lundi, 20 juin 2016

Renaissance de la Ville Eternelle : le nouveau visage de Rome sera une femme

 

Un rayon X illumine la ville éternelle. Virginia Raggi a écrit une nouvelle page de l’histoire. Y a-t-il eu complot pour faire gagner le nouveau parti considéré pour beaucoup d'esprits chagrins comme le troublion de service, le bouffon de la république (ce sont les mots d'une députée issue de ces rangs)?

Elue première femme maire de Rome après la fracassante démission en 2015 de l’ancien syndic, elle a su s’imposer dans son parti et aux yeux des citoyens romains.

Virginia-Raggi-e1458893154746.jpgCette belle femme dotée d’une éloquence à la Cicéron a su convaincre les électeurs en leur instillant le désir de faire de la politique autrement. Son accouchement la pousse à embrasser le parti des « 5 étoiles » (Cinque Stelle), hors castes établies. Experte en propriété intellectuelle, cette avocate de profession a parié et ... a gagné. La reconnaissance des modes opératoires anti-corruption a pesé dans la balance, chose rare surtout dans les sociétés où le fait de ne pas parler de corruption "fait" qu'elle n'existe pas.

Voulant tourner le dos au manichéisme idiot, aux clivages dogmatiques en vigueur frisant le délire et renforçant la force d’inertie ambiante, la nouvelle Maire de la capitale italienne tend à réaliser une vision politique inédite et a su séduire, ce qui n’était pas du tout acquis. Infligeant un camouflet aux idéologies privilégiant l’homme sans qualité pour le meilleur homme politique tout en faisant que les vices dans la vie civile constituent des vertus dans l’arène politique, Virginia Raggi imprime sa marque grâce à un projet de société savamment ficelé avec comme priorité de mettre fin à la guerre des transports et de la circulation, de l’insalubrité réelle ou prétendue (on se souvient du terrifiant article du New York Times de l’été dernier).

À coup sûr, l’intelligence alliée à une belle énergie redorera le blason de Rome. Avec l’auteur et le magistrat Giancarlo De Cataldo dans son dernier roman on pourra enfin affirmer : « La nuit de Rome prendra fin ».

Trevi.jpg

 colisée.jpg

La Fontaine de Trevi (rendue célèbre par le film "la Dolce Vita" et le mythique Colisée  rénovés

11:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.