UA-105021232-1

lundi, 01 octobre 2018

Roanne, la voie royale I

 

1- St-Jean St-Maurice (8).jpg

Pourquoi découvrir une nouvelle contrée telle que la côte roannaise, par exemple ?

Qu’il s’agisse de contempler les sites naturels façonnés ou non par la main de l’homme à travers les siècles, de se cultiver, de prouver les connaissances déjà acquises à propos de tel ou tel sujet ou de prendre un bol d’air assurant une prise de distance ou encore simplement d’avoir envie de se faire du bien avec un brin de dépaysement, toutes bonnes raisons pour poursuivre son idéal d’évasion. De par sa situation géographique (à une heure de Saint-Etienne, de Lyon et Clermont-Ferrand), la jolie localité de Roanne en bord de Loire est une étape de caractère emblématique pour un city-break à la fois tendance et une imprégnation dans un balcon naturel chatoyant que traverse la fameuse voie royale redessinée par le Roi Louis XI, à qui on doit l'instauration de nouvelles règles diplomatiques (dont le terme patheliner – se porter pâle – repris dans une célèbre farce d’un auteur médiéval inconnu) préfigurant ce qui sera la « guerre froide », métamorphosée aujourd’hui Nationale 7 admirablement chantée par Charles Trénet comme la route des vacances en destination du sud. D’anciens vestiges habitent le lieu : fours de potiers gallo-romains du 2e s. de notre ère, les baptistères du Moyen-Âge, le château flanqué de son donjon du 12es. et l’église St-Etienne. Une balade sur le port, un tour de ville, une halte gastronomique au Tourdion sauront séduire les palais et les esprits curieux en proie à un désir de dépaysement. Même les Chevaliers de la Table Ronde n’en reviendraient pas…

 

L’abbaye d’Ambierle

3- Ambierle (2).jpgPénétrer dans le roannais permet de percer le mystère de l’histoire d’une région entière liée à la fondation d’une abbaye bénédictine de toute beauté, rattachée à l’institution médiévale légendaire de Cluny, dont le rayonnement a contribué à son développement : l’abbaye d’Ambierle, un des monuments les plus éclatants de Rhône-Alpes. D'ailleurs, on retrouve sa trace sous l'appellation Amberta et aussi Ambirliacusm signifiant "cours d'eau" (ambe) et "gué"(rita); Ambierle semble avoir été la capitale de la tribu des Ambluaretis àl'époque romaine. Ce bourg fort coquet classé « Village de caractère » de presque 1900 âmes est fier de son passé tout autant qu’il est tourné vers l’avenir comme le prouvent les multiples activités qui s’y déploient autour de son Village du Livre et des tours sportifs et un point de vue à couper le souffle sur les vignes alentours … Mais c’est sans compter l’attraction des tuiles colorées du prieuré abritant un retable de la passion du Christ, chef d’œuvre flamand, aussi majestueux que celui d’Issenheim à Colmar. Une raison en soi de visiter la belle église juchée sur un promontoire dévoilant une vision sur la généreuse plaine où le temps semble suspendu.

3- Ambierle (1).jpg

3- Ambierle (5).jpg

3- Ambierle (6).jpg

3- Ambierle (8).jpg

 

Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire

1- St-Jean St-Maurice (9).jpgNiché sur un monticule surplombant la Loire, le village de Saint-Jean-Saint-Maurice offre deux images pittoresques propre à chaque bourg; si l’église de St-Jean reconstruite vers 1870 témoigne de l’existence du prieuré bénédictin, l’église de St-Maurice vaut le détour … les fresques tapissant le chœur classées au 13e  s.  attestent des scènes du Nouveau Testament autour des questions métaphysiques courantes portées par un doute hyperbolique envers les vertus de l’action face au destin ; elles font référence également au passage de St-Maurice sur le chemin de Compostèle. Plonger dans les petites ruelles serpentines de ce beau village tout en pierre aux couleurs du sud constitue un délice en soi grâce à la vue exceptionnelle sur l'Oppidum celte de Joeuvres, au Manoir de la Mure, fleuron de l’architecture de la Renaissance du coin, son Pôle Touristique et Culturel et, à deux enjambées de là, une restauration à l’auberge au nom évocateur Au natur’elles sur la mignonne place de Saint-Haon-le-Châtel.

 
1- St-Jean St-Maurice (1).jpg 1- St-Jean St-Maurice (2).jpg 1- St-Jean St-Maurice (3).jpg
1- St-Jean St-Maurice (5).jpg 1- St-Jean St-Maurice (6).jpg 1- St-Jean St-Maurice (4).jpg

 

 

 

22:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.