dimanche, 10 avril 2011

De l'immigration illégale au chantage à l'immigration

 

Lampedusa1.jpg

Photo d'une barque accostant à Lampeusa (île au large de la Sicile) / 4789 clandestins pour une population de 5000 habitants le 21 mars 2011 sans compter les 1470 arrivés par treize autres embarcations le jour suivant

 

 

Des migrants tunisiens vont être transférés vers le camp de Manduria (une ville de 32 000 habitants au cœur des Pouilles), une ancienne base de l'US Air Force. Le maire de cette jolie commune juchée sur le talon de la botte italienne avait fait montre de démissionner jusqu’à vendredi tant la situation semblait dramatique et qu’il se sentait isolé dans cette entreprise d’accueillir tous ces clandestins échus sur les côtes,via des embarcations de fortune, synonymes de malheurs et de frayeurs.

 

Des mégastructures de transit sont d’ailleurs construites un peu partout dans la péninsule.

 

Les relations Nord-Sud houleuses, les soubresauts entraînés par le printemps arabe et africain, les guerres et les dictatures qui déchirent le continent premier provoquent des vagues d’immigration clandestines - et donc illégales - que la bonne vieille Europe ne peut ni gérer ni intégrer.  

Lire la suite

22:17 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : immigration, lampedusa, dictatures, aide au retour | |  Facebook