UA-105021232-1

dimanche, 12 novembre 2017

Vienne célèbre les 100 ans d'influence de ses artistes de renom - Klimt, Schiele, Moser, Wagner -

2018 marquera le centenaire d’un nouvel art promu par de grands artistes autrichiens de renommée internationale de manière unique autant que de portée générale. Gustav Klimt, Egon Schiele, Otto Wagner et Koloman Moser disparus en cette année fatidique ont jeté chacun dans son style une vision du monde restée encore vivace aujourd’hui tout en gardant une propre validité esthétique intemporelle.

L’ombre du père de la psychanalyse hante les lieux autant que les esprits du siècle. La maison de Sigmund Freud est à visiter comme tout autre musée et ses premières thèses sur l’intériorité influenceront les artistes mentionnés. Le philosophe analytique Wittgenstein n’est pas loin avec ses réflexions sur le langage, qui ont fait sa réputation au-delà des frontières pour le compter parmi les plus importants de l’histoire et la maison dessinée pour sa sœur Margareth y ont ses quartiers.

À l’image du film 1900 de Bertolucci cristallisant tous les fantasmes de révolutions et d’évolutions sociales qui forgeront le terrible siècle, Vienne se parera de mille feux en criant la grandeur de ceux qui ont façonné son destin de capitale européenne incontournable dont le charme opère en toutes saisons pour un we en amoureux ou pour un voyage touristique documenté ou encore autour d’un événement ponctuel artistique, scientifique, médical, culturel, politique. Siège des Nations-Unies, aux côtés de New-York et de Genève, elle abrite de nombreuses conférences internationales dans tous les secteurs, dont celle du désarmement.

L’année démarre en grande trombe : du 21 au 23 janvier 2018, se tiendra ainsi à Vienne le plus grand Salon du tourisme d'Autriche. Cette plateforme idéale pour appronfondir ses connaissances et tisser des contacts dans la discipline recherchée offre de vraies opportunités. Si le secteur touristique se porte bien dans ce beau et riche pays, il est à noter que les Suisses sont très nombreux à privilégier la destination cumulant … 85 % des nuitées, notamment de catégorie supérieure. Son attraction n’est plus à prouver mais approuvée de manière croissante. Certains paysages ressemblants entre les deux contrées séduisent les Helvètes et les offres autant que la valeur ajoutée des services tendent à fidéliser cette clientèle, qui par un effet de bouche-à-oreille augmentent les aspirants. L'amour voué à la culture autrichienne s'est scellé par moult expositions de ses artistes, en particulier en 1986 et 1995 à la Fondation Gianadda.

La mise en abîme des croyances jusque là en vigueur a fait éclore une franchise brutale des ressorts de l'âme humaine et la violence tragique de notre condition face à l'inéluctable exprimée avec force et conviction. Tout au long de l’année 2018 auront lieu des expositions sur Klimt, Schiele, Moser et Wagner dans les musées viennois (tous des oeuvres d'art en soi). L'art de vivre n'étant pas qu'un mythe, ses viennoiseries sauront surprendre les gourmets curieux dans ses cafés stylés.

 

Schiele1.jpeg

L'étreinte (Egon Schiele) - Musée du Belvedere

 

 

 

 

P.S. La destination est desservie quotidiennement par la compagnie aérienne nationale Austrian Airlines. L'Office National Autrichien du Tourisme ainsi l'Office du Tourisme de Vienne, via son bureau à Zürich (philipp.neumuelleer@austria.info) se feront le plaisir de vous informer de ce périple touristique.

08:49 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

lundi, 06 novembre 2017

La Semaine de la Paix du point de vue de la gouvernance mondiale

La Semaine de la Paix à Genève inaugurée ce lundi à la la Maison de la Paix, occasion rêvée pour les acteurs étatiques ou non d’élargir les plateformes de dialogue en vue de consolider les structures de paix et la résolution des conflits armés autant que civils, synchronisera les actions de chacun afin de mettre en lumière des réponses possibles en prenant compte des ses dimensions pluridisciplinaires. La problématique des droits humains y sera traitée de manière indivisible, transversale et universelle, notamment dans la recherche d’une paix durable.

À noter un side-event de l'ONG Unesu, qui livre une réflexion significative sur l'enracinement de la paix dans l'éducation déjà.

Flyer Paix UNESU-1.jpg

Le programme est à consulter ici.

En cas d'absence de badge, s'enregistrer ici

09:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 22 octobre 2017

Oman, Perle du Golfe

 Si on ne sait où (s’)investir, Oman est la destination idéale comme en atteste le Forum sur les opportunités d’affaires organisé par la Chambre suisse-arabe de Commerce (CASCI) en partenariat avec la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Genève (CCIG) qui vient de se dérouler à l’Hôtel Président.

Port.jpgLes relations bilatérales entre la Suisse et le Sultanat d’Oman initiées en 1973 ont poursuivi leur lune de miel au cours des décennies, ponctuée de rendez-vous et négociations de toutes natures. Réputé comme l’île du Golfe stable et paisible par excellence – caractéristique partagée avec le pays d’Heidi, selon un responsable omani – Oman a développé des conditions cadres incitant aux investissements économiques ou financiers, et invitant les touristes à le visiter : 

- Forte d'une exportation s'élevant à près  de 277, 2 millions de la Suisse à Oman, notre nation connaît une importation  s'apparentant à 5,8 millions de francs suisses. Les secteurs concernés couvrent les services logistiques, la banque et l'assurance, l'industrie chimique, la santé, la construction et le tourisme.

- La destination du Sultanat d'Oman est très appréciée par les Helvètes (desservie plusieurs fois par semaine par Swiss International Airlines et Oman Air) autant que par d'autres pays européens pour son désert à  perte de vue côtoyant des plages somptueuses, ses activités ludiques ou sportives, ses infrastructures hôtelières inédites.

plage.jpg

 

 

 

08:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 11 octobre 2017

Inauguration des oeuvres d’Yves Clément à la Galerie D10

L’artiste-peintre Yves Cément, originaire d’Albertville, sera à l’honneur à la Galerie D10 dès le 12 octobre 2017, don’t l’inauguration battra son plein dès 18 h 00 dans la concession Infiniti (50, Boulevard des Tranchées).

Son originalité a été reconnue très jeune … et pas par n’importe qui. Le baccalauréat en poche, Yves Clément travaille dans une pizzeria à Tignes où ses oeuvres sont présentées, animant ainsi les murs de l’établissement. Le destin est au rendez-vous : une rencontre qui va sceller son parcours d’artiste; l’illustre décorateur d’Annecy André Paccard le découvre avec stupefaction. Charmé et convaincu par les toiles du jeune home, il passé commande de 300 oeuvres unique!

Une fois ses études d’histoire de l’art à l’Université de Grenoble, Yves Clément poursuit sa collaboration avec le décorateur annécyen de renommée mondiale, proche du Roi du Maroc, qui lui remet son bureau à Marrakech. Le miracle se produit : Sa Majesté Hassan II l’ordonne de procéder à la réalisation de l’ornementation  du prince héritier Sidi Mohammed … pour le 24 décembre!

C’est ensuite à New-York, en 2002, qu’il s’enrichit d’une nouvelle technique très particulière devenue sa signature : un pot de peinture, un bout de bois et une toile au sol, d’où sortiront des paysages et des visages ainsi que des natures mortes dégageant force et beauté indescriptibles.

 

 

 IMG_6630.jpg

IMG_6682.jpg

18:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 24 septembre 2017

Le groupe genevois ICEBREAKER'S aux Grottes le 28 septembre

 Si on aime le blues, rien de tel que le concert d'Icebreaker's pour briser la morosité possible que suscite la fin de l'été qu'on espère indien pendant longtemps pour ses belles couleurs et sa luminosité particulière en attendant le temps de la glaciation.

