UA-105021232-1

vendredi, 02 octobre 2009

Le roman (noir) de Polanski

roman-polanski-and-sharon-tate11.jpg

L’annonce de ce qu’il est convenu d’appeler désormais « l’affaire Polanski » a fait l’effet d’un vrai coup de tonner. D’aucuns s’offusquent de la manière dont a été traqué le génial cinéaste, jugeant que l’esprit de finesse aurait manqué aux Suisses bien que les procédures aient été respectées à la lettre ; d’autres s’étonnent qu’un crime commis … 32 ans auparavant puisse être encore poursuivi pénalement.

 

Il faut juste dire en passant que l’actualité nous maintient en haleine pour ce qui concerne des actes reconnus pédophiles : Le Tribunal correctionnel de Nyon a décidé d’interner un pervers sexuel de 68 ans ayant purgé sa peine de prison, à quelques jours de sa libération ; cette décision est motivée par l’article 65 du CP sur l’internement a posteriori introduite en 2007 suite à l’initiative sur l’internement à vie des criminels dangereux, soutenue par Blocher, avant la libération du fameux sadique de Romont.

Lire la suite

14:30 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : polanski, pédophilie, justice, politique, prison | |  Facebook