samedi, 03 juin 2017

La Dôle des Monts fête ses 130 printemps

Le 130e millésime de la Dôle des Monts ne passera pas inaperçu. Le vin tiré du clos défini par un espace limité à la frontière d’une rivière s’est propagé sur les monts alentours de Sion à cheval sur trois siècles sans prendre une ride. Le chef-lieu du Valais, canton réputé au-delà de ses frontières pour son soleil presqu’éternel voit la célébration de ce mythique mariage d’un Pinot et d’un Gamay scellé en 1886 par Edmond Gilliard, fondateur de la Maison éponyme. La saga familiale a fait son œuvre.

Dôle1.jpg

Du 19e au 21e siècle, ce cru habillé de noir ou d’or aura connu moult évolutions autant voulues qu’inattendues au gré des humeurs de la météo et des procédés de vinification de plus en plus sophistiqués marquant l’incessant effort du génie humain pour le rendre aimable de mille manières. Les rêveries libidinales vous transporteront jusqu’à la cuvée 1977 lors de dégustations verticales organisées par Dominique Fornage à la maison-mère en passant du vin noble, racé, aristocratique, harmonieux et avec un caractère affirmé de 1979 au millésime 2001 frappé d’un goût fruité, frais mais néanmoins avec autant d’allure ou encore le grand vin de 1992 très racé, velouté avec des tanins bien confirmés.

Dôle3.jpg

La clé de son succès se mesure aussi grâce aux innombrables points de rencontre : on le trouvera dans de grands restaurants qui affichent la couleur et de grandes centrales d’achat – une dôle sur cinq est une Dôle des Monts, précise le directeur de la Maison Gilliard, Stéphane Maccaud – et le principe « rien n’est dû au hasard » s’applique sans concession à cet assemblage tout à fait inédit qu’aucun amateur ou producteur ne voudrait abandonner pour d’autres essais ; des wagons des chemins de fer fédéraux aux avions de la compagnie nationale, la noble dame aura séduit beaucoup de palais. Terre d'excellence pour les vignobles, le Valais assure ainsi une tradition de goût et de rigueur.

Dôle2.jpg

Signe emblématique des vignobles valaisans, la Dôle des Monts (appellation datée du 1973) poursuit son implantation dans les cœurs et les terroirs en alliant innovation et tradition comme marque de fabrique reconnaissable à un invariant : la primauté de Pinot Noir sur le Gamay. De l’intuition originale du Vaudois protestant Edmond Gilliard venu s’installé sur les terres catholiques du Vieux-Pays généreux en soleil et par conséquent propice à son exquise production, l’incontournable élixir du paysage helvétique sera présenté tour à tour à l’Exposition nationale de Berne en 1894 et à l’Exposition universelle de Paris en 1900 avec l’insigne reconnaissance de « Médaille d’Argent » attribuée nommément à son fondateur. Venez fêtez en beauté ce 130e anniversaire au gré des événements fomentés par la Maison Gilliard tout au long l’année 2017dans ses domaines exclusifs fixés comme d’étonnants remparts en pierres sèches suspendues au ciel.  Parce qu'il embellit tous les moments de la vie comme le souligne souvent Bernard Pivot, auteur du Dictionnaire amoureux du vin, le divin nectar fêtant ses 130 printemps saura vous convaincre bien plus que tout argument théorique. Une bal(l)ade gourmande inoubliable !

Dôle5.JPG

 

15:06 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook