UA-105021232-1

lundi, 27 août 2018

L'Auvergne, patrimoine naturel et historique

Patrimoine naturel et historique

Non loin de ce trésor bucolique alliant bonne chère et thermalisme, la vallée de Brezons couchée sur les Monts du Cantal et les gorges de la Truyère – la plus belle vallée en auge d’Europe d’après l’illustre vulcanologue Haroun Tazieff - plonge dans de merveilleuses cascades et invite le promeneur à la parcourir durant quelques heures dans une atmosphère onirique. En traversant les gorges, le badaud 20180729_144624.jpgéchoit sur le Lac Lanau long de 11 km dont la vue imprime une image indélébile. Outre l’aspect contemplatif qu’offre la biodiversité du site, la possibilité d’activités aquatiques séduit immédiatement l'observateur dont le meilleur moyen pour découvrir le lac est le rabaska (sorte de grand canot canadien). Aussi, l’éclatante calanque se prête-t-elle à toutes les activités sportives en toute saison : randonnées de niveaux différents, VTT, alpinisme, ski hors piste, raquettes à neige ou encore cascades de glace. Ci et là, on peut admirer des bâtisses essaimées ci et là,  rappelant combien l’histoire a façonné ce généreux territoire qui n’a pas encore révélé tous ses secrets.

Emblème d'une rupture continentale, la région volcanique connait des pics dans les entrailles de la terre allant jusqu'à 3000 m de profondeur.

Sillonnée depuis un millénaire, la région met en lumière un capital culturel authentique et diversifié en osmose avec l’immense contrée qu’on imagine pour ses qualités d’hôte le long des chemins pétris de cités médiévales.

Deux escales patrimoniales au moins s’imposent :

  •  Montpeyroux

Perché sur un pic rocheux, Montpeyroux, un des 2 Plus Beaux Villages de France du Puy-de-Dôme, à 20 km de Clermont-Ferrand, est stigmatisé par la viticulture et l’exploitation de l’arkose. Il tire son nom de « mons petrosus », soit mont pierreux ; ses carrières d’arkose d’où a été extrait le grès teintent de couleurs chaudes, ocres et blondes, les maisons ainsi que les ruelles qui authentifient de son riche passé viticole. Pour ne rien perdre de ses atouts et de ses atours, monter en haut du donjon récemment restauré qui expose une vue panoramique à 360° est un must.

20180728_120301.jpg

20180728_120156.jpg

20180728_114851.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au détour d'une ruelle serpentine, une balade gourmande s'invite au restaurant O'Dé'Tour pour découvrir avec ses spécialités culinaires.

  • Issoire et l’Abbatiale Saint-Austremoine

AbbayeIssoire.jpgCette roche aux dons insolites aura insufflé aux hommes du Moyen-Âge le désir de construire la très belle église de style roman d’obédience bénédictine … à Issoire qu’ils transportaient depuis le mont pierreux aux chauds tons roux.

L’Abbatiale Saint-Austremoine d’une longueur de 63 km doit son nom au premier évêque d’Auvergne, Austremoine, envoyé dans la pure tradition patristique des premiers siècles du christianisme par Rome pour évangéliser la Gaule. Les caractéristiques de l’art roman se reconnaissent dans la  façade majestueuse précédant la nef à deux étages, dont la décoration peinte fait penser à une scénographie : les chapiteaux représentent des centaures, des porteurs de moutons et des griffons ; les armatures de bois AbbayeIssoire2.jpgpermettant d’élever les murs visibles dans les « trous de boulins » nécessitèrent l’abattement d'entières forêts à une époque où il n’y avait pas encore les échafaudages métalliques. Sa situation en pleine ville, au centre d’une esplanade souligne sa spécificité monumentale selon la coutume tacite qui voudrait que les églises romanes étaient principalement édifiées sur des lieux de culte existants. Cette escapade patrimoniale ne peut se terminer que par une escapade gourmande à l'incontournable Brasserie Le Français et une visite des jardins du centre-ville entourés de maisons érigées entre le 15e et le 18 e s.

 

20180729_155813.jpg

20180729_155026.jpg20180729_153307.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au vu des 152, 3 millions de nuitées sur toute la France en 2017, la région Auvergne-Rhône-Alpes confirme son énorme attractivité ; en recouvrant 27,2 % du potentiel national touristique en termes de retombées sur les 5 thématiques, soit bien-être/thermalisme, art de vivre (oenotourisme, gastronomie et culture), itinérance, montagne et pleine nature pour le bonheur des petits et grands, de tous les styles, elle apparaît immanquablement comme l’un des paysages les plus intéressants à visiter. De ce fait, l’ensemble des 80 sommets auvergnats formant le plateau volcanique vient d’être classé au patrimoine mondial de l’Unesco pour son unicité et son originalité.

 

 

08:36 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.