Icebreaker’s

Blues Band

 

en concert au BAG

Jeudi 28 septembre 2017

21h00

Brasseur des Grottes

6, rue de la Servette - Genève

 

 

Contact : christian.drums@bluewin.ch

https://rickybellos.wixsite.com/icebreakers-gva

www.bagblues.ch

 

09:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 04 septembre 2017

Zoom sur le futur Salon de l'auto

On n'arrête pas le progrès. La fiction rejoint la réalité grâce à l'évolution sans précédant des technologies. Le génie humain marque de son empreinte une nouvelle fois dans la création d'engins aussi fonctionnels que détonants, caractéristiques appuyées par une esthétique propre à chaque modèle. Loin des polémiques sur les pro ou les anti automobiles, qu'on aime ou pas conduire, le Geneva Inernational Motor Show reste un rendez-vous incontournable pour satisfaire sa libido sciendi de par la somme de connaissances en jeu, les savoir-faire multisectoriels à l'oeuvre, les goûts multiples et variés.

Communiqué

"L’affiche du prochain Geneva International Motor Show (du 8 au 18 mars 2018 à Palexpo) a été dévoilée lors de la séance du Comité de ce jour. Elle présente le flanc d’une voiture résolument racée en route vers l’avenir. En effet, les organisateurs sont confiants ; les constructeurs restent fidèles au grand rendez-vous annuel de Genève. Les premières informations quant à l’édition 2018 sont désormais disponibles sur les canaux digitaux de la manifestation (www.gims.swiss et #GimsSwiss).

L’affiche du Salon a été, comme de coutume, officiellement présentée aux membres du comité à l’occasion de la séance de lancement de l’édition 2018 qui s’est tenue ce jour à Lausanne. Elle dévoile un flanc vert grenouille du bolide qui a déjà exhibé d’autres parties de sa carrosserie lors des deux années précédentes.

« Cette voiture de sport représente le dynamisme de nos exposants. Ils dévoilent chaque année plus d’une centaine de nouveautés en matière de technologie, design, sécurité et confort. Genève a, en plus, le privilège d’accueillir traditionnellement un grand nombre de constructeurs de petites séries très haut de gamme. L’édition 2018 ne fera pas exception, » explique le Directeur général du Salon de l’automobile, André Hefti.

Et la couleur verte, représente-elle les voitures écologiques ? « Non, pas vraiment, car celles-ci, de nos jours, disposent de labels de toutes les couleurs ! » s’amuse André Hefti. « Ceci dit, les voitures énergétiquement efficientes seront sous les feux des projecteurs lors du prochain Geneva Motor Show, puisque nous pouvons à nouveau compter sur EnergieSuisse et leur campagne co2auplancher en tant que Presenting Partner. »

L’Union pétrolière, qui exposera pour la première fois à Genève, donnera quant à elle un aperçu de l’avenir en présentant la station-service de demain. On y apprendra comment faire, entre autre, le plein d’hydrogène.

Le visiteur découvrira une vue d’ensemble exceptionnelle : de la voiture partenaire du quotidien au bolide de rêve rare et précieux, en passant par le concept car sans conducteur. Une visite au salon sera synonyme de plaisir et d’expériences. Une nouvelle exposition spéciale du chronométreur TAG Heuer fera battre le cœur des passionnés du sport automobile et de l’horlogerie. Des simulateurs permettront de vivre la course automobile ou de perfectionner une conduite économique.

Et comme chaque année, plusieurs restaurants à thème proposeront des menus délicats, et d’autres assureront le ravitaillement en sandwichs et boissons.

Alors, qu’en est-il de cette couleur verte grenouille ? « Nous voulons émettre des signaux positifs. La couleur flashy signalise optimisme et vitalité. Et puis au niveau pratique, pour la promotion en février, période souvent maussade, elle nous assure une bonne visibilité sur les supports extérieurs, » précise André Hefti.

Maurice Turrettini, Président du Salon de l’automobile, tient à rappeler les objectifs de la manifestation : « Le Salon est une plateforme de communication des plus efficaces. Elle permet au constructeur d’attirer, sans commune mesure, l’attention des médias au niveau mondial. En parallèle, il pourra tester l’intérêt et les réactions d’un public international face à des nouveaux produits et technologies. » Il affirme : « A Genève, exposants et visiteurs sont au centre de nos préoccupations. »

Le Geneva International Motor Show est l’unique salon international automobile reconnu par l'OICA (Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles) qui soit annuel en Europe et membre du "Top 5" mondial. En 2017, les exposants ont témoigné du prestige et de l’importance de la manifestation en présentant plus de 150 premières européennes et mondiales devant un parterre de quelque 10’000 représentants des médias. Durant les 11 jours d’exposition, plus de 691'000 entrées visiteurs du monde entier ont été enregistrées."

auto1.jpg

09:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 23 août 2017

Ces mots d'origine non contrôlée

Avant de lire vérifie que tu as bien coté ta porte et arrête de guigner par le trou de la serrure.
Ya pas l’feu au lac, et c’est pas un witz. Si t’aime bien batoiller, redzipeter, que t’utilises la panosse pour poutser, une lavette pour te laver, que tu comptes septante-huitante-nonante, parce que c’est la mégote qui te l’as appris. Que si à cette heure-ci t’es pas encore au carnotzet pour descendre une grosse golée de blanc, que t’as assez d’accouet et la déguille. En bref, si t’es un peu welsche et pas trop bobet, que tu bastes pas, que tu trouves ça bonnard et que t'es déçu-e en bien.

 

b8bb6a535c1c37a1738ad2ae36c4f20d.jpg

 

Ne soyez pas choqués chers amis Français. Ce n'est que du Suisse Romand ! Beaucoup de ces mots ou expressions sont d'origine helvétique (même si le locuteur l'ignore, un peu comme le bourgeois gentilhomme parlant de la prose sans le savoir). Pour la prochaine édition des nouveaux mots entrés dans le dictionnaire, on sait à coup sûr que le mot vaudois "cramine" utilisé surtout dans une exclamation "Quelle cramine!", soit "Qu'est-ce qu'il fait froid!" a fait son entrée.

 

12:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 16 août 2017

Le 12e Festival cinémas d'Afrique

"Le 12e Festival cinémas d'Afrique - Lausanne s'ouvre jeudi 17 août à 20h30 avec la projection du film WALLAY de Berni Goldblat, cinéaste helvético-burkinabé récemment applaudi au Festival de Cannes. Ce film sur la richesse du métissage a fait le tour du monde des festivals et séduit par sa fraîcheur et son universalité. Une belle soirée d'ouverture en perspective en présence des invités en provenance d'Afrique ainsi que des autorités.  Durant quatre jours le Festival fêtera la richesse et la diversité des cultures africaines au coeur de l’été lausannois.

Du 17 au 20 août 2017, le Festival cinémas d’Afrique permet de découvrir la richesse et la diversité de la production cinématographique sur le continent africain et invite à la découverte, à l’évasion et à la réflexion au cœur de l’été lausannois.

Le Festival présente un continent en évolution, loin des stéréotypes, à travers une sélection de plus de 60 films, fictions et documentaires, courts et longs métrages qui seront projetés durant quatre jours à la Cinémathèque suisse et au Casino de Montbenon. Le soir, des séances gratuites auront lieu au Théâtre de verdure, sur l’Esplanade.

Cette année, sur le thème RENCONTRE, le Festival propose notamment un focus sur la nouvelle génération des réalisateurs mauritaniens, une carte blanche au Festival Visions du Réel avec des documentaires sud-africains et, en collaboration avec la Cinémathèque suisse, une rétrospective de films primés dans les festivals internationaux.

