UA-105021232-1

dimanche, 24 octobre 2010

Franco-phonie : 40 ans déjà! 13e Sommet à Montreux

 

 

Sommet1.jpgLe 13e Sommet de la Francophonie s’achève. Pour le 40e anniversaire de l’avènement, les bonnes questions ont été posées.

 

Originairement prévu à Madagascar, en proie à de violents troubles provoquant une instabilité politique, il a été sauvé par notre beau pays, fort de sa tradition des bons offices. Montreux a vécu ainsi sous haute surveillance, notamment lors de la réunion des chefs d’Etat ayant en commun l’usage du français.

 

Entre 200 et 220 millions de locuteurs partagent ce destin linguistique bien qu’on ne sache vraiment se déterminer sur un destin culturel en commun. Le club sert à tisser des contacts en haut lieu ; il s’y décide en effet beaucoup de choses en matière politique ou éducative.

 

Madame Doris Leuthard, Présidente de la Confédération, a été acclamée comme il se doit, pour l’élégance de son discours autant que pour son charisme, ce qui n’est pas toujours le cas dans les rapports de force bruts. Rappelant que sa langue maternelle n’est pas le français mais l’allemand – elle fut abondamment applaudie à ce moment – elle souligne sa volonté de défendre la francophonie, les minorités et la diversité linguistiques typiques de notre confédération, tout en mettant un point d’honneur à ce que le français constitue la deuxième langue internationale, et en tant que tel, il constitue le point de ralliement dans les relations Nord-Sud !

 

Le président Nicolas Sarkozy, comme à l’accoutumée, se laissa emporter par sa passion pour sa nation en insistant sur le fait que l’Afrique doit absolument recouvrer une voix au Conseil de Sécurité de l’ONU. Touchant et chaleureux, il rappela que la place du français n’est pas un acquis (au sens ordinaire du terme) et qu’il faut la défendre ! Reste à savoir si tous les francophones aiment leur langue pour vouloir s’approprier de ce devoir …

 

Le balcon du Léman a permis assurément une bouffée d’air, ne serait-ce que le temps de la réflexion. Et vive le Concert annuel pour la Paix du 24 octobre au Victoria Hall, avec la Symphonie N°2 de Gustave Malher, dite "Résurrection"!

 

franco.jpg

 

 

 

13:59 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : sommet de la francophonie 2010, motreux, suisse, oif | |  Facebook