UA-105021232-1

vendredi, 24 novembre 2017

Les Celliers de Sion, une nouvelle règle du jeu viticole

Les Celliers de Sion, premier Oenoparc de Suisse

L’oenotourisme poursuit son évolution. En créant de nouvelles règles du jeu viticole. À Paris, à New-York, à Rome, à Genève, le vin coule à flots bien que les marques helvétiques brillent encore par leur absence sur les tables à l’étranger. Mais avec l’inauguration du premier Oenoparc de Suisse au pied des vignes dominant la vallée du Rhône, dans le chef-lieu du Valais, les traditions autour de la culture du vin s’en trouvent révolutionnées grâce aux Celliers de Sion se fondant dans le paysage comme un tableau. L’excursion dans les vignes, on connaît. C’est une des activités prisées par beau temps surtout en été pour son aspect de générosité éclatante et en automne pour ses couleurs tout autant que les soirées dégustations d’où l’on part avec un carton sous le bras.

La feuille, une promesse tenue

Une nouvelle impulsion touristique vient s’ajouter à ces deux animations, qui a pour dessein de mieux faire connaître le foisonnement du terroir valaisan dans toute sa diversité : les parcours  dans le domaine s’accompagnent de présentations orales et visuelles interactives, ludique et instructives aussi bien que sensorielles. Les mets et les mots s’allient ainsi aux vins pour en relever les caractéristiques particulières, fruits d’une longue recherche et d’essayages réitérés. Ces récits s’apparentent à une manière de saluer le vin, d’attirer l’attention sur ses secrets révélés dans le geste de le consommer en l’associant au plaisir et à l’émotion d’un vœu collectif. De papier ou de vigne, la feuille est toujours une promesse. Ici, la promesse du raisin et du vin rejoint celle des mots et des textes.

Deux sagas familiales en une

Tout visiteur aura le loisir de voyager dans le temps en découvrant l’histoire patrimoniale matérielle et immatérielle des lieux ainsi que des acteurs qui les ont façonnés par leur génie et leur volonté acharnée. Un terroir aussi bon soit-il n’est rien sans les vignerons, les auteurs de la vigne. Deux grandes Maisons de la viticulture valaisanne  - Bonvin (1858) et Varone (1900) – collaborent ensemble depuis 25 ans. En scellant leur destin, les deux maisons accouchent des Celliers de Sion (Route d’Italie 9) : en associant leur passion et leurs savoir-faire en novembre 2017, ces deux grands noms écrivent une nouvelle page de leur histoire dans ce nouveau site à l’architecture décapante mariant toutes les normes modernes fonctionnelles et esthétiques … bâtiment avec toiture fournissant l’électricité  nécessaire à sa viabilité ; outre son autosuffisance du point de vue énergétique, l’édifice s’orne d’une parure composée d’écailles d’inox, clin d’œil au moment de la cuvée jusqu’à se (con)fondre à son environnement vallonné.

Le périple initiatique

Des initiations à la dégustation d’une durée de 45 minutes sont organisées quotidiennement de 10h30 à 19h00  pour tous les amoureux du vin, du novice à l’hédoniste intermittent en passant par les experts ou une balade sensorielle pour groupes de 10 personnes de plusieurs heures comprenant une heure et demi de randonnée et d’une dégustation itinérante de 9 vins ainsi que bien d’autres possibilités de découverte sont organisées (reservation@celliers.ch). La visite de ce haut lieu en vaut vraiment la peine. L’année 2017 décrétée  celle du tourisme durable par les ordres canoniques internationaux pour son apport économique autant que culturel incontestable le prouve en plein avec ce bel exemple de réussite.  Allez nombreux visiter les Celliers de Sion en tout temps, seul, en groupe, en famille ou en couple ! L’équipe dirigeante saura toujours trouver la meilleure formule pour vous satisfaire et vous surprendre à la fois.

IMG_3614.jpg

 

10:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 12 novembre 2017

Vienne célèbre les 100 ans d'influence de ses artistes de renom - Klimt, Schiele, Moser, Wagner -

2018 marquera le centenaire d’un nouvel art promu par de grands artistes autrichiens de renommée internationale de manière unique autant que de portée générale. Gustav Klimt, Egon Schiele, Otto Wagner et Koloman Moser disparus en cette année fatidique ont jeté chacun dans son style une vision du monde restée encore vivace aujourd’hui tout en gardant une propre validité esthétique intemporelle.

