UA-105021232-1

mercredi, 07 avril 2010

Cyber-criminalité et droits de l’homme

«Nous sommes lucides. Nous avons remplacé le dialogue par le communiqué.» (Albert Camus)

cyberterrorisme.jpgOn peut se demander légitimement si Internet est devenu le théâtre de toutes les batailles tant les ordinateurs sont devenus omniprésents dans notre vie moderne, outil de travail nécessaire et moyen de communication par excellence. On peut désormais se livrer une guerre sans merci par ce biais. En tous cas, divers exemples le démontrent journellement.

La saga Falciani, informaticien brillant employé à la banque HSBC, en est un. La question de savoir s’il a glané des données privées grâce à des accès réservés ou à cause de failles présupposées du système pose bien les termes du problème.

Parmi les conférences qui se sont déroulées à l’ONU lors de cette 13e session du Conseil des droits de l’homme, il en est une qui a traité avec brio la question de la cyber-criminalité (ou cyber-terrorisme) à la lumière de l’article 19 de la Déclaration des droits de l'homme concernant la liberté d’expression. Organisé par Interfaith International, ong bénéficiant du statut consultatif auprès de l’ECOSOC, ce débat public a regroupé divers experts, dont Monsieur Carlos Moreira, directeur de WISeKey S.A. (World Trade Center), société réputée entre autre pour avoir fourni les solutions nécessaires à la sécurisation du e-voting de l’Etat de Genève et pour de nombreuses contributions de cyber-sécurité en Chine. 

Lire la suite

14:52 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : internet, cyberterrorisme, éthique, législation, onu | |  Facebook