UA-105021232-1

mardi, 26 janvier 2016

On saura tout sur le blason. Les mots et les armes : Voyage au cœur de la « langue héraldique » le 28 janvier à l’ING

 


Tout est signe. Même le non-verbal. Le blason parle avec ses figures, sa polychromie, mais aussi avec ses mots à la fois obscurs et incantatoires. Cette « langue » des armoiries résonne d’une voix propre, déroutante au premier abord. Qu’on ne se laisse pas se décourager. Son vocabulaire initiatique, empreint de poésie, qui a séduit tant de grands poètes et écrivains, nous éblouira pour peu qu’on y prête une attention curieuse. Exemples à l’appui, on entreprendra ce voyage au cœur du langage héraldique en dévoilant ses multiples ramifications.

L’héraldique est un système qui s'est développé au Moyen Âge dans toute l'Europe, comme une doctrine cohérente d'identification des personnes, des lignées, des collectivités humaines, vouée principalement à les louer ou à les vitupérer. À une époque où régnait l’analphabétisme, le blason avait originellement pour fonction de se donner immédiatement, il se donnait familièrement à lire du premier coup d’œil à l’instar des signaux routiers d’aujourd’hui. User de cette symbolique, signifierait-il « se sentir appartenir à une communauté de destin, qui se passerait de tout délire interprétatif ou du double sens » ?

Derrière la magie des formes et des couleurs, langue et armoirie intimement liées façonnent de toutes les manières notre univers culturel.

Basé sur son livre Armorial, Dictionnaire fabuleux de l’Héraldique, le politologue Jorge de Oliveira e Sousa en dialogue avec le psychologue Léo Barblan vous invitent à découvrir ce jardin linguistique plein d’agréables surprises organisé par le Club de la Grammaire le jeudi 28 janvier 2016 à 18 h 30 dans les murs de l’Institut National Genevois (Promenade du Pin 1 – 1204 Genève). L’entrée est libre.

héraldique.png

 

 

09:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Généalogie suisse disponible sur: https://www.infoclio.ch/fr/node/131562

comme tous confédérés le savent, les historiques de familles / dont blasons, sont archivés et disponibles auprès des cantons concernés.


sinon, éviter wikipédia et autres sites français prétendant offrir des infos généalogiques suisses.

Écrit par : suisse & genevois déshérité | jeudi, 28 janvier 2016

Merci pour ce lien! Ce fut une très belle conférence. L'interprétation de la sémiologie, le symbolisme, de l'héraldique reste passionnante tant elle nous livre des informations multiples très intéressantes des époques.

Écrit par : Micheline P. | vendredi, 29 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.