L’ombre du père de la psychanalyse hante les lieux autant que les esprits du siècle. La maison de Sigmund Freud est à visiter comme tout autre musée et ses premières thèses sur l’intériorité influenceront les artistes mentionnés. Le philosophe analytique Wittgenstein n’est pas loin avec ses réflexions sur le langage, qui ont fait sa réputation au-delà des frontières pour le compter parmi les plus importants de l’histoire et la maison dessinée pour sa sœur Margareth y ont ses quartiers.

À l’image du film 1900 de Bertolucci cristallisant tous les fantasmes de révolutions et d’évolutions sociales qui forgeront le terrible siècle, Vienne se parera de mille feux en criant la grandeur de ceux qui ont façonné son destin de capitale européenne incontournable dont le charme opère en toutes saisons pour un we en amoureux ou pour un voyage touristique documenté ou encore autour d’un événement ponctuel artistique, scientifique, médical, culturel, politique. Siège des Nations-Unies, aux côtés de New-York et de Genève, elle abrite de nombreuses conférences internationales dans tous les secteurs, dont celle du désarmement.

L’année démarre en grande trombe : du 21 au 23 janvier 2018, se tiendra ainsi à Vienne le plus grand Salon du tourisme d'Autriche. Cette plateforme idéale pour appronfondir ses connaissances et tisser des contacts dans la discipline recherchée offre de vraies opportunités. Si le secteur touristique se porte bien dans ce beau et riche pays, il est à noter que les Suisses sont très nombreux à privilégier la destination cumulant … 85 % des nuitées, notamment de catégorie supérieure. Son attraction n’est plus à prouver mais approuvée de manière croissante. Certains paysages ressemblants entre les deux contrées séduisent les Helvètes et les offres autant que la valeur ajoutée des services tendent à fidéliser cette clientèle, qui par un effet de bouche-à-oreille augmentent les aspirants. L'amour voué à la culture autrichienne s'est scellé par moult expositions de ses artistes, en particulier en 1986 et 1995 à la Fondation Gianadda.

La mise en abîme des croyances jusque là en vigueur a fait éclore une franchise brutale des ressorts de l'âme humaine et la violence tragique de notre condition face à l'inéluctable exprimée avec force et conviction. Tout au long de l’année 2018 auront lieu des expositions sur Klimt, Schiele, Moser et Wagner dans les musées viennois (tous des oeuvres d'art en soi). L'art de vivre n'étant pas qu'un mythe, ses viennoiseries sauront surprendre les gourmets curieux dans ses cafés stylés.

 

Schiele1.jpeg

L'étreinte (Egon Schiele) - Musée du Belvedere

 

 

 

 

P.S. La destination est desservie quotidiennement par la compagnie aérienne nationale Austrian Airlines. L'Office National Autrichien du Tourisme ainsi l'Office du Tourisme de Vienne, via son bureau à Zürich (philipp.neumuelleer@austria.info) se feront le plaisir de vous informer de ce périple touristique.

08:49 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

lundi, 06 novembre 2017

La Semaine de la Paix du point de vue de la gouvernance mondiale

La Semaine de la Paix à Genève inaugurée ce lundi à la la Maison de la Paix, occasion rêvée pour les acteurs étatiques ou non d’élargir les plateformes de dialogue en vue de consolider les structures de paix et la résolution des conflits armés autant que civils, synchronisera les actions de chacun afin de mettre en lumière des réponses possibles en prenant compte des ses dimensions pluridisciplinaires. La problématique des droits humains y sera traitée de manière indivisible, transversale et universelle, notamment dans la recherche d’une paix durable.

À noter un side-event de l'ONG Unesu, qui livre une réflexion significative sur l'enracinement de la paix dans l'éducation déjà.

Flyer Paix UNESU-1.jpg

Le programme est à consulter ici.

En cas d'absence de badge, s'enregistrer ici

09:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook