mardi, 04 août 2009

L'OTAN et son cortège de désolations

oussama-dalai.jpg

On apprend dernièrement que des Français se sont fait tuer en Afghanistan. 75 hommes auraient péri durant le seul mois de juillet. Ce dimanche, les députés anglais ont présenté un rapport désespérant sur les actions menées par les forces internationales dans ce même pays. Les causes attribuées à cet échec ? Selon eux, la dispersion des cibles à atteindre et une absence de connaissance de la culture politique de ce pays, ce qui a provoqué des pertes inutiles dans la population civile.

Ce manque de cohérence de la part des alliés de l’OTAN aurait conduit la police afghane à chercher la justice auprès de talibans, dont la chute remonte pourtant à … 2001 ! La lutte contre la corruption s’avère par la même occasion un fiasco. C’est dire que le premier objectif de la mission n’est pas prêt d’être rempli dans cette zone sinistrée.

Une recommandation est néanmoins avancée : il s’agit de centraliser les efforts du combat contre le terrorisme international, en recadrant les priorités, sans se disperser dans des objectifs éclectiques comme la lutte anti-drogue, d’autant plus que la production d’opium aurait triplé en quatre ans malgré près de 300 millions de dollars investis dans cette attention.

Lire la suite

12:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : afghanistan, otan, droit islamique, al-qaida, talibans | |  Facebook

samedi, 18 juillet 2009

Mesures concrètes des Femmes UDC contre la violence

  Après avoir pris position contre l'ingérence du droit islamique dans notre système juridique en vertu de la séparation des pouvoirs religieux et politiques, ce en refusant que la sharia pénètre nos pratiques légales, les Femmes UDC informent  dans un Communiqué de presse  qu'elles ont l' intention de combattre la violence sous toutes ses formes. Cette position honore les citoyens de notre pays qui ne souhaitent plus fermer les yeux ou baisser les bras face à l'insoutenable.
 
violFemmes.jpg
 
(Femmes UDC) Les Femmes UDC sont inquiètes devant la montée de la violence et l'apparente impuissance de la politique face à ce phénomène. Elles constitueront donc un groupe de travail pour analyser ce problème lancinant et pour proposer des mesures en vue de la session d'automne du Parlement fédéral. Ce groupe sera présidé par Sylvia Flückiger, conseillère nationale.
De plus en plus souvent des jeunes attaquent sans raison des personnes et les battent au point que leurs victimes doivent être hospitalisées. Ces jeunes brutes proviennent fréquemment des milieux de l'immigration. Durant la dernière session parlementaire d'été, l'UDC a réussi à faire accepter l'idée d'un durcissement du Code pénal, mais le Parlement est encore bien loin d'une concrétisation de ces mesures. Les délits de violence commis ces derniers temps prouvent cependant que le problème est bien plus grave qu'on pensait généralement.
De nombreuses femmes UDC ont été choquées par ces événements. Mais elles sont particulièrement scandalisées par l'apparente impuissance des autorités face à ce problème. La politique menée jusqu'ici a manifestement échoué. Il est urgent d'agir. Les Femmes UDC ont donc constitué un groupe de travail chargé d'analyser la situation et de préparer des mesures efficaces pour empêcher de nouveaux excès de violence. Le groupe de travail est présidé par la conseillère nationale Sylvia Flückiger, Argovie, et comprend des femmes de plusieurs cantons.
Ces mesures seront présentées au Parlement durant la session d'automne sous la forme d'interventions urgentes. Le but est de mettre en place aussi rapidement que possible un ensemble de mesures afin que le droit des citoyens à la sécurité soit à nouveau intégralement garanti.
Berne, 16 juillet 2009

12:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : udc, sharia, droit islamique, votation, minarets, violence | |  Facebook