Le public pourra également découvrir l’univers du photographe émergent Siaka Soppo Traoré qui a fait de la culture urbaine son terrain d’exploration. Originaire du Burkina Faso, l’artiste présente une série de photographies intitulée SUNU STREET qui seront exposées au Casino de Montbenon et à l’extérieur. 

Le week-end sera rythmé par le concert du groupe de musique FANGA, pionnier de l’afrobeat en France. En convoquant l’électronique comme l’analogique, FANGA invente une musique organique et moderne, tonique et puissante !  Un concert gratuit, vendredi soir sous le chapiteau à ne pas manquer. Et pour terminer en musique samedi soir, les platines d’ANNABA & SOUL KOFFI fusionneront pour une soirée haute en couleurs. Une rencontre musicale qui transportera les festivaliers."

 
 

dsc_1105.jpg

14:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

mercredi, 09 août 2017

Le monde merveilleux de la novlangue commerciale

Le temps des soldes s'estompe. Les "SALE" qui salissent nos murs disparaissent petit à petit. L'usage du monde s'accompagne toujours de quelques surprises langagières. Voici quelques exemples de la novlangue commerciale extraits de vulgaires modes d'emploi qu'on trouve sur le marché tout au long de l'année :

 

- Sur un savon de la marque DOVE : "Utiliser comme un savon normal" ... Pourriez-vous être plus précis?

- Sur un tiramisu Tesco's : "A consommer avant ... voir ci-dessous" ... et en dessous, juste à côté de la date limite de consommation : "Ne pas retourner". Trop tard!

- Sur un pudding Marks&Spencer : "Le produit sera chaud après avoir été réchauffé"

- Sur un fer ROWENTA : "Ne pas repasser les vêtement à même le corps" ... Pourtant, quel gain de temps!

- Sur somnifère Nytol : "Attention ce produit peut entraîner un état de somnolence" ... Justement, ce n'est pas l'état recherché ?!?

- Sur un sachet de Fritos : "Grand concours, nombreux prix. Gratuit sans obligation d'achat. Détails à l'intérieur du paquet" ... Spécial magie : sortir le règlement sans ouvrir le paquet!

- Sur un sirop pour la toux pour enfants : "Ne pas conduire ou utiliser de machine-outil après absorption" ...Quelle discrimination envers ces pauvres enfants de 5 ans qui conduisent des tracteurs!

- Sur des guirlandes lumineuses de Noël : "Pour usage intérieur et extérieur uniquement ... ???

- Sur un robot de cuisine japonais : "Ne doit pas être utilisé pour un autre usage" ... les Japonais seraient-ils de toutes façons pervers ?

- Sur un paquet de cacahuètes Steinsbury "Avertissement : contient des cacahuètes" ... faut-il y déceler un danger, une information ?

- Sur un paquet de biscuits apéritif American Airlines : "Instructions : 1. Ouvrir un paquet. 2. Manger biscuit" ... pas oublier jeter paquet vide dans poubelle.

- Et la meilleure pour la fin : Sur une tronçonneuse suédoise : "Ne pas essayer d'arrêter la chaîne avec les mains ou les parties génitales" ... Et avec les dents peut-être ?!?

(Cahier de la Grammaire N° 165, printemps 2017)

88103750.jpg

08:13 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

vendredi, 04 août 2017

Les Fêtes de Genève, c'est parti pour 10 jours

L'été commence à s'installer même si on ne sait pas pour combien de temps. La soirée de lancement des Fêtes de Genève sur la mythique Île Rousseau en plein lac a pu bénéficier de la clémence de la conjoncture naturelle agrémentée par la Fanfare du Petit-Saconnex.

FG1.jpg

 Jusqu'au 13 août, Genève sera la scène de toutes les ambiances musicales avec son lot d'activités distrayantes. Pour le programme, cliquer ici.

jet2.jpg

13:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook