UA-105021232-1

lundi, 08 octobre 2018

Roanne, la voie royale II

 

Saint-Haon-le-Châtel

Fièrement perché sur un piton rocheux aux pieds des Monts de la Madeleine, au détour d’un méandre, Saint-Haon-le-Châtel immerge le Wanderer dans plus de 10 siècles d’histoire avec une vue plongeante sur le plus long fleuve de France. Ce village de caractère tout en pierre retrace les signes de l’ancienne forteresse médiévale avec comme centre névralgique, à savoir le donjon, flanqués d’autres trésors de l’époque successive, la Renaissance. Vadrouiller dans ses ruelles sinueuses dévoilera une panoplie d’ateliers métiers d’art insoupçonnés jouissant d’un rayonnement bien au-delà de ses frontières.

2- St-Haon le Châtel (4).jpg

2- St-Haon le Châtel (2).jpg

2- St-Haon le Châtel (8).jpg

2- St-Haon le Châtel (11).jpg

2- St-Haon le Châtel (7).jpg

 Le Crozet et son Musée des Arts et Traditions Populaires

Ce « Village de caractère » devenu « Village du Verre » en 2011 hissé sur les hauteurs se compose de bâtisses du XIII, XV et du florissant XVI. On reconnaît aisément sa position stratégique de défense à l’architecture qui le façonne. En traversant la Grande Porte, on tombe à pic sur l’impérieuse Tour de Bec en visitant les vestiges de la Chapelle des Vicomtes de Mâcon avant d’échouer sur l’imposant donjon. Une maison à ne pas manquer : la somptueuse habitation en style Renaissance du jurisconsulte et ambassadeur de France aux U.S.A. d’origine forézienne, Jean Papon. On craque pour l’arc-en-ciel de pigmentations en tous genres !

4- Le Crozet (1).jpg

4- Le Crozet (9).jpg

4- Le Crozet (10).jpg

4- Le Crozet (11).jpg

4- Le Crozet (6).jpg

 Roanne, la Gourmande

5- Troisgros (i) Hotel.JPGLe tour d’une région va de pair avec la découverte des spécialités locales. À ses atouts patrimoniaux et culturels, s’ajoutent un réel art de vivre et une aubaine en matière de gastronomie et de … vins. Les différents établissements concoctent les produits du terroir local ; l’entreprise réputée d’affinage Mons fait le bonheur des amateurs de formage ; côté douceurs, la moelleuse Praluline est sans conteste la star de toutes les agapes ; le riche champ viticole confidentiel de 210 hectares mérite qu’on s’y attarde : le Gamay – AOC - trône sur toute la côte roannaise aux côtés d’autres cépages. Pour connaître les subtilités des blancs, des rosés, des rouges et pétillants mousseux issus de ces sols granitiques aussi intéressants qu’agréablement détonants, une dynamique dégustation au domaine Désormière tant pour son accueil chaleureux que pour son contenu didactique.

 

Les Troisgros, emblème de l’art culinaire à son apogée

5- Troisgros (b) Michel & son épouse.JPGUn nom vient naturellement à l’esprit dès qu’on prononce le nom de la cité médiévale de Roanne : Troisgros, l’illustrissime 3 étoiles depuis …. un demi siècle ! Chef de file d’une gastronomie généreusement savoureuse  et étonnamment innovante, la maison ancestrale, qui a déménagé début 2017 dans un site naturel et architectural imprenable (qui mérite à lui seul une visite soutenue) à quelques encablures du centre-ville - à Ouches - perpétue son goût pour les saveurs et les couleurs des produits partagés par les restaurateurs du havre. L'hôtel adjacent  pour un restaurant aussi réputé étonne par sa touche artistique en regard des chambres d'amis très confortables aux couleurs châtoyantes et des salles de bains tout droit sorties d'un rêve.

L’art de l’accueil, le service aux petits soins, l’attention diligente de chaque instant restent gravés dans la mémoire comme la signature de l’établissement. Les codes d’élégance et d’hospitalité sans cesse réactualisés se remarquent de la magique salle à manger blottie sous un immense chêne en passant par la cuisine empreinte d’une sérénité affichée. Une mise en scène de talents à découvrir au moins une fois dans une vie qui a valu au patron, Michel Troisgros, une nouvelle désignation prestigieuse pour récompenser une performance toujours renouvelée qui n’a pas son dernier mot : Meilleur chef au monde par le magazine Le Chef. Incontournables jeu de lotte sans frontières, pigeonneau voyageur, oeuf à la coque (eh, oui!) tout simplement irrésistibles !

5- Troisgros (d).JPG 5- Troisgros (c) cuisine.JPG 5- Troisgros (e) restaurant.JPG
5- Troisgros (m).JPG 5- Troisgros (l) SdB.JPG 5- Troisgros (j).JPG
5- Troisgros (o) Parc.JPG

 

 Renseignements pratiques :

  • Restaurant et Hôtel Troisgros (3 étoiles depuis 50 ans) : www.troisgros.com - T. 0033477716697
  • Office du Tourisme de La Loire : www.loiretourisme.com
  • Office du Tourisme de Roanne et agglomérations : www.leroannais.com

 

 

14:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.