UA-105021232-1

lundi, 04 octobre 2010

Corot, le Suisse

" Il est toujours le plus grand, il a tout anticipé..." (Edgar Degas, 1883)

 

Corot-Geneve-2.jpgCes jours, on peut jouir des chefs-d’œuvre de Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875) à Genève, au Musée Rath. Ces heures perdues à rechercher le temps nous sont rendues au centuple.

 

La Suisse peupla son imaginaire plus qu’aucun autre pays voisin. Cinquante ans avant sa mort, il parcoura l’Italie sans passer par la Suisse où il séjourna avec délectation auprès d’amis tels que Barthélémy-Menn ou Léopold Robert.

 

Sa mère, d’origine fribourgeoise, descendante d’un garde suisse, n’y est pas pour rien dans son amour pour notre pays.

 

Dans son jeu de lumières, l’artiste met en évidence cette topographie qui nous est familière autant qu’étonnante. Une ferme à Dardagny, Les Alpes au soleil, vue sur Genève, côté des Pâquis, en témoignent généreusement … jusqu'au Château de Gruyères.

 

Sotheby mit aux enchères le 2 juin 2010 La Jeune femme à la fontaine (env.1860) et le Musée Rath en fit acquisition !

 

De ces points de vue agrestes, on ne peut retenir que le génie d’un homme, né une cuillère dans la bouche, sachant faire partager l’émotion de paysages rupestres inachetables exprimant à chaque fois un état d’âme, même sans personnage …

 

Affichant une nette volonté de se distancer du mouvement néo-classique, il apportera une véritable révolution dans les codes prévalant dans l’art pour devenir un digne représentant de l’Impressionnisme dont tous les grands s’inspireront.

Reconnu comme tel, Claude Monet s’exclamait à son endroit : « Il y a un seul maître, Corot. Nous ne sommes rien en comparaison, rien. »

 

 

corot.jpg

 

 

 

17:46 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : corot, musée rath, genève, la suisse | |  Facebook

mercredi, 05 mai 2010

Le Pavillon de la Suisse à l'Exposition universelle de Shangai

swiss1.gif

La Suisse, premier pays à présenter le concept de son pavillon au public de Shanghai, se donne sur une surface de 4000m2. swiss3.jpg

Illustrant à merveille le thème général « Meilleure ville, meilleure vie » de l’Exposition universelle 2010, le pavillon de la Suisse offre un dialogue didactique et ludique sur l’interaction entre ville et campagne, l’un des sous-thèmes dudit événement.

Les relations entre la personne, la nature et la culture technologique y sont disséquées de manière aussi esthétique que fonctionnelle. Une cinquantaine d’historiettes parlantes révèlent à l’œil et à l’esprit les succès helvétiques. Dans une vision holistique, les montagnes, les montres et le chocolat en forment la trame narrative.

Loin des clichés habituels de la Suisse à l’étranger, le pavillon est en réalité un espace de découvertes qui instillent le goût des différentes facettes d’une certaine suissitude.

699024685_2.jpg

 

 

 

656 jours déjà que notre compatriote Max Göldi se retrouve hors du monde

 

22:01 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : la suisse, shangai, exposition universelle 2010 | |  Facebook

mardi, 29 décembre 2009

Quelques images de la Suisse dans la presse internationale

De la discrète Suisse, il est rare de voir des représentations. Or, force est de constater que notre pays a inspiré quelques caricaturistes durant l'année écoulée.

 

Une brève réflexion philosophique s’impose néanmoins. Une image appartient au monde visible : elle peut représenter un objet (matériel) ou exprimer une idée (immatérielle). Si elle vaut parfois plus que 1000 mots comme le suggèrent nos amis chinois, elle ne parle pourtant pas, me direz-vous ! Effectivement, elle opère dans le silence … Mais l’art pictural a pour ambition de faire parler l’image, c’est-à-dire de la rendre aussi expressive que la littérature. Aussi, le langage de l’image s’avère être un langage de notre propre subjectivité.

