UA-105021232-1

mercredi, 09 février 2011

La transition en Egypte

 

Le Maghreb et les pays africains vivent un tournant historique dans la prise en mains de leur destin, notamment en se rendant compte que le ver est dans le fruit. Il a été abondamment question, sur cette plateforme numérique, des différentes étapes de la transition en Guinée, faisant basculer ce pays chaud d'un régime dictatorial à une démocratie. En Egypte, le gouvernement transitoire mis en place en nommant un vice-président en la personne de l'ex-chef du service des renseignements est peut-être un commencement ... Beaucoup d’opposants et de journalistes croupissent dans les geôles quand ils n'on pas dû fuir leur terre natale et sans vouloir s'ingérer dans les politiques intérieures, une action a été mise en place en vue d'exprimer notre soutien aux manifestants du pays de Néfertiti.

 

« Sur la place Tahrir au Caire et dans de nombreux autres endroits, des centaines de milliers d'Egyptien·ne·s réclament une grande réforme afin de mettre fin à la pauvreté, à la corruption et aux violations des droits humains.

 

Le droit des manifestant·e·s d'aller pacifiquement dans la rue pour défendre leurs revendications n'est cependant pas respecté. Des groupes de partisans du gouvernement attaquent violemment les manifestant·e·s. De nombreux militant·e·s des droits humains ainsi que des journalistes ont été arrêté·e·s.

 

Amnesty International réagit face à cette situation. Avec autant de signatures que possible, nous enverrons une pétition au vice-président égyptien Omar Suleiman exigeant la libération immédiate de tous les militant·e·s qui ont été emprisonné·e·s pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression et de réunion. »


 Ces quelques lignes reçues dans ma boîte mail s'accompagnent du texte de la pétition en ligne. La signer (cliquer ici), c’est soutenir les revendications des manifestants dans leur processus démocratique, ce qui ne va pas sans la protection des tenants de la liberté d'expression.