UA-105021232-1

Master Class : le modèle italien pour une nutrition durable

Imprimer

C'est un fait : la découverte d’une région va de pair avec la connaissance des spécialités locales. À plus forte raison lorsque l’on se réjouit de les retrouver à l’extérieur, chez soi. Pour preuve, il ne nous viendrait pas à l’idée de vouloir de ramener une bouteille d’Evian si l’on se trouve à Bordeaux alors que des vins illustres constituent une bonne raison de s’y rendre. Il en va naturellement de même pour l’’Italie et la notoriété universelle de ses produits. Ainsi, l’osso buco est à Milan ce qu’est l’artichaut en tant qu’accompagnateur de mets à Rome, à l’instar du jambon de Parme ou encore le San Daniele dont la variété de saveur dépend de l’endroit où le produit est fabriqué … On sait que le Bel Paese connaît le plus grand nombre de marques déposées au niveau européen. Mais qu’en est-il du respect du Made in Italy renfermé dans les emballages, notamment à l’étranger, où l’on se réjouit toujours de trouver ces aliments importés avec leur part de rêve. L’exemple du parmesan nous vient tout naturellement à l'esprit. Retrouver le vrai goût des produits italiens est le défi relevé par le projet True Italian Taste et soutenu par près de 78 Chambres de Commerce Italiennes représentées à l’étranger afin de sensibiliser les consommateurs au vrai goût italien sans tromperie sur la marchandise. Quelle meilleure arme tactique et stratégique pour contrer le phénomène de l’Italian Sounding et redonner à la réelle qualité des produits made in Italy leurs lettres de noblesse ?

La CCIS invite le 20 mars 2019 à une réflexion pédagogique sur le thème appuyée par des expériences empiriques idoines. Les dégustations sont gratuites mais prière de s'inscrire jusqu'au 8 mars.

 

Save the Date Master Class 20.03 FR.jpg

 

 

 

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Rien n'est durable sur la Terre pas plus "La nutrition" que "Le développement" que "La vie"!

Les commentaires sont fermés.