UA-105021232-1

dimanche, 27 décembre 2009

Annus horribilis pour qui, pour quoi?

"Malaise dans la culture. Car la culture, c'est la vie avec la pensée. Et on constate aujourd'hui qu'il est courant de baptiser culturelles des activités où la pensée n'a aucune part." (Alain Finkielkraut)
 
 
dilem-Algérie.jpg
 

 

Tiens, en ces fêtes de fin d’année qui riment avec bombance, un peu de légèreté ne fait pas de mal.

 

La presse étrangère s’est fait l’écho à l’envi du résultat de la votation sur l’interdiction des minarets. À lire différents journaux des pays européens et …  orientaux, on note que :

 

-          beaucoup de musulmans ne respectent pas la liberté religieuse des non-musulmans ; par exemple, 100 millions de chrétiens vivent sous surveillance, plusieurs demandes de créations d’églises sont refusées, environ 25 églises ont été brûlées au Pakistan à Noël ;

-          la très grande majorité des mosquées ne sont pas flanquées de minarets car l’ornement architectural n’est pas nécessaire à la pratique de la prière ;

-          le Coran n’indique nulle part l’existence du minaret.

 

Alors que cette initiative populaire ne viole aucun droit fondamental, ce qui est reconnu par beaucoup d’esprits éclairés,  noel-christmas-2008.jpgcontrairement aux idiots utiles de service, qui encouragent tout et n'importe quoi, au nom d'un multiculturalisme bon teint donnant libre cours à tous les irrationnels, un recours a été déposé auprès de la Cour de Strasbourg.

 

Entre-temps, le clan Kadhafi dépose plainte contre l’Etat de Genève pour utilisation de photos d’Hanibal dans la presse, tout en prétendant que cette votation alourdira l’ambiance entre les deux pays que 27 litiges opposeraient.

 

En ce Noël, nos deux otages retenus en Lybie depuis juillet 2008 n’ont pas pu rejoindre leur patrie et leur famille alors qu’ils auraient dû fouler le sol suisse en août dernier ...  

 

 

 

 

 

699024685_2.jpg

21:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : suisse, islam, lybie, votation anti-minaret, otages | |  Facebook

lundi, 09 novembre 2009

Hannibal et les Alpes

Hanni1.jpgCe n’est pas pour faire de la pub à une personnalité - déjà, oh combien, célèbre - qui devrait selon les usages de bienséance être nommée persona non grata mais …  il est tout de même piquant de trouver sur un site de l'association internationale des supporters d’Hannibal Khadafi des gentillesses du genre « La Suisse est une mafia » ou une image montrant « le nouveau drapeau suisse » concocté par ses soins avec une croix gammée noire en lieu et place de la croix blanche ou encore une photo représentant un Hans-Rudolph Merz affublé d’une moustache à la Hitler avec « son » titre (en allemand, je vous prie) « Conseiller fédéral Nazi » … et j’ en passe et des meilleures.

Un appel au boycott des produits suisses comme Nestlé ou Swatch daté du 20 octobre 2009, soit la date qui signifie l'échéance de l'accord signé entre les deux pays, vient couronner le tout.

Lire la suite

16:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : politique internationale, la suisse, kadhafi, otages | |  Facebook

dimanche, 06 septembre 2009

L’ONU, Kadhafi et la Suisse

La Suisse n’existe pas (Ben) ???

 

 

l'Europe coache K.jpgLa période estivale terminée, les affaires reprennent … Après avoir exigé une caution de près de 860 000 francs pour la libération de chacun de nos deux otages, Kadhafi dépose auprès de l’ONU, dont la présidence lui reviendra à partir du 15 courant, une demande de démantèlement de la Suisse. Reste à savoir si l’Autorité genevoise osera être ferme en faisant de Kadhafi persona non grata sur notre sol ...

Il répète à qui veut l’entendre que la Suisse n’est pas un Etat, contrairement à ses voisins et que de surcroît, elle constitue le bailleur du terrorisme mondial. Si c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité, alors je ne sais pas ce que c’est …

O tempore ! o mores ! Eh, bien, son désir de voir notre pays démantelé, soit réparti entre ses trois voisins, déjà exprimé lors du G8 oragnisé à l’Aquila, dans l’oreille de Berlu, est officiellement contrecarré par les instances onusiennes.

Si la demande lybienne s’avère totalement sauvage, sortie du néant psychologique et juridique, la décision de son rejet du comité compétent pour la planification du programme de l’Assemblée générale où cette question aurait dû être « débattue » ne s’est fait pas fait attendre, au nom du … principe de la souveraineté des Etats. Pire : sa recevabilité matérielle n’a même pas été prise en compte. La demande écrite "en bonne et due forme" n’aurait aucunement circulé dans les coulisses du Palais.

On retiendra donc que la requête ne sera pas traitée en une xième résolution. Quelle humiliation !

Son rêve d'atomiser la Suisse envolé, le Lion d’Afrique nie aujourd'hui avoir jamais promis la libération de nos 2 compatriotes retenus contre leur gré avant le 1er septembre, jour de la Commémoration des qurante ans de pouvoir (que Berlu a également boudé malgré les promesses de milliards pour une soi-disant ancienne petite colonie  italienne ) …

Vendredi 4 écoulé, j’étais à la Place des Nations en guise de soutien symbolique ou moral à nos deux détenus ainsi qu’à leur famille, pulvérisée par les petits jets d’eau, en fonction de toute leur force malgré une pluie insidieuses. Une goutte dans l’océan ? Quoi qu'il en soit, de toutes les personnes croisées dont je garderai un souvenir ému, surgit un blogueur emérite et surtout directeur rédac’ en chef de ContinentPremier, reponsable de presse à l’ONU : Gorgui NDOYE. Les élans d’amitié forment certainement les grands ruisseaux ... à l'instar de la devise du philosphe grec, auteur de l'expression des atomes crochus pour qui, "l'amitié d'un seul homme raisonnable vaut mieux que celle de tous les gens déraisonnables ensemble."

kadhafi-escroc.jpg
Vive Genève! Vive la Suisse!

17:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : kadhafi, la suisse, islam, laïcité, otages, violence, droit | |  Facebook

mercredi, 26 août 2009

Nos deux otages retenus en Lybie fouleront-ils bientôt le sol suisse?

airfoce3.jpg

 

 

 

L'avion du Conseil fédéral est à Tripoli. Ayant décollé un peu avant 13 heures (de chez nous), il est maintenant sur le sol lybien.

Nos deux compatriotes pris en otage depuis près de 400 jours, Max Göldi et Rachid Hamdani, devraient voir leur destin prendre un nouvel envol.

C'est à souhaiter qu'enfin ils puissent monter dans le Jet apprêté à cet effet, le Mystère 50 de la Swiss Air Force, cette nuit pour fouler notre sol et mettre ainsi fin à leur calvaire.

Une pensée forte pour eux et pour leur famille ... en attendant le 4 septembre 2009 pour fêter leur retour!

 

 

airforce2.jpg

12:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : suisse, genève, kadhafi, otages, mensonges, accord, trahison | |  Facebook