UA-105021232-1

mercredi, 25 mai 2011

De passage à Genève, Ueli Maurer reconfirme sa foi en la neutralité "stricte"

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a appelé  de tous ses vœux mardi à Genève à ne pas changer la politique de neutralité de la Suisse en vigueur. Aussi, s’est-il réjoui du fait que l’envoi des militaires suisses à l’étranger ne rencontre pas la majorité populaire. Pour lui, cette particularité toute helvétique – qui commence à faire des envieux chez les déçus de l’UE ou de l’OTAN et alimente les arguments des eurosceptiques – constitue une force pour le pays. Les chiffres du rapport sur la sécurité parlent d’eux-mêmes :  94% des personnes interviewées dans le cadre de l’étude annuelle de l’EPFZ et de l’Académie militaire souhaitent conserver une neutralité stricte.

L’armée suisse est bel et bien présente à l’étranger, que ce soit en Corée, au Kosovo, en Lybie, etc. Mais le conseiller fédéral a émis de gros doutes concernant l’engagement de la Swisscoy au Kosovo en précisant qu’il ne fallait poursuivre cette action pendant encore 20 ans « sous prétexte » de problèmes dus aux manquements de l’Etat, au chômage endémique et à la corruption effrénées qui gangrène toute la vie des citoyens.

Cependant Ueli Maurer a affirmé que si l’armée militaire doit se garder de s’enrôler sur le plan international, les militaires suisses jouent souvent un rôle sécurisant à l’étranger. Il a préconisé ainsi la priorité à l’humanitaire, dont les compétences de la Suisse jouissent d’une reconnaissance mondiale. Les domaines des transports et de l’eau, par exemple, en font partie.

La question des femmes a aussi été effleurée ; un service civil d’une année au moins dans les homes de personnes âgées ou dans les hôpitaux pourrait être une possibilité supplémentaire de contribution personnelle à la collectivité.

Enfin, le conseiller fédéral a rappelé que son département a excellé dans la mise en œuvre des actions contre la cybercriminalité ( cliquer ici ou encore ), nouvelle donne en matière d'attaques, exigeant donc des mesures de défense appropriées.