. | jeudi, 31 décembre 2015

Ce début d'année connaît un beau déroulement pour cette entreprise de chocolat sur les terres de Philippe Suchard. Le pâtissier-chocolatier Jean-Baptiste Jolliet est nommé pour représenter la Suisse à la Coupe du Monde de la pâtisserie, en 2017, lors du Sihra - Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation - à Lyon !!!!!!!!!!!!!!!

L'artisan de 27 ans ne se rendra sera accompagné du pâtissier à l’auberge du Pont de Brent (VD), Cédric Pilloud, avec qui il a déjà travaillé, et Jorge Cardoso, confiseur chez David Pasquiet à Crans-Montana (VS).

ARCINFO annonce que l'équipe, coachée par le champion de pâtisserie vaudois Patrick Bovon, a déjà entamé un entraînement intensif. Son ambition: monter sur la plus haute marche du podium. Pour se donner les moyens d'atteindre cet objectif, l'équipe s'entraînera à l'Ecole professionnelle de Montreux "au minimum une fois par semaine".

Jean-Baptiste Jolliet souhaite être fin prêt à réaliser sans faux pas trois pièces artistiques en sucre, en chocolat et en glace sculptée en une dizaine d'heures le jour J.

Un défi supplémentaire est lancé aux artistes : présenter au jury un dessert sur assiette à reproduire plusieurs fois de manière identique, ainsi que trois entremets chocolat et trois entremets glacé.

De quoi faire saliver le plus grand nombre et être fiers de notre génie du chocolat!

Écrit par : Salut | vendredi, 04 mars 2016

Les commentaires sont fermés.