UA-105021232-1

lundi, 23 février 2009

Locavore, l'homme est

pour ceux qui aiment les fraises.jpgLes chevaux sont herbivores. Les loups sont carnivores. Les corbeaux sont surtout amateurs d’insectes, donc aussi carnivores ; ces deniers sont des charognards et débarrassent la nature de restes de carcasses abandonnées par d'autres ; c’est dire qu’ils contribuent au nettoyage des dépotoirs. Les hommes ? Un peu des trois, certainement ! Mais ils sont désormais locavores …

Le néologisme est entré dans la danse depuis 2007. Qui sont au juste les locavores? Ils refusent de manger des produits fabriqués artificiellement, préparés ou emballés dans un rayon de plus de … 160 km. 

Leur philosophie se résume à consommer local et saisonnier pour limiter l’émission des gaz toxiques, revivifier la campagne ... Bon, vous allez me rétorquer que Rousseau maugréait la même idée («Ah, si les Anglais n’avaient pas envie de manger des fraises en plein hiver, le monde irait tellement mieux !») 

Lire la suite

16:56 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : locavore, nature, culture, manger, santé, goût | |  Facebook