 

Sans plus attendre, en voici donc quelques-unes dépêchées dans différents journaux étrangers ... À chacun son appréciation !

Bertrams.jpg

Dessin de Bertrams publié en Hollande dans Het Parool

 

Lire la suite

09:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : la suisse, la lybie, images, dessins, humour | |  Facebook

lundi, 07 décembre 2009

Famille, école, état

pestalozzi_calcul.jpgL’UDC s’est réunie ce week-end à Pfäffikon, dans le canton de Schwitz pour discuter de la famille et de l’école. En réaction à une révision fiscale adoptée lors de la session parlementaire d’automne qui prévoit que les parents qui font garder leurs enfants par des professionnels puissent déduire jusqu’à 10'000 frs par enfant et par an sur le revenu soumis à l’impôt fédéral direct, elle poursuit son action en lançant une initiative en faveur des familles qui assument la garde de leurs enfants en leur accordant la possibilité de déduire de leurs impôts la même somme que celle attribuée aux parents faisant garder leurs enfants par des tiers.

 

L’argument est convaincant : partant du constat qu’il est injuste que les familles garantissant l’éducation de leur progéniture se voient discriminées financièrement, le parti agrarien souhaite qu’une déduction fiscale soit accordée indépendamment du mode de garde. Les places de crèches étant toujours insuffisantes, leur financement étant toujours aussi problématique et d’un point de vue philosophico-politique, l’éducation étant prioritairement une affaire privée, il est vital pour la société que le principe du « tout à l’état » cesse aussi bien dans le fait d’élever ses enfants que dans la scolarisation voulue par HarmoS 

Lire la suite

22:05 Publié dans Formation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : l'école, la famille, la suisse, genève, l'état, la politique, le savoir | |  Facebook

lundi, 09 novembre 2009

Hannibal et les Alpes

Hanni1.jpgCe n’est pas pour faire de la pub à une personnalité - déjà, oh combien, célèbre - qui devrait selon les usages de bienséance être nommée persona non grata mais …  il est tout de même piquant de trouver sur un site de l'association internationale des supporters d’Hannibal Khadafi des gentillesses du genre « La Suisse est une mafia » ou une image montrant « le nouveau drapeau suisse » concocté par ses soins avec une croix gammée noire en lieu et place de la croix blanche ou encore une photo représentant un Hans-Rudolph Merz affublé d’une moustache à la Hitler avec « son » titre (en allemand, je vous prie) « Conseiller fédéral Nazi » … et j’ en passe et des meilleures.

Un appel au boycott des produits suisses comme Nestlé ou Swatch daté du 20 octobre 2009, soit la date qui signifie l'échéance de l'accord signé entre les deux pays, vient couronner le tout.

Lire la suite

16:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : politique internationale, la suisse, kadhafi, otages | |  Facebook

vendredi, 30 octobre 2009

"Mais ils sont fous ces ...!"

« Si vis pacem, para bellum »

 

Asterix_33_.gifDes raids italiens ont été lancés « l’institution » bancaire suisse cette semaine. La brigade financière a envoyé ses missiles contre 76 succursales de banques suisses siégeant dans une vingtaine de villes italiennes ... Les médias étrangers saluent le courage et l’efficacité de l’action. Nos médias préfèrent relater la réaction officielle de Berne traduite notamment dans le fait d’avoir convoqué l’ambassadeur italien Giuseppe Deodato.

Nos autorités ont exprimé ainsi leur colère due à un profond agacement envers des mesures ce qu’elles jugent sans fondement et ségrégationnistes.

Il est vrai qu’on peine un peu à « comprendre » cette attitude cavalière à l’encontre de notre place financière alors que la Suisse coopère formellement avec la communauté internationale dont son voisin transalpin qui est même … son deuxième partenaire commercial!

Bon, on le sait, les contrôles aux frontières décuplés ainsi que la prolifération des caméras de surveillance aux postes de douanes sont en adéquation avec le droit italien. En nous baladant dans ce très beau pays - qui est un berceau de notre civilisation à bien des égards – on voit déambuler partout les voitures de fonction de la brigade financière.

Mais si le but était de forcer les clients italiens à rapatrier leurs biens hébergés dans nos banques suisses, ce dans le cadre de l’amnistie Asterix1.jpgfiscale décidée en septembre dernier par la Ville éternelle, on imagine mal notre pays plier à ce genre de procédés capricieux.

Qui risque de perdre la face? L'Italie, bien sûr!, d’autant plus qu’elle ne s’est pas alliée au décret de l’OCDE de … retirer la Suisse de la liste grise des paradis fiscaux !

Le pays qui a vu naître en son sein la Commedia dell’arte nous aurait-il fait une nouvelle farce pour mieux faire oublier les frasques du Premier devenues affaires d’Etat et s’offrir un blanc seing dans certaines autres histoires incontrôlées?

12:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : politique, fiscalité, berlusconi, l'italie, la suisse | |  Facebook

dimanche, 06 septembre 2009

L’ONU, Kadhafi et la Suisse

La Suisse n’existe pas (Ben) ???

 

 

l'Europe coache K.jpgLa période estivale terminée, les affaires reprennent … Après avoir exigé une caution de près de 860 000 francs pour la libération de chacun de nos deux otages, Kadhafi dépose auprès de l’ONU, dont la présidence lui reviendra à partir du 15 courant, une demande de démantèlement de la Suisse. Reste à savoir si l’Autorité genevoise osera être ferme en faisant de Kadhafi persona non grata sur notre sol ...

Il répète à qui veut l’entendre que la Suisse n’est pas un Etat, contrairement à ses voisins et que de surcroît, elle constitue le bailleur du terrorisme mondial. Si c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité, alors je ne sais pas ce que c’est …

O tempore ! o mores ! Eh, bien, son désir de voir notre pays démantelé, soit réparti entre ses trois voisins, déjà exprimé lors du G8 oragnisé à l’Aquila, dans l’oreille de Berlu, est officiellement contrecarré par les instances onusiennes.

Si la demande lybienne s’avère totalement sauvage, sortie du néant psychologique et juridique, la décision de son rejet du comité compétent pour la planification du programme de l’Assemblée générale où cette question aurait dû être « débattue » ne s’est fait pas fait attendre, au nom du … principe de la souveraineté des Etats. Pire : sa recevabilité matérielle n’a même pas été prise en compte. La demande écrite "en bonne et due forme" n’aurait aucunement circulé dans les coulisses du Palais.

On retiendra donc que la requête ne sera pas traitée en une xième résolution. Quelle humiliation !

Son rêve d'atomiser la Suisse envolé, le Lion d’Afrique nie aujourd'hui avoir jamais promis la libération de nos 2 compatriotes retenus contre leur gré avant le 1er septembre, jour de la Commémoration des qurante ans de pouvoir (que Berlu a également boudé malgré les promesses de milliards pour une soi-disant ancienne petite colonie  italienne ) …

Vendredi 4 écoulé, j’étais à la Place des Nations en guise de soutien symbolique ou moral à nos deux détenus ainsi qu’à leur famille, pulvérisée par les petits jets d’eau, en fonction de toute leur force malgré une pluie insidieuses. Une goutte dans l’océan ? Quoi qu'il en soit, de toutes les personnes croisées dont je garderai un souvenir ému, surgit un blogueur emérite et surtout directeur rédac’ en chef de ContinentPremier, reponsable de presse à l’ONU : Gorgui NDOYE. Les élans d’amitié forment certainement les grands ruisseaux ... à l'instar de la devise du philosphe grec, auteur de l'expression des atomes crochus pour qui, "l'amitié d'un seul homme raisonnable vaut mieux que celle de tous les gens déraisonnables ensemble."

kadhafi-escroc.jpg
Vive Genève! Vive la Suisse!

17:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : kadhafi, la suisse, islam, laïcité, otages, violence, droit | |  